[Poisson d'avril] Découvrez un des projets d’aménagement du Laus

Webmaster 1 avril 2012 48

Nous vous invitons à découvrir ci-dessous un des projets d’aménagement du Laus actuellement en cours d’évaluation par le Conseil Diocésain aux Affaires Économiques.

Avant

Après

Le projet, proposé par Théophile Ralunac, répond à trois critères essentiels :

1 – Il offre un hébergement de qualité grâce à une hôtellerie de 5000 places. Des formules sont prévues pour toutes les budgets, allant des dortoirs aux suites avec jacuzzi.

2 – Il propose une magnifique église de 4000 places qui met en valeur le cadre exceptionnel du Laus. La majeure partie de l’église est en sous-sol pour que le bâtiment se fonde parfaitement dans le paysage.

3 – Il rend le sanctuaire facilement accessible grâce à une 2 fois 3 voies. Un héliport est également envisagé pour les déplacements de l’évêque, mais n’a pas été confirmé.

4 – Un parking de 4000 places + 500 places de bus est également prévu. L’emplacement reste à déterminer.


Qu’en pensez-vous ? Votre avis nous intéresse !
Merci de laisser vos commentaires pour nous aider à choisir le meilleur pour l’avenir du sanctuaire Notre-Dame du Laus.

P.S. Veuillez noter qu’il s’agit uniquement d’un projet parmi les trois qui sont actuellement étudiés.

Commenter l'article »

48 Commentaires »

  1. EDEL 1 avril 2013 à 21 h 00 min - Reply

    Le Laus ne sera plus le Laus mais un deuxième Lourdes !

  2. le néel 1 avril 2013 à 10 h 40 min - Reply

    Gloria à Laus et honor tibi sit

  3. MAS 22 août 2012 à 15 h 19 min - Reply

    Puisque vous êtes revenu sur le sujet récemment, je vous donne, pour vos archives, ma réaction du 1er avril : « eh bien, cette fois, c’est un bataillon de prêtres chanteurs qu’il faudra à Mgr di Falco pour régler la facture! » complètement naïve, je n’avais pas repéré le canular et j’étais stupéfaite par un aussi mauvais goût.
    Bravo pour votre humour !

  4. Tit'Annick 18 août 2012 à 4 h 01 min - Reply

    Ouf, j’ai eu peur ! je n’avais pas vu qu’il s’agissait d’un poisson d’avril ! Avec le prénom que je porte, je ne sais que trop que les grosses ambitions peuvent couler à pic et détruire beaucoup de vies et de vie… Je pense que notre clergé n’a pas ce rêve de destruction et qu’il sait avoir les pieds sur terre pour conduire les âmes au ciel ! Bon courage pour l’étude de rêves réalisables et bravo pour ce canular bien monté !

  5. pupier 13 mai 2012 à 15 h 34 min - Reply

    bravo !!!je me suis bien fait avoir et je l ai dit aux amis !!!la honte pour moi !!!!pas grave !!!!

  6. Aupoil (flers, orne) 5 mai 2012 à 8 h 45 min - Reply

    super le poisson d’avril, Monsieur Ranulac !

  7. Jessie P. 5 avril 2012 à 16 h 21 min - Reply

    Et j’ai plongé comme une bleue !!!
    Je me disais bien que quelque chose « n’allait pas »!! (je me demandais où était passée la chambre de Benoîte…)

    Merci pour ce délicieux poisson d’Avril :)))

  8. Monique Mayné - Embrun 4 avril 2012 à 12 h 25 min - Reply

    Après l’humour, voici le rêve…
    une aile ajoutée à droite des bâtiments de l’hôtellerie afin que l’ensemble forme une croix, arbre de vie (couleur beige rosé comme actuellement),
    la petite basilique de Notre-Dame du Laus bien dégagée,
    l’église nouvelle en forme de rose, symbole de la Vierge Marie, « Rosa Mystica », rose sans épines représentant l’amour universel, rose qui exhale son parfum vers le ciel (les parfums du Laus), comme s’élèvent vers le ciel les prières des pèlerins (même couleur que les bâtiments de l’hôtellerie, car il n’y a pas de beauté sans harmonie)
    ou une église en forme de colombe, symbole de l’Esprit Saint, de la paix, colombe posée sur le sol, la tête dans le ciel, ses ailes abritant les pèlerins…
    les voies d’accès, les parkings, etc. à l’extérieur du sanctuaire.
    Mais je ne suis pas architecte…
    Alors, après le rêve, la prière…
    Prions pour que les architectes retenus reçoivent l’inspiration, fassent preuve d’imagination, d’enthousiasme, de foi et d’humilité, qu’ils privilégient la dimension spirituelle d’où devra découler les autres dimensions : esthétique, artistique, culturelle,
    prions pour que leurs projets respectent ce lieu sacré du Laus et le magnifie, « écrin doré à l’automne », « refuge des pêcheurs », lieu de beauté simple, de calme et de recueillement à l’image de Marie et de Benoîte.

  9. aldebaran 3 avril 2012 à 18 h 15 min - Reply

    je trouve ce projet trop pharaonique, trop démesuré et cela va défigurer le paysage. Je suis contre ce projet. Est ce vraiment la volonté de dieux préservons la sérénité des lieux….

  10. Ahava 3 avril 2012 à 7 h 54 min - Reply

    Waouh !!!!!! L’héliport pour l’évêque , les suites avec jacuzzi ….. ( pour l’évêque aussi ???) L’église genre La grande Coupole du Vatican …

    La route élargie pour les limousines qui monteront au Laus ….. Le pape doit être attendu ….

    Bravo pour ce projet pharaonique payé par …..
    1 les deniers de l’église
    2 le département des Hautes-Alpes
    3 les CD des prêtres
    4 …MOI !!!!!

    Super, ce poisson d’avril !

  11. sangaletti roseline 3 avril 2012 à 7 h 49 min - Reply

    Ce projet va défigurer ce site magnifique, porteur de paix et de prière. Le Laus deviendra un site commercial comme Lourdes. Les pélerins qui veulent y venir le peuvent actuellement, pourquoi vouloir toujours passer dans le système financier, et faire du business de ce qui est sacré ? Est-ce le voeu de Dieu ? Son fils n’a pas donné cet exemple quand il s’est incarné pour nous montrer la volonté de son père. L’argent, le pouvoir, la notoriété, le paraître…ne sont pas dans l’évangile. J’espère que ce projet ne verra pas le jour et que nous garderons la quiétude et la beauté de ce lieu.

  12. Salvador 3 avril 2012 à 6 h 52 min - Reply

    Bonjour toutes et tous
    .
    Juste une réflexion
    .
    Vous faites penser aux réactions d’un art qui est apparu fin du XIIe siècle, qu’on avait trouvé tellement horrible, qu’on lui avait donné le nom d’un peuple barbare, les Goths qui avaient ravagés Rome en 410
    .
    L’art Gothique, qui d’entre vous n’a pas été émerveillé de la beauté de ces églises et cathédrales
    .
    Bonne journée,

  13. pol 2 avril 2012 à 23 h 35 min - Reply

    Je connais mieux….C’est la basilque de Lichen en Pologne, »- avec ses 77 metres de large, contre 48 pour ND de Paris et ses 100 mètres de haut , coupole comprise, elle rivalise avec la basilique Saint-Pierre de Rome.. »-.Votre projet est un peu modeste…

  14. Hegesippe SIMON 2 avril 2012 à 22 h 22 min - Reply

    Oupssss… Il fallait bien lire M. RALUNAC

  15. Hegesippe SIMON 2 avril 2012 à 22 h 20 min - Reply

    M. RANULAC devrait se regarder dans un miroir, il verrait un… CANULAR….

  16. FLACHAIRE 2 avril 2012 à 22 h 17 min - Reply

    Je n’ai pas réagit tout de suite, j’ai su que c’était un poisson d’Avril plus tard.
    Cela me donne l’occasion de m’exprimer sur ce sujet.
    Vu les multiples réactions il serai peut être bon de consulter les Hauts Alpins et amis (par un référendum) pour savoir s’ils adhèrent à ce projet et si ils souhaitent participer de leur deniers. Avec le blog et la revue il y a moyen d’ouvrir la consultation.
    Bonne semaine sainte

  17. frappat 2 avril 2012 à 21 h 59 min - Reply

    ex-maître d’ouvrage, je perçois immédiatement une erreur programmatique fondamentale
    « Nous, petits poissons, à l’image de notre Ichthys, Jésus-Christ, nous naissons dans l’eau. » (De baptismo, c. 1) »
    le baptistère, évidemment, 50 m de long, pour baptême de masse lors de la veillée pascale

  18. Martine couzi 2 avril 2012 à 17 h 15 min - Reply

    une bonne blague j’espère
    Monseigneur Di Falco à un meilleur gout !
    vraiment très moche
    de la part de Martine Couzi

  19. SIEGEL 2 avril 2012 à 13 h 21 min - Reply

    Super le poisson !

  20. SIEGEL 2 avril 2012 à 13 h 19 min - Reply

    Tout d’abord je tiens à remercier le diocèse qui nous permet de communiquer sur ce projet.
    Personnellement, ma première impression est celle de l’horreur et du rejet de ce projet.
    Il me semble en effet démesuré. Je m’explique :
    Sur le plan de l’hôtellerie, je trouve que les bâtiments s’intègreront mal sur le site du Laus. De plus que voulons-nous faire accueillir des pèlerins ou accueillir des touristes ? Personnellement je pense qu’il faut rester simple et lors d’un pèlerinage il faut faire preuve à mon avis de pauvreté et retrouver les valeurs évangéliques (quid de suites et de jacuzzi !!!).
    Concernant l’accès pourquoi ne pas faire une autoroute ! Quant à la basilique elle ne s’intègre elle aussi pas du tout sur ce lieu.
    Voilà mon humble avis sur cette question
    B SIEGEL

  21. cris 2 avril 2012 à 13 h 17 min - Reply

    bien joué poisson d’avril !

  22. GATIGNON 2 avril 2012 à 13 h 16 min - Reply

    j’ai pas vu le poisson… mais ça pourrait se faire !!! on ne sait jamais…

  23. GATIGNON 2 avril 2012 à 13 h 15 min - Reply

    Je vais regretter l’endroit intime qui existe à l’heure actuelle, mais je comprends tout à fait le besoin d’aménagement du site…
    Merci pour les informations du diocèse… Moi, je suis du diocèse de Blois et je suis de Vendôme, exactement, donc dans le grand Nord… Bien amicalement, Cathy

  24. Cabinet Fisher and Cie 2 avril 2012 à 13 h 12 min - Reply

    Bonjour,
    à part l’oubli d’un rond point et du péage, à l’arrivée des deux fois trois voies, et le problème de couleur de la basilique, qui devrait je pense être elle aussi teinte en orange et rouge. Le projet semble abouti et correspondre en outre aux normes BBC. Je valide.
    Cordialement
    MM

  25. treisly 2 avril 2012 à 11 h 58 min - Reply

    « Seigneur , pardonne leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » , c’est ce que j’ai failli répondre avant de comprendre que cet abruti d’architecte Ranuclar était un canular car j’ai l’esprit un peu lent et décalé…ouf, sauvée

  26. Cécile et Dominique LAFITTE 2 avril 2012 à 10 h 17 min - Reply

    Projet RALUNAC /

    Hôtellerie : trop de confort tue la spiritualité ! ( l’ensemble fait prison )

    Eglise : style 19ème (Sacré-Cœur) / rococo, goût douteux

  27. Pascale 2 avril 2012 à 9 h 40 min - Reply

    ouf un poisson !! j’ai mordu !! mais j’ai eu peur !!!! coquine l’équipe !!!!!! bonne journée (quand même lol)

  28. Monique Mayné - Embrun 2 avril 2012 à 9 h 25 min - Reply

    Le beau site du Laus, sanctuaire de Marie et de Benoîte, défiguré !
    J’ai eu peur l’espace d’un instant…
    Heureusement, le nom de l’architecte était révélateur.
    Merci pour ce poisson d’avril bien construit et ces moments d’humour partagés !

  29. andré dupeyron 2 avril 2012 à 7 h 08 min - Reply

    très beau poisson d’avril
    compliments

  30. Jean-Louis Garnier 2 avril 2012 à 0 h 40 min - Reply

    Bravo, mille fois bravo pour l’audace de Monsieur Ralunac. Voila, enfin, l’édifice qui manquait tant dans notre belle région. J’ai toutefois un petit regret: La ridicule basilique qui défigure le bel ensemble hôtelier sur sa droite pourrait être avantageusement rasée et remplacée par l’immeuble de l’Entreprise RCF Ltd dont nous attendons toujours la construction!

  31. Jacqueline 1 avril 2012 à 23 h 55 min - Reply

    OUF : j’ai eu peur….. j’avais déjà préparé un commentaire salé et déçu et heureusement, qu’internet à « bugger » et mon message n’est pas parti.
    Et quel soulagement de voir que c’était un poisson d’avril.
    J’avoue que c’était un beau poisson d’avril, un vilain projet, mais un beau poisson !!!!
    En tout cas, cela fait plaisir de voir que l’Eglise ou l’évêché ou le sanctuaire de Notre Dame du Laus a de l’humour ? BRAVO.
    Mais, j’espère vraiment que c’est un poisson d’avril !!!

  32. Longequeue 1 avril 2012 à 22 h 47 min - Reply

    Famille Longequeue
    La famille est attristée par un tel projet.Nous nous souvenons encore du Père Ludovic Frère nous retracer l’histoire du Laus ,la simplicité de la vénérable Benoite.Mais ou est donc passé le Message du Laus?La Basilique actuelle semble écrasé par un complexe hotelier dont les pélerins n’ont pas vraiment besoin.C’est un lieu de paix et de réconciliation le luxe nous semble superflu.Bon courage aux Chapelains qui sont merveilleux.

  33. Francine S. 1 avril 2012 à 22 h 46 min - Reply

    Le 1er avril, il faut bien jouer un peu…
    Certains s’y seront laissés prendre ! C’est pourtant un peu gros et… le nom de l’auteur était révélateur.

    La réponse de Jean-Pierre Duthoit est savoureuse…

    On se croirait à Dubaï !!

  34. Roger 1 avril 2012 à 22 h 38 min - Reply

    Et oui nous sommes un 1er avril!!!

  35. Flo 1 avril 2012 à 22 h 06 min - Reply

    Attention Ralunac a un poisson accroché dans le dos !
    Heureusement que nous sommes le 1er avril…. j’ai eu peur un court instant…

  36. Grangé Claire 1 avril 2012 à 21 h 29 min - Reply

    Ce projet intéressant paraît pourtant démesuré (sauf pour quelques célébrations exceptionnelles)et ne pas vraiment respecter les lieux et le caractère pittoresque du lieu ni l’esprit de Benoîte, humble bergère.
    Quant au prix, j’imagine qu’il doit être également difficilement accessible aux finances du diocèse.On ne peut cependant pas nier le travail important de l’architecte.

  37. Archibaldine 1 avril 2012 à 21 h 08 min - Reply

    Ok! Merci Thierry de nous avoir aiguillé sur la bonne piste! et…vive le 1ier avril !!!!

  38. Thierry 1 avril 2012 à 20 h 56 min - Reply

    Euh… c’est qui ce Théophile Ralunac censé présenter ce projet ? Inconnu au bataillon des architectes. J’ai cherché « Théophile Ralunac » sur google et je n’ai rien trouvé. Mais l’évangile dit : « qui cherche trouve ». Et je pense avoir trouvé. « Ralunac », ne serait-ce pas l’anagramme de « Canular » ?… Oh, les « sacrés » farceurs !!!!!

  39. Fabienne 1 avril 2012 à 20 h 31 min - Reply

    Quel dommage de gâcher un si beau site.
    Du béton, du béton, alors que le Laus est un lieu de recueillement en pleine nature, un peu retiré de la ville et de ses inconvénients. Et là on y retrouve tout ce que l’on souhaite fuir dans une retraite ; des voies de circulation avec le bruit et la pollution des voitures, une architecture style barre HLM des années 50…. Et surtout rien n’est mis en valeur, l’église disparait et on construit à la place du néo-gothique couleur béton qui n’a aucune âme.
    Le Laus c’est la Provence, la nature, la paix et l’harmonie ; franchement il doit bien avoir un projet architectural qui réhabilite le site, en le modernisant mais sans le trahir..
    Ce projet-là est une trahison. Non vraiment NON.

  40. jullien 1 avril 2012 à 20 h 21 min - Reply

    C’est une blague?????
    Blague du premier avril j’espère!!!!!

  41. Pascale 1 avril 2012 à 20 h 19 min - Reply

    Ne connaissant le Laus que depuis peu grâce aux Prêtres que je salue en passant, Joseph et Mgr di falco, je trouve que le n° 1 (hôtellerie) pourrait trouver sa place .. un peu plus loin, cela étouffe la petite église et même la nouvelle déjà imposante, belle mais imposante, et peut-être pour conserver la beauté et l’intimité du Laus .. en tous cas c’est assez impressionnant. Merci d’accepter « nos remarques ».

  42. Erreipnaej THIOTUD 1 avril 2012 à 19 h 21 min - Reply

    Enfin!
    Enfin un projet qui sort de terre ! Bravo !
    Merci Monseigneur !
    Peut-être un peu modeste,
    mais sans doute plus chic quand tout sera peint
    et en couleurs.

  43. Michel B. Gap 1 avril 2012 à 19 h 10 min - Reply

    L’héliport me semble indispensable !

    Vous avez oublié la piste de rollers pour le Père Corpataux et la piscine à débordement pour l’entraînement de notre évêque.

    La nouvelle basilique est trop Lisieuxtesque et 4000 supporters c’est petit joueur…

    Encore un oubli: le bassin pour mettre le gros poisson d’avril.

    Et dire que certains pensent que l’Eglise n’a pas d’humour !

  44. Michel Poissonnier 1 avril 2012 à 18 h 56 min - Reply

    Excellent poisson d’avril !
    Aussi bien que celui des mégalomanes africains , sauf que ce n’était pas en avril ….

  45. Fred Jory 1 avril 2012 à 18 h 48 min - Reply

    Excellent projet de M. Ralunac avec un bémol : Où se situent la discothèque et le casino?

  46. FRANCOIS Madeleine 1 avril 2012 à 18 h 45 min - Reply

    Il ne faudrait pas que cela nuise à la beauté de ce site j’ai l’impression que les bâtiments sont un peu genre caserne. Cela dit je ne suis pas suffisamment expérimentée et j’espère que tout cela se fera dans la lignée de ce site charmant et apaisant. Merci.

  47. VAN STEENKISTE 1 avril 2012 à 18 h 28 min - Reply

    Il s’agit surtout d’un énooooorme poisson d’avril car je ne pense pas que le Laus mériterait une pareille défiguration de son ensemble paysager…