12 novembre : 50 ans de l’église Saint-Roch

Le 12 novembre 2017, soit cinquante ans après la pose de la première pierre, s’ouvre pour l’église Saint-Roch de Gap une année festive jubilaire qui se terminera le 29 septembre 2018.

Programme de la journée du 12 novembre 2017 :

  • 10 h 30 : messe présidée par Mgr Xavier Malle, évêque de Gap (+Embrun).
  • Midi : inauguration de la galerie du chanoine Edmond Motte.
  • 13 h : apéritif, repas.
  • 14 h 30 : diaporama présentant cinquante ans d’histoire de l’église par Dominique Kessler.
  • 15 h : présentation de la campagne de travaux par Michel Fayet.
  • 15 h 30 : conférence du père Pierre Fournier, ancien curé de Saint-Roch, curé des paroisses du Veynois, « L’église Saint-Roch, son histoire et son architecture ».

Adresse : Église Saint-Roch, 6 allée de Provence, 05000 Gap

Un des panneaux de l’exposition

Programme de l’année des 50 ans

  • 12 novembre 2017 : ouverture de l’année jubilaire (messe à 10 h 30, repas, inauguration de la galerie chanoine Edmond Motte, diaporama, conférence du père Pierre Fournier à 15 h 30).
  • Hiver-printemps 2018 : conférence sur l’histoire de l’architecture de l’église.
  • 16 juin 2018 : journée festive de la catéchèse pour tous les enfants de la paroisse Saint-Arnoux pour le Gapençais.
  • 19 août 2018 : fête de Saint-Roch : messe, apéritif, rallye.
  • 29 septembre 2018 : clôture de l’année jubilaire : anniversaire de l’église en 1968 et de sa consécration en 2008.
Un des panneaux de l’exposition

Le mot du curé, le père Sébastien Dubois

L’église Saint-Roch a cinquante ans !

Dans notre diocèse, 50 ans c’est peu pour une église, comparé à Mère Église dans le Dévoluy, Lagrand, Ventavon, Boscodon ou Embrun… Mais quelle audace pour ceux qui ont fait ce choix de construction, quel regard sur l’avenir, car c’est aujourd’hui l’une des églises les plus utilisées de la paroisse Saint-Arnoux pour le Gapençais.

Si la première pierre est posée le 5 novembre 1967, elle succédait déjà à deux chapelles dans le quartier de Fontreyne qui cherchaient à répondre au développement de la population de Gap vers le sud. Et les 50 années passées n’auront pas démenti ce choix qui se révèle aujourd’hui plus que pertinent.

C’est une église bien pensée, avec plusieurs salles attenantes, un parking, une grande galerie. À l’intérieur on y voit facilement où que l’on soit assis… et pas besoin de travaux pour l’accès handicapés !

Fêter ce cinquantenaire, c’est donc rendre grâce pour toute la vie qui se déploie dans ce lieu depuis tant d’années. Si nos bâtiments marquent l’espace en annonçant la foi chrétienne comme le « lanterneau » tel un phare, leur première raison d’être est le service de la communauté qu’ils ont mission de rassembler. Ainsi une journée de commémoration ne suffisait pas pour n’oublier personne. Dès lors, nous avons choisi, avec l’équipe d’animation pastorale (EAP) du quartier, d’entrer dans une année de fête que l’Église appelle « Jubilé », pour l’étendre à une période plus large. Le choix du calendrier nous est imposé par l’histoire du lieu, et reprend donc deux dates importantes pour le bâtiment : la pose de la première pierre et l’anniversaire de la première messe célébrée dans la nouvelle église : novembre 2017 et septembre 2018 sont donc les deux repères de notre année jubilaire de l’église Saint-Roch.

Recevoir ce patrimoine, c’est accueillir la responsabilité de l’entretenir à notre tour pour pouvoir le transmettre. Le poids des ans a malheureusement fait son œuvre sur les structures en béton et des problèmes plusieurs fois remis à plus tard par économie nécessiteront cette année d’engager une véritable campagne de travaux. Gageons qu’en cette année jubilaire, nous aurons le même dynamisme que ceux qui ont trouvé des fonds conséquents pour sa construction, afin de pouvoir aujourd’hui réaliser les entretiens indispensables. Et si nous avons la même audace que nos prédécesseurs, au terme de notre année jubilaire, nous pourrons peut-être lancer le projet de la construction d’un campanile comme beaucoup le souhaitent depuis plus de 20 ans.

Merci à tous ceux qui s’investissent depuis plusieurs mois pour cette année de jubilé pour notre église. Merci à ceux qui feront que toutes les propositions de cette année de fête soient le signe d’une communauté vivante, accueillante et un soutien profond de toute la dynamique du quartier qui porte son nom.

Père Sébastien Dubois,
Curé doyen pour le Gapençais

Un des panneaux de l’exposition

Perspective d’avenir

Si cinquante ans c’est peu pour une église, pour un bâtiment c’est déjà une durée qui implique des réparations, des mises aux normes… Le jubilé est aussi l’occasion de refaire une beauté à l’édifice. Des dons, pour aider au financement, peuvent être envoyés à la paroisse Saint-Arnoux pour le Gapençais, 2 place Saint-Arnoux, 05000 GAP, par chèque libellé à l’ordre de « Association diocésaine de Gap – don pour Saint-Roch ».

Photo parue dans « Semaine Hautes-Alpes » du 17 novembre 1967

Pose de la première pierre le 5 novembre 1967. Photo parue dans « Alpes et Midi » du 10 novembre 1967
Mgr Robert Coffy dans la nouvelle église Saint-Roch. © Archives diocésaines de Marseille.

 

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *