3.5.1. la valeur du travail

Le travail fait régulièrement l’objet de réévaluation quant à sa pertinence ou son importance dans la vie des hommes. Dans ce contexte, l’Eglise tient à redire sa conviction sur la valeur du travail humain :

« Le travail est un bien de l’homme – il est un bien de son humanité – car, par le travail, non seulement l’homme transforme la nature en l’adaptant à ses propres besoins, mais encore il se réalise lui-même comme homme et même, en un certain sens, « il devient plus homme »» Jean-Paul II, LE 9

Table des matières

Cet article a 1 commentaire

  1. Travailler plus pour gagner plus. Très bien. Mais c’est l’employeur qui demande de travailler plus et qui paie les heures faites en plus à sa convenance.
    Le salarié n’a pas toujours son mot à dire.

    Au sein de l’entreprise, le travail n’est pas toujours source d’épanouissement. Je pense aux caissières, aux ouvriers qui travaillent à la chaîne, et tant d’utres.

    Les principes sont loin de la réalité.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu