Charlie Hebdo : un an après, des blessures non cicatrisées
La Une de "Charlie Hebdo" qui fait polémique
La Une de “Charlie Hebdo” qui fait polémique

(Radio Vatican) Entretien – Un an après l’attentat qui a frappé sa rédaction, le 7 janvier 2015, l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo sort ce mercredi un numéro spécial dont la Une a enflammé la toile. Dans son éditorial, le patron du journal Riss dénonce « les fanatiques abrutis par le Coran et les culs-bénits d’autres religions qui avaient souhaité la mort d’un journal qui a osé rire du religieux ». Riss assure par ailleurs que « les convictions des athées et des laïcs peuvent déplacer encore plus de montagnes que la foi des croyants ».

Le quotidien du Vatican, L’Osservatore Romano, réagit, dans son édition datée du 6 janvier 2016, à cette nouvelle Une polémique.  « Dans le choix de Charlie Hebdo, on retrouve le triste paradoxe d’un monde toujours plus attentif au “politiquement correct”, au point de frôler le ridicule […] mais qui ne veut pas reconnaître et respecter la foi en Dieu de chaque croyant, quel que soit le credo qu’il professe », rapporte le quotidien. « Derrière la bannière trompeuse d’une “laïcité sans compromis”, l’hebdomadaire français oublie encore une fois combien de leaders religieux de toute appartenance répètent depuis toujours leur refus de la violence au nom de Dieu », poursuit L’Osservatore Romano.

En France, quelques réactions sont venues de personnalités musulmanes, même si le Prophète Mahomet n’a pas cette fois été visé, ce dessin véhiculant une représentation de Dieu finalement plus proche de l’imagerie judéo-chrétienne. Le président de l’Observatoire contre l’Islamophobie a dénoncé un texte très violent et très insultant à l’égard des religions. Si la Conférence des évêques français préfère ne pas commenter ce qui ne cherche qu’à provoquer, alors que la France n’a pas besoin de ce genre de polémique, l’évêque de Gap, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri a accepté de nous répondre. Il est interrogé par Antonino Galofaro.

Cet article a 6 commentaires

  1. Avec un peu de retard certes, mais avec une grande sincérité, je tiens tout simplement à dire :

    MERCI, MONSEIGNEUR !

  2. Monseigneur,la liberté d’expression à ses limites et dans le respect de l’être humain. Nous ne pouvons continuer à cacher notre visage,masqué par un chapeau,ou les yeux fixés sur notre smartphone,pour éviter une insulte ou une agression.La tranquillité n’existe plus,”Même pas peur!”,n’est plus d’actualité.La rue est devenue un danger public. “Dieu à notre secours!”.

  3. vous avez vu comme moi les monstrueuses attaques perpétrées en Allemagne la nuit de la St Sylvestre contre plus de 500 femmes volées et violées par des hordes d’hommes noirs ou arabes
    accueillis chaleureusement précédemment dans les villes Allemandes;
    Je ne comprends pas l’attitude du pape s’obstinant à
    precher l’ouverture des pays d’EUROPE exsangues avec une dette de 2000 MDS d’euros rien qu’en France un chomage avec des sommets jamais atteint et une insécurité faisant Paris la capitale du crime alors que 56 Pays arabes ne font rien pour leurs”frères” de meme
    religion islam, meme culture charia et alors que les
    pays du moyen orient milliardaires grace au pétrole ou gaz recherchent de la main d’oeuvre pour construire leurs projets pharaoniques.
    Il existe 3 millions de tentes avec tout le confort pour les pélerins se rendant à la Mecque et suffisamment de terrain pour en construire autant pour recevoir ces migrants fuyant leurs pays
    L’europe n’a pas à acceuillir toute la misére du monde et que faisons-nous des chrétiens persécutés d’Orient lachement abandonnés?
    Devons-nous continuer à subir tous ces attentats
    7 et 9 Janvier 13 Novembre en 2015
    Attaque d’un commisariat et d’une église brulée déjà en 2016 commis par des djihadistes à qui l’on offre plus encore( résidence rsa soins gratuits
    allocations familiales) que les Français résidants en france ayant
    travaillés toute leur vie pour la grandeur du pays et qui se retrouvent démunis pour certains n’ayant
    pas meme le minimum vital?
    Devons-nous accepter de vivre continuellement dans la crainte de se faire attaquer, exploser dés que l’on met le pied dans la rue?

  4. je suis absolument contre le contenu du magazine Charlie Hebdo qui n’est que provocation à l’encontre des religions et manque de respect. Pour ma part, je ne suis pas “Charlie” et je n’achète pas cette publication. Malgré cela, avoir tué toutes ces personnes est inacceptable.

  5. Merci Monseigneur ! Il n’y a rien a ajouter à vos paroles si justes. Je veux simplement dire qu’il y a un an quand je suis allée dans la rue avec tous les Français avec leurs différences, c’était pour dénoncer la mort absurde et je pensais que la liberté d’expression pouvait être belle, mais dans le respect (surtout des religions). Aujourd’hui, je pleure que cette provocation continue…mais je trouve ma force quotidienne dans la prière et la Sainte Messe.

  6. Je ne suis pas du tout pour la provocation. pour moi la une de Charlie hebdo est une provocation. On peut tout dire mais on ne peut pas rire de tout. Chacun à le droit de s’exprimer mais dans le respect des autres. Je voulais un petit commentaire concernant le concert des prêtres et le documentaire (que j’ai enregistré) diffusé sur TMC en décembre. C’était magnifique. J’ai les disques. J’ai beaucoup apprécié les réflexions de Monseigneur Di Falco. Etonnée cependant d’entre Monseigneur DI Falco que l’on aidait pas les vieillards à porter les valises. Trouvant que Monseigneur DI Dalco paraissait jeune (pas l’aspect d’un vieillard je suis allée sur Google pour voir sa date de naissance . Mais il est jeune. J’ai toujours admiré Monseigneur DI FALCO. Il me rappelle Monseigneur SCHMITT en Lorraine qui était proche des gens.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu