Art sacré

Responsable diocésain
P. Jean-Pierre MOLLON
Presbytère
05320 LA GRAVE
ou
9 rue du Capitaine de Bresson
CS 46006
05003 GAP Cedex

Mail : artsacre@diocesedegap.com

La CDAS, au service du diocèse

La Commission Diocésaine d’Art Sacré est un service qui existe dans chaque diocèse. Elle se compose de plusieurs membres et d’un responsable nommés par l’évêque qui en est le président.

Elle intervient d’abord au service des paroisses de diverses façons, à la demande du curé, du maire ou de paroissiens s’occupant de leur église : la mise en ordre d’une sacristie et la gestion des objets qui s’y trouvent, les problèmes d’aménagement liturgique allant du simple déplacement d’un tabernacle (La Saulce) au réaménagement complet du chœur (Saint-Maurice-en-Valgaudemar) ou encore au remplacement de l’autel (Romette). Elle fait aussi le lien entre les différentes personnes intervenant comme le curé, le maire, la Conservatrice des Antiquités et Objets d’Art (Mme Catherine Briotet), l’Architecte des Bâtiments de France (M. Philippe Grandvoinnet) pour que les projets de travaux envisagés dans des églises communales soient traités à la satisfaction de tous.

Elle aide des curés de paroisse à prendre leur décision quant à l’autorisation de concerts où de manifestations culturelles dans leurs églises ou chapelles. La commission donne des conseils et accompagne les restaurations (comme par exemple celle de la Chapelle du Précieux-Sang et celle de la Chapelle de Bon Rencontre à Notre-Dame du Laus). C’est aussi sous sa responsabilité que s’est effectué l’inventaire diocésain pour les objets du culte. Elle s’occupe également de l’inventaire des objets du sanctuaire du Laus. Lors de visites dans les églises, la CDAS est fait un inventaire photographique qui est conservé dans les archives de la CDAS et qui peut être très utile à la gendarmerie en cas de vol.

En lien avec les fidèles

La formation des fidèles est un des rôles de la CDAS, que ce soit lors de conférences dans les églises pour faire découvrir le patrimoine religieux ou à l’occasion de conseils donnés aux personnes s’occupant des sacristies pour l’entretien et la bonne conservation des objets affectés au culte. La CDAS est donc là pour être un lien et parfois une médiation entre les services d’Église et les services d’État, dans le domaine de l’art sacré qu’elle est chargée de faire aimer et respecter. Vous pouvez faire appel à elle en contactant son responsable, le Père Jean-Pierre Mollon, aux coordonnées ci-dessus.