“Aidez-nous !” : l’évêque de Gap en appelle à “la solidarité nationale” pour l’accueil des migrants dans les Alpes

Dans une tribune publiée sur Franceinfo, Mgr Xavier Malle, évêque pour le diocèse couvrant le territoire des Hautes-Alpes, s’inquiète de “l’instrumentalisation des migrants”. Il réclame de l’aide pour gérer leur accueil.

Accédez à l’intégralité de sa tribune : “Aidez-nous !” : l’évêque de Gap en appelle à “la solidarité nationale” pour l’accueil des migrants dans les Alpes

Cet article a 15 commentaires

  1. Je suis totalement de l’avis et et du contenu des réponse de DE VIREVILLE ……IL NE FAUT PAS MELANGER LES SERVIETTES ET LES TORCHONS.
    Qu’il aille faire un tour, avec tous les évèques et consort dans les pays musulmans
    du moyen orient, juste pour voir comment il va être acceuilli et après il pourra parler.
    Il faudrait qu’il ouvre les yeux pour se rendre compte que ce qu’il demande est réellement impossible.
    Ces immigrants, ne viennent pas pour travailler et s’inserrrer dans la communauté européenne, mais simplement pour profiter des avantages, ils fuient leur pays en lâches laissant femmes et enfants se ” démerder ” sans aucune ressources.

    Si monsieur l’évèque de GAP veut venir en aide aux immigrants qu’il le fasse et qu’il mette en application ce que dit DE VIREVILLE, mais avant qu’il demande sous la forme d’un référandum à ses ouailles et surtout à tous les retraités qui sont pris en tenaille par le gouverment…….leurs avis sur la question.

    Mais surtout et avant toutes choses qu’il se pose honnêtement cette question:
    E n cas de guerre civile ( qui me parait bien probable ) avec qui ces ” suceurs de sang ” se mettraient-ils, et comment agiraient-ils……, voyez comment ils agissent déjà.
    Ces gens là, ne sont pas assimilables, leur religion leur interdit de faire “copain-copain” avec les chrétiens” ni avec tous ceux qui n’ont pas la même religion qu’eux.
    Les exemples ne manque pas hélàs, il n’a qu’a suivre l’ actualité au jour le jour.

    1. Chère Françoise,
      Vos propos sont ceux d’une Française raciste, xénophobe et je pourrais en dire bien d’autre…
      Vous n’avez pas traversé des désert algériens, vous n’avez pas été emprisonnée dans une prison en Lybie, vous n’avez pas traversé la Méditerranée sur un zodiac, je pense que vous êtes aveugle, la cause de la pauvreté, des guerres, des changement climatique c’est bien nous les pays occidentaux avec notre mode de vie.
      Est-ce que vous avez déjà parlé à un seul migrant ?
      Vous pensez qu’ils viennent profiter des avantages, les démarches sont tellement difficiles.
      Les femmes elles, partent aussi mais rentrent dans ces trafics de prostitutions en Lybie, en Italie où même en France.
      Alors mesurez vos propos et arrêtez de croire que ce pays vous appartient.
      Pour beaucoup d’entre eux, ils viennent d’un pays francophone, des anciens pays colonisés, qu’on a exploité et où l’on a créé une misère horrifiante.
      C’est la suite logique de les accueillir pour pouvoir les laisser se créer un avenir meilleur.

  2. – Alors que les Français souffrent du chômage, de l’insécurité, de la pression fiscale, je suis surpris que nos évêques et prêtres de France se placent aux avant postes pour lancer des appels pour venir en aide aux migrants. La France ne peut pas s’occuper de toute la misère du monde, nous avait dit M. Michel Rocard, ancien Premier Ministre. Il avait parfaitement raison! Des chrétiens d’Orient ont été assassinés par des musulmans et la voix de l’église a été dés plus modérée. En France plusieurs églises ont été saccagées, des hosties jetées à terre et vous voudriez Monseigneur que nous venions en aide à des gens qui veulent nous faire embrasser leur religion: l’islam ?L’Eglise de France ne remplit plus son rôle ! La fille aînée de l’Eglise abandonne les siens! Elle n’a rien compris à ce qui nous attend!

    1. Merci de lire la tribune de Mgr Xavier Malle dans son intégralité avant de réagir. Cordialement.

  3. La position de l’Eglise quant aux migrants, et plus généralement à l’immigration de masse, venant principalement des pays d’Afrique et en grande partie de musulmans est irresponsable. Que de naïveté ! On ne compte plus les erreurs de l’Eglise à travers l’histoire, et aujourd’hui elle s’aveugle. Elle ne mesure pas les conséquences de cette position d’accueil, qui oppose les pauvres aux pauvres. Nous avons déjà 9 millions de pauvres. Les immigrés sont leurs concurrents en termes d’emploi et de logement. Nous avons déjà quelque 5 millions de chômeurs et de travailleurs précaires. Ce sont les pauvres qui doivent vivre aussi au quotidien avec des personnes qui ont d’autres cultures, qui ne s’intègrent pas et qui forment peu à peu des communautés hostiles. Le “vivre-ensemble” ne fonctionne pas. Je suis témoin tous les jours des problèmes de “cohabitation”.
    Il faut protéger les petits qui sont déjà ici et qui connaissent des galères inimaginables.
    Et, non, accueillir l’étranger n’est pas accueillir le Christ. Quand Jésus dit J’avais faim… j’étais en prison… j’étais malade… j’étais étranger… il s’adresse aux personnes qui accueilleront les disciples. Accueillir les petits qui sont ses disciples, c’est accueillir le Christ. Qui vous accueille m’accueille.
    Il est charitable d’accueillir des individus dans la difficulté, oui, mais pas des milliers d’étrangers qui déstabiliseront le pays. L’amour du prochain, l’amour de l’ennemi, tendre l’autre joue, donner aussi son manteau… chaque chrétien est invité à avoir cette attitude personnellement mais pas au nom des autres. Je dois tendre ma joue, mais je ne dois pas tendre la joue de mon voisin. Je dois aimer mon ennemi, mais je ne dois pas l’imposer à mon voisin. Et pourquoi pas jeter mon fils dehors pour installer un migrant dans sa chambre. Nous n’avons pas assez de sdf ?
    Ce que le pape et les évêques de France demandent est criminel. Ils sont complices d’une transformation de notre pays en un pays multi-ethnique et multi-culturel qui connaîtra beaucoup de violence. Il faut envisager les enjeux démographiques, économiques et sociaux à venir.
    Sans compter la montée de l’islam et l’ambition des musulmans de conquérir toute la planète “par le ventre des femmes”. Que l’Eglise écoute les Chrétiens d’Orient qui nous ont avertis des menaces qui pèsent sur nous.
    J’ai mal à mon Eglise. J’ai aussi mal à mon pays où les gens souffrent de plus en plus de cette cohabitation forcée.

    1. je souhaite CATHERINE, que cet évèque et tout le clergé liront votre comentaire très réaliste et qu’ils en feront leur profit.

      1. Je vous invite à venir les rencontrer…au lieu de rester dans votre haine.

  4. Merci monseigneur pour votre appel, merci de redonner un sens au message chrétien, celui de la solidarité et de l’humanité qui est pour moi l’essence de la foi, l’identité du christianisme.

  5. Bonsoir,

    A qui peut-on donner financièrement pour aider à l’accueil des migrants ? Au secours catholique ?
    Merci,
    Valéry Bardet

      1. Xavier, suite à ton intervention sur Franceinfo, je te remercie pour ton message qui te révèle évêque pour l’annonce de l’Evangile. Je te rends hommage pour ton appel à nous laisser désarmer de nos peurs, de nos égoïsmes. Que “nous apportions notre pierre pour bâtir un monde fraternel”. A toi, à tes diocésains, courage et assurance de ma prière pour qu’en Eglise nous ayons l’audace d’un engagement évangélique.

  6. Monseigneur , bien que baptisé catholique , je ne suis plus croyant cela ne m’empêche pas de saluer votre appel et de flétrir les commentaires orduriers que l’on peut lire a la suite de votre tribune sur France Info . J’aimerais pouvoir faire quelque chose pour aider mais je ne sais pas quoi . J’ai quelques temps adhéré à une association d’aide aux migrants mais je l’ai quittée quand il s’est agi de mener des actions illégales ou visant à entraver l’action des autorités , par contre j’ai constaté que les jeunes avec qui j’ai pu parler étaient très respectueux et comme vous le dites : murs et responsables Merci pour votre appel
    Avec toute ma considération

    1. Le réseau hospitalité aide les mineurs non accompagnés, son local se trouve dans le secours catholique.

  7. je donne financièrement , à l’Eglise mais de tels propos me laissent pensifs ………………………

  8. Je suis catho , Puis si Monseigneur souhaite ouvrir un ou deux bâtiments ( anciens couvents etc ) ,qu ‘il le fasse….. Mais après qu’il s’occupe de l’insertion ( travail , langue ….) …. Facile de faire la morale aux gens sans s’occuper du lendemain. Je connais très bien le sujet …. Hébergement : oui …. Mais après ??? Que Monseigneur lise la Règle de ST Benoit sur l’oisiveté ( ennemie de L’âme )…. Oui il faut donner à manger mais il faut apprendre un métier pour pouvoir se nourrir ….. Il y a vraiment une Eglise à 2 vitesses : les marchands du temple et celle des moines et moniales vivants l’Evangile en travaillant de leurs mains …………

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu