Louis Velle et Frédérique Hébrard proclament l’amour

Webmaster 15 février 2013 0

La salle du Royal à Gap était pleine en ce soir de la Saint-Valentin pour écouter Louis Velle et Frédérique Hébrard proclamer le Cantique des cantiques. Cette lecture fut suivie d’un court texte d’Hippolyte de Rome, d’un poème de Victor Hugo, d’un texte de Jean Guitton, de trois catéchèses de Jean-Paul II, tous directement inspirés du célèbre poème de la Bible.

En annonçant le texte de Jean Guitton, Frédérique Hébrard a rappelé l’amitié qui liait son père et Jean Guitton, tous deux académiciens, mais l’un protestant et l’autre catholique, André Chamson appelant Jean Guitton « mon papolâtre », et Jean Guitton André Chamson « mon camisard ». Dans la salle se trouvait aussi bien des catholiques que des protestants : un grand moment de fraternité à la source vive de ce qui fait vivre tous les chrétiens : la Parole de Dieu. Une Parole qui nous annonce que Dieu est Amour. Une Parole qui nous apprend à aimer.

Les auditeurs prennent place dans la salle qui devient vite pleine

Jean-Michel di Falco Léandri présente Frédérique Hébrard et Louis Velle (né à Paris à l’inverse de ce qu’affirme wikipédia) ainsi que l’histoire du fameux saint Valentin, roué de coups par les légionnaires romains et décapité sur la voie Flaminia le 14 février 269

Frédérique Hébrard, et à l’arrière-plan Mgr Jean-Michel di Falco Léandri et Louis Velle, à la fin de la prestation

Séance de dédicaces dans le hall d’entrée de la salle Le Royal

Au dîner qui suivit, aux côtés de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, Jacqueline Godino, présidente de l’Église protestante unie des Alpes du Sud, et Giovanni Musi, pasteur de l’Église protestante unie de Freissinières-Briançon-Queyras

En la fête des amoureux, il a été jugé bon de ne pas séparer les deux amoureux célèbres mariés depuis 63 ans !

 

Version du Cantique lue durant la soirée

Commenter l'article »