La Visitation (Lc 1, 39-45)

 

Évangile de Jésus
Christ selon saint Luc

 

En ces jours-là, Marie se mit en route
rapidement vers une ville de la montagne de Judée. Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Or, quand Élisabeth entendit la salutation de Marie, l’enfant tressaillit en elle.
Alors, Élisabeth fut remplie de l’Esprit Saint, et s’écria d’une voix forte : « Tu es bénie entre toutes les femmes, et le fruit de tes entrailles est béni. Comment ai-je ce bonheur que la mère
de mon Seigneur vienne jusqu’à moi ? Car, lorsque j’ai entendu tes paroles de salutation, l’enfant a tressailli d’allégresse au-dedans de moi. Heureuse celle qui a cru à l’accomplissement des
paroles qui lui furent dites de la part du Seigneur. »

 

L’Avent avec Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus :

 

Une ancienne novice de Thérèse témoignant au procès de
béatification :

 

« Son haut degré de perfection, d’union à Dieu, et aussi sa grande
intelligence naturelle la rendaient très perspicace, de sorte que bien souvent je crus qu’elle avait le don de lire dans mon âme. Je lui en fis la remarque et elle me répondit : “Je n’ai pas
du tout ce don, mais voici mon secret : je ne vous fais jamais d’observations sans invoquer la Sainte Vierge, je lui demande de m’inspirer ce qui doit vous faire le plus de bien ; après
cela, je vous avoue que souvent je suis moi-même étonnée de certaines choses que je vous dis sans réflexion de ma part. Je sens seulement que je ne me trompe pas, et que c’est la volonté du bon
Dieu que je vous les dise “. »

Fermer le menu