You are currently viewing 2023 : Des actions fédératrices et joyeuses !

L’objectif du service diocésain de sauvegarde de la maison commune est de faire mûrir des réflexions sur le rapport de l’homme avec l’œuvre divine dans sa globalité et d’accompagner l’Église dans la transition écologique. Il s’appuie, entre autres, sur l’encyclique du Pape François consacrée à la sauvegarde de la Création, Laudato Si’.

Trois grands chantiers sont à l’ordre du jour pour l’année 2023 :

  • Organiser des éco balades spirituelles (Vous avez l’âme d’un pédagogue et êtes ascendant marcheur ?! Nous recherchons des bénévoles !)
  • Créer une zone à haute valeur environnementale sur un terrain mis à disposition par le diocèse (ce projet est déjà en recherche de forces vives : bénévoles pour lever des financements et pour planter !)
  • Soutenir l’organisation d’une fête de la nature dans le briançonnais

Ces actions entrent dans le champs du Label Eglise Verte : le label est un outil à destination des paroisses / Églises locales ainsi que des œuvres, mouvements, monastères et établissements chrétiens qui veulent s’engager pour le soin de la création. Le label n’est pas une fin en soi mais un outil d’encouragement et de progression. Il ne s’agit pas d’un label sur cahier des charges : avec son éco-diagnostic (questionnaire sur les pratiques écologiques de la communauté) et son système de niveaux, il est accessible à toute structure et permet d’évaluer sa progression ainsi que de discerner les actions à mettre en place, que la préoccupation écologique soit naissante ou déjà avancée.

Pourquoi le label Église verte ?

  • Parce que nous croyons que Dieu se révèle par son oeuvre, et qu’il l’a confiée aux hommes qui doivent la cultiver et la garder,​
  • Parce que la vie sur terre est une bénédiction et montre l’amour de Dieu, et qu’agir pour la préserver est une façon d’aimer son prochain et d’agir pour la justice,
  • Parce que la crise écologique nous engage à entendre le cri de la terre qui “gémit en travail d’enfantement” (Rm 8,22) et à choisir, dans l’espérance, des modes de vie, prémices d’une création nouvelle réconciliée en Christ,
  • Parce que le peuple de Dieu peut prier et agir pour apporter cet espoir au monde,
  • Parce que nous avons conscience que c’est en nous convertissant ensemble que nous contribuerons à bâtir ce monde plus juste et écologique nécessaire à la survie de l’humanité,​

Lien vers le service diocésain de sauvegarde de la maison commune :

Diocèse de Gap et Embrun – Sauvegarde de la Maison commune (diocesedegap.fr)

Lien vers le site Label Eglise Verte :

Pour une conversion écologique de l’Église | Label Église verte (egliseverte.org)