« Il y a 100 ans, le clairon annonçait de tranchées en tranchées à la fin de la guerre »