You are currently viewing L’accueil des réfugiés Ukrainiens – travail de la commission de la pastorale des migrants

Le 22 mars 2022, la commission diocésaine de la pastorale des migrants, s’est réunie sous la présidence de Mgr Xavier Malle, menée par Mr Frédéric Jory, diacre permanent, délégué épiscopal pour les migrants.

Après l’analyse de la situation dans le Briançonnais et dans le Gapençais, pour l’accueil des personnes migrantes qui passent par nos montagnes et l’étude du projet de pérennisation de l’accueil au presbytère de Notre-Dame d’Espérance, la commission diocésaine a travaillé sur l’accueil des personnes réfugiées en provenance de l’Ukraine, en raison de la guerre déclenchée par la Russie.

Situation actuelle à Gap au 27 mars

Une centaine de réfugiés sont en train d’arriver, hébergés par l’Etat dans des hôtels. L’opérateur Coalia (qui intervient déjà pour les personnes migrantes hébergées au Camping Napoléon) traite une partie des questions logistiques et France Terre d’Asile la partie administrative.

Une plate forme nationale ecclésiale

Le Service National Mission et Migrations (SNMM), le Secours Catholique, le JRS (Jesuit Refugee Service) et la Fédération de l’Entraide Protestante ont décidé de constituer une « plateforme d’appui à la mobilisation citoyenne pour l’accueil des personnes exilées », qui collaborera avec d’autres associations engagées dans le soutien à l’Ukraine et l’accueil de réfugiés, vise à coordonner, soutenir et offrir des conseils et des outils utiles à toutes celles et tous ceux qui, dans les réseaux de ces organismes, et au-delà, souhaitent s’investir concrètement dans ces actions de solidarité et d’entraide.

  • Une fonction « Ressources» : élaboration, mutualisation et mise à disposition d’outils, documents repères, etc. des réseaux participants aux opérations ;
  • Une fonction « Soutien opérationnel à l’action des réseaux» : il s’agira d’accompagner la « mobilisation citoyenne », dans l’accueil et l’accompagnement, principalement par la coordination et la mise en lien des acteurs sur le terrain ;
  • Une fonction « Plaidoyer » : à exercer auprès des pouvoirs publics, mais aussi en soutien et conseil pour l’action de plaidoyer des réseaux participants à l’opération sur le terrain

Relais sur les Hautes-Alpes de cette plateforme nationale

La commission diocésaine comprend les représentants des associations fondatrices de la plateforme nationale, comme le Secours Catholique et JRS Welcome. Le lien est donc établi avec la plateforme nationale, pour bénéficier de son expertise. Une équipe relais diocésaine va être mise en place.

En effet, la crise peut durer longtemps. Nous ne sommes pas un département d’accueil d’urgence et de courte durée en première ligne comme pour les personnes migrantes qui passent par nos montagnes, mais en seconde ligne. L’hébergement sera sans doute de longue durée.

La plateforme nationale réfléchit au défi du domaine de la socialisation, des démarches administratives et d’un hébergement digne et respectueux de l’intimité des personnes accueillies. Car la plupart des personnes à accueillir sont des femmes avec leurs enfants (les maris sont restés en Ukraine).

Puis seulement pourra être lancé un appel aux paroissiens qui voudraient proposer un logement indépendant sur une longue durée.

Prière de la Commission diocésaine

Dieu de nos Pères,

Grand et Miséricordieux Seigneur de la paix et de la vie, Père de tous.

Tu as des projets de paix et non d’affliction,

Tu condamnes les guerres et Tu abats l’orgueil des violents.

Tu as envoyé ton Fils Jésus pour annoncer la paix à ceux qui sont proches ou loin, pour réunir tous les hommes de tous les continents en une seule famille.

Écoute le cri unanime de tes fils, la supplication pleine de tristesse de toute l’humanité : plus jamais la guerre, aventure sans retour, plus jamais la guerre, spirale de deuil et de violence ; non à cette guerre qui est une menace pour tes créatures dans le ciel, sur la terre et la mer.

En communion avec Marie, la Mère de Jésus, nous te supplions encore : parle au cœur des responsables du destin des peuples, arrête la logique des représailles et de la vengeance, suggère par ton Esprit de nouvelles solutions, des gestes généreux et honorables, des possibilités de dialogue et de patiente attente, qui soient plus féconds que les rapides décisions de guerre.

Accorde à notre époque des jours de paix. Plus jamais la guerre.

Amen.