“La Bible pas à pas” n° 59

Le livre d’Esther. Cinquante-neuvième numéro de la série « La Bible pas à pas », par le père Jean-Marie Dezon, prêtre du diocèse de Gap et d’Embrun. Une production du studio “Agapé” du diocèse.

C’est une histoire peu banale que celle d’Esther. L’héroïne qui donne son nom au livre est une simple jeune fille parmi les exilés juifs de Perse qui se retrouve propulsée, par sa beauté, au rang de reine.

Nous sommes au temps du roi Xerxès (parfois appelé Assuerus ou Artaxerxès), roi de Perse de 485 à 465. Lors d’un banquet, le roi veut faire parader sa reine, Vasti. Celle-ci refuse, et la voici aussitôt révoquée. C’est là qu’entre en scène Esther. Elle est fort jolie et son tuteur Mardochée, veut la placer. Mardochée est un juif exilé au moment où Nabuchodonosor, roi de Babylone, avait écrasé Jérusalem. Esther est choisie et finalement présentée au roi qui en tombe aussitôt amoureux.

Puis vient l’ombre au tableau. Le roi a auprès de lui un prince d’une grande influence, un ministre par lequel tout passe : Haman. Ce Haman réussit, par jalousie, à convaincre le roi qu’il faut exterminer tous les membres du peuple juif.

Mardochée apprend le projet et demande à la reine Esther d’intervenir. Or ni le roi ni Haman ne savent qu’Esther est juive également. Esther va donc intervenir en faveur de son peuple, de façon très intelligente, pour non seulement faire en sorte que l’édit irrévocable du roi soit supprimé, mais que tout se retourne contre Haman. La délivrance de la menace donne l’occasion d’une fête (celle qui sera conservée dans le calendrier juif comme étant la fête de Pourim).

Le jour même, le roi Xerxès donna à Esther, la reine, toutes les possessions de Haman, l’oppresseur des Juifs. De plus, Mardochée vint en présence du roi, car Esther avait révélé ce qu’il était pour elle. Enlevant son anneau qu’il avait retiré à Haman, le roi le donna à Mardochée. Et Esther établit Mardochée sur toutes les possessions de Haman. (Esther 8,1-2)

Fermer le menu