You are currently viewing 20210811 Fête de sainte Claire à Montmorin – le privilège de pauvreté

10h30 Messe pour la fête de sainte Claire à la Chapelle de la Laure ND de Pentecôte à Montmorin, et en action de grâce pour les 15 années de vie érémitique de Soeur Marie-Elisabeth, suivie de la Bénédiction calvaire

INTRODUCTION à la messe

J’ai la joie d’être parmi vous ce matin pour entourer avec vous soeur Marie Elisabeth Balland, alors qu’elle va partir pour des raisons de santé pour une communauté de soeurs dominicaines à Bourg sur le diocèse de Belley-Ars.

Chère soeur, après une vie de carmélite, vous êtes arrivée à cette Laure ND de Pentecôte en mars 2006 pour suivre une vie érémitique « ad experimentum ». L’expérience fut concluante et vous avez fait profession publique de vie érémitique le 28 juin 2012, entre les mains de Mgr Félix CAILLET, alors vicaire général du diocèse de Gap et Embrun, mandaté par mon prédécesseur Mgr Jean-Michel di FALCO. Nous porterons d’ailleurs dans notre prière le père Félix Caillet qui vient de décéder, et je suis certain qu’il aurait été heureux de nous rejoindre. Cette célébration est donc l’occasion de rendre grâce à Dieu pour ces 15 années passées dans les Hautes-Alpes avec le grand désir de mieux connaître Jésus, comme dit saint Paul. Jésus est votre Seigneur et même votre époux selon la tradition spirituelle carmélitaine. C’est l’occasion de confier à Ste Claire, en ce jour de sa fête liturgique, cette nouvelle étape de votre vie. Soyez assurée de notre reconnaissance pour ces 15 années et de notre prière.

Certes notre coeur est lourd de vous laisser partir car votre départ appauvrit incontestablement la Laure ND de Pentecôte, mais nous sommes certains que vous continuerez à porter dans votre prière les membres de la Laure présentes et futures, et leur évêque. Pour soutenir votre prière, je vais bénir une croix du Queyras que vous ajouterez à votre petit bagage. Nous sommes certains également qu’à l’intercession de Ste Claire, le Seigneur fera porter du fruit à cette pauvreté de la Laure, Claire qui avait demandé et obtenu des papes un privilège de la pauvreté.

Entrons dans cette célébration et pour renouveler le désir de notre coeur de connaître Jésus, reconnaissons que nous sommes pauvres et pécheurs.

HOMELIE

A propos de Claire d’Assise, rappelant les nombreuses guerres de l’époque, le poète Pierre de Nolhac écrira : « En ces jours de détresse où le monde décline, la parole de paix habite encore ici. »

Nous demander pourquoi est-ce que cela a été possible à Assise, nous donnera des indices sur cette parole de paix que cette Laure peut apporter au monde.

Je crois volontiers que c’est un fruit de ce que Claire appelait d’une manière contradictoire, le ‘privilège de la pauvreté’. Ces lectures pour la fête de Sainte Claire ont été choisie pour illustrer cet aspect important du charisme de Claire puis des Clarisses. St Paul écrit aux Philippiens : « Je considère tout cela comme une perte à cause de ce bien qui dépasse tout : la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur. À cause de lui, j’ai tout perdu ; je considère tout comme des ordures, afin de gagner un seul avantage, le Christ. » Et Matthieu rapporte que Pierre prit la parole et dit à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre : quelle sera donc notre part ? »

Quel est ce privilège de la pauvreté ?

En 1215, suite à la décision du Concile de Latran IV de ne plus autoriser de nouvelles règles de vie religieuse, pour mettre un peu d’ordre dans le foisonnement, Claire dut adopter la règle de saint Benoît. Il fallut toute la persuasion de François pour qu’elle accepte de porter le titre d’abbesse. Mais elle demanda et obtint en 1216 du pape Innocent III un privilège : celui de la pauvreté, qui garantissait aux Soeurs Pauvres de Saint Damien le droit de vivre sans propriétés ni revenus. Le pape Grégoire IX le confirma en 1228. François était mort en 1226 ; Claire lui survivra jusqu’en 1253, année où après bien des péripéties elle arrive à faire approuver sa règle contenant le Privilège de pauvreté. Elle sera canonisée deux ans après sa mort en 1255.

On lit à juste titre le Privilège de la Pauvreté comme un document juridique qui nous oriente vers l’utilisation restreinte des biens de ce monde. Cependant, l’orientation de ce Privilège est beaucoup plus vaste et profonde. Peut-être mes chères soeurs, que vous pourriez lire et méditer ce privilège de la pauvreté. Vous y découvrirez un grand mouvement qui manifeste d’une façon originale le mystère pascal de descente, de cheminement dans le Christ, et de remontée ; ce qui est notre vocation à la suite du Christ-Pauvre.

– La descente, je cite le texte : «vous attachant en tout aux traces de Celui qui pour nous s’est fait le Pauvre, la Voie, la Vérité, la Vie»,

– Le cheminement dans le Christ qui saisit et soutient notre vie humaine, autre citation : «La gauche de l’Epoux qui soutient nos infirmités terrestre … »

– Et la remontée nous rendant participants de la vie divine : «La droite de l’Epoux nous embrasse … dans la plénitude de la vision.»

C’est du saint Paul : « Il s’agit pour moi de connaître le Christ, d’éprouver la puissance de sa résurrection et de communier aux souffrances de sa passion, en devenant semblable à lui dans sa mort, avec l’espoir de parvenir à la résurrection d’entre les morts ». St Paul à deux reprises nous donne le but : « la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur… Il s’agit pour moi de connaître le Christ. »

Quel désir habite le coeur de Paul ! Connaître le Christ ! Il faut toute une vie pour cela, et deux attitudes intérieures que le texte du Privilège suggère :

– La première attitude est le désir. Dès le début du document : «Désirant vous consacrer au seul Seigneur … ». Sainte Claire le reprend dans sa 1ère Lettre à Agnès : «Soyez fortifiée dans le saint service commencé avec le désir ardent du Pauvre Crucifié … »

– La deuxième attitude qui découle de la première, est la remise entière de soi entre les mains de Dieu, dans une totale confiance.

Frères et soeurs, soeur Marie-Elisabeth, que le désir de connaître Jésus et la confiance totale entre les mains de Dieu vous donnes l’énergie pour avancer sur votre chemin de sainteté. Amen

Source sur le privilège de pauvreté : http://www.clarissesval.ca/sites/default/files/pdf/conference/le_privilege_de_la_pauvrete_de_soeur_claire.pdf