Vatican II, soixante ans après, une boussole pour notre temps

« Préparer le Jubilé de 2025 en reprenant les textes fondamentaux du Concile œcuménique Vatican II ». C’est l’engagement que le pape demande à tous les croyants « comme un moment de croissance dans la foi » dans l’introduction du premier des 34 petits volumes publiés par Shalom et intitulés Jubilé 2025 – Cahiers du Concile. Une initiative du Dicastère pour l’Évangélisation en préparation de l’ouverture de l’Année Sainte.

Il y a soixante ans, le Concile Vatican II « a permis à l’Église de rajeunir son visage et de se présenter à nouveau au monde comme porteuse d’un Message qui transcende toutes les frontières », écrit le Pape.

En ce mois de mai, mois que le pape François a choisi pour publier la bulle d’indiction (à retrouver ci : La bulle d’indiction du Jubilé exhorte à l’espérance) nous vous proposons d’écouter ou regarder “Vatican II, soixante ans après, une boussole pour notre temps”, les cinq conférences données au sanctuaire Notre-Dame du Laus durant les cinq dimanches du Carême 2024.

Les Conférences de RCF Alpes-Provence : « Vatican II, soixante ans après, une boussole pour notre temps »

Préparer le Jubilé en reprenant en main les textes du Concile. Pape François

Vatican II, dans ses quatre Constitutions « a donné un nouveau développement à l’enseignement bimillénaire de l’Église, permettant à l’avenir d’être illuminé par la profondeur et l’intensité de ce magistère » a de nouveau affirmé le pape François. Selon lui, « Il est temps de redécouvrir la beauté de cet enseignement qui, aujourd’hui encore, provoque la foi des chrétiens et les appelle à être plus responsables et plus présents pour offrir leur contribution à la croissance de toute l’humanité ».

Les paroles de Saint Paul VI

Il a ensuite cité les paroles de Paul VI dans son homélie lors de la septième session du Concile : « L’Église vit ! Voici sa preuve, voici son souffle, sa voix, son chant. L’Église vit ! [L’Église pense, l’Église parle, l’Église prie, l’Église grandit, l’Église construit. […] L’Église vient du Christ, elle va au Christ ; et ce sont ses pas, c’est-à-dire les actes par lesquels elle se perfectionne, se confirme, se développe, se renouvelle, se sanctifie. Et tout cet effort perfectif de l’Église, à y regarder de plus près, n’est rien d’autre que l’expression de l’amour pour le Christ Seigneur ».

La leçon de Vatican II

Ce sont des paroles qui « nous poussent aujourd’hui à considérer l’importance de l’enseignement du Concile », écrit le pape François. « La reprise de ces textes est un signe de la vivacité et de la fécondité de l’Église ; le renouvellement des communautés et l’engagement à la conversion pastorale passent nécessairement par l’appropriation de la leçon de Vatican II ».

Enfin, le Pontife a énuméré les « étapes fondamentales » à franchir « pour que l’Eglise sache et prouve qu’elle est vivante, qu’elle se renouvelle et se perfectionne sur le chemin de la sanctification ». Ainsi, « la centralité de la Parole de Dieu, fondement de la révélation chrétienne ; le renouveau de la liturgie, expression du service sacerdotal de tous les baptisés ; la conscience d’être le Peuple de Dieu en marche vers la Jérusalem céleste ; la nécessité de partager les joies et les espérances de toute l’humanité et en particulier des pauvres ».

De bons fruits pour les communautés

L’invitation faite à tous les chrétiens, en particulier aux jeunes, est de lire et d’approfondir ces « aides agiles et efficaces », qui reprennent les thèmes fondamentaux des quatre Constitutions conciliaires, afin qu’elles portent « de bons fruits pour le renouveau de nos communautés ». Le Pape les confie en particulier aux évêques, aux prêtres, aux catéchistes et aux familles, « afin qu’ils trouvent les moyens les plus appropriés pour rendre pertinent l’enseignement des Pères du Concile, dans la perspective du prochain Jubilé 2025 ».

Texte traduit extrait du site : Il Papa: prepararsi al Giubileo riprendendo tra le mani i testi del Concilio – Vatican News