80 prêtres sur les pistes !

Près de quatre-vingts prêtres se sont confrontés sur la neige en des styles divers et complémentaires. Tout se disait en français, en italien, ou en allemand. Tout se faisait à la mesure de chacun. Retour en images sur le 52e challenge Alfred Delavay qui s’est déroulé dans les Hautes-Alpes à Montgenèvre les 18 et 19 mars 2013.

L’équipe organisatrice haut-alpine : le père André Bernardi, le père Jean-Luc Grizolle et le père André Foy.
Le chalet “La Rafale” accueille les concurrents.
9h00 le lundi matin : départ par groupes de dix.
Dur, dur ! Parti pour 3 kilomètres avec des flocons plein les yeux, dans un vent de tempête, sans visibilité et sur neige molle !
Conséquences :
de vrais paysages de saison !
et un après-midi paisible. Ici les pères Pierre Fournier et André Bernardi.
Et là les pères Joseph Aubin et Michel Ehrhart.
Le soir : messe en l’église paroissiale de Montgenèvre
avec résidents et touristes entourant les prêtres et les diacres.
Mgr Félix Caillet, vicaire général, préside la célébration.
Fin de journée, à l’office de tourisme, dans du hors piste autorisé…
À droite le père Maurice Martinon, prêtre résidant à Montgenèvre.
Le lendemain, mardi, il fait bien meilleur !
Passage de l’ouvreur en 33 secondes.
Le père Stefano, de Côme, ne mettra quelques secondes de plus.
Les Suisses repartent avec la coupe du Challenge 2013.
À regret le père André Bernardi, yeux levés, regarde partir la coupe des Nations !
La médaille des cent ans de la station de Montgenèvre remplace de nombreuses coupes.
Ici donnée aux religieuses et aux épouses de diacres permanents.
Un petit air suisse…
et petit café après le grand effort.
La famille de Joseph Delavay, frère du père Alfred Delavay à l’origine du challenge éponyme. Trois générations représentées :
Monique
Isabelle
Clément
Une partie du cru 2013 du Challenge Alfred Delavay sur le front de neige de la station de Montgenèvre.

 En 2014, le 53e Challenge aura lieu à La Thuile, dans la Val d’Aoste, près de Courmayeur.

Cet article a 2 commentaires

  1. bonjour,
    la photo de 2 prêtres allongés sur un lit… avec le père Aubin et Michel Ehrhart et non André Bernardi… enfin il me semble !

    1. Vous avez tout à fait raison. En agrandissant la photo j’ai vu que tel était le cas. C’est rectifié.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu