Samedi 9 juillet, l’écomusée de Saint-Julien-en-Beauchêne inaugurait son exposition pour le 900e anniversaire de la fondation de la chartreuse de Durbon. À visiter durant l’été !

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri se trouvait à l’inauguration.

En l’église Saint-Julien-en-Beauchêne
Sur le site de l’ancienne chartreuse

Un peu d’histoire

En 1084, guidé par Hugues, l’évêque de Grenoble, saint Bruno entre avec six compagnons au cœur du massif préalpin de Chartreuse et s’y établit.

En 1106, un jeune homme de vingt-trois ans entre dans ce monastère : Guigues. Il va jouer un rôle de premier plan dans le développement de cette manière de vivre la vie monastique, où se mêlent vie érémitique et vie communautaire.

Élu prieur par ses confrères à l’âge de 26 ans, il restera à cette charge jusqu’à sa mort trente ans plus tard. C’est sous son priorat qu’est prise la décision d’autoriser d’autres communautés à suivre le mode de vie cartusien.

En 1115 est ainsi fondée la chartreuse de Portes (Ain) dans le diocèse de Belley (chartreuse toujours vivante) puis quatre chartreuses l’année suivante : des Écouges (Isère) dans le Vercors, de Durbon (Hautes-Alpes) dans le diocèse de Gap, de la Sylve-Bénite (Isère) près du lac de Paladru, et de Meyriat (Ain).

Maquette de la chartreuse de Durbon à l’écomusée de Saint-Julien-en-Beauchêne

Encouragé par l’évêque Hugues, et pour répondre à la demande et aux besoins de ces nouvelles communautés, Guigues se lance dans la rédaction des Consuetudines Cartusiae (Coutumes de Chartreuse). Il y travaille de 1121 à 1125. Ces coutumes peuvent être considérées comme un des actes fondateurs de l’ordre des Chartreux. Elles forment encore la base des constitutions de l’ordre actuel des Chartreux, toujours existant.

Pour commémorer les fondations de l’année 1116, les sites de ces quatre anciennes chartreuses de Durbon (05), Meyriat (01), les Écouges (38) et Silve-Bénite (38) proposent une exposition.

Panneau présentant les tableaux de l’ancien chartreuse de Durbon présents à Saint-Julien-en-Beauchêne, parmi lesquels une Assomption de Philippe de Champaigne

À Saint-Julien-en-Beauchêne

À Saint-Julien-en Beauchêne pour la chartreuse de Durbon (1116-1790), l’écomusée installé dans l’ancien presbytère présente sous forme de panneaux l’histoire du site et plus largement celle de l’ordre des chartreux.

On trouvera dans cette exposition de nombreuses reproductions de documents, notamment des chartes concernant Durbon, de très belles reproductions de cartes anciennes, la maquette de la chartreuse réalisée par Gilbert Bermond, et la “carte” (peinture représentant la chartreuse), le film réalisé à l’initiative de Nathalie Nicolas qui a dirigé les fouilles sur le site et les documents correspondants.

Ouverture du 10 juillet au 31 août
Le samedi et dimanche, de 10h à 18h30.
Le lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche, de 14h à 18h30.

Pour en savoir plus sur les chartreux

À voir :

Documentaire tourné à la Grande Chartreuse. Disponible en DVD.

  • Le Grand Silence / Philip Gröning / 2006


Bande annonce du documentaire

À lire :

Une grande partie des ouvrages ci-dessous se trouvent à la médiathèque diocésaine à Gap.

Témoignages contemporains

 

Témoignage des six années passées par l’auteur en chartreuse :

Entretien d’un journaliste vaticaniste avec le prieur actuel d’une chartreuse :

La Grande Chartreuse ouvre pour la première fois ses portes à un journaliste et à un photographe de Paris Match :

 

La chartreuse de Durbon dans les Hautes-Alpes

Se nourrir de la spiritualité des chartreux

La collection “Sagesse des chartreux” met à la disposition du grand public des paroles issues du silence, de la prière, de l’expérience spirituelle de moines chartreux contemporains :

Autres livres dans la même collection, en cours de réédition :
.

Catalogue en ligne

Pour rechercher en ligne un ouvrage informatiquement catalogué de la médiathèque diocésaine à Gap, rien de plus facile ! Faites votre recherche ici :


Mais tous les ouvrages n’ont pas encore été informatiquement catalogués. Pour savoir, voir sur place ou joindre la médiathèque.

Tél. : 04 92 40 02 82
Email : bibliotheque.depery@hotmail.fr

Cet article a 1 commentaire

  1. Coutton Sylvie

    Merci de cet article très complet et aussi de la présence de Mrg Di Falco Leandri (la conférencière étant inaudible), son intervention et l’exposition réussies ont bien présenté cet ordre. Je fais suivre-
    Avec Mme Playoust et le maire Laye, j’ai travaillé à la maquette, 1ere ébauche de la mise en valeur de ce site.
    Père J. Baptiste à Veynes dit que nous pourrions organiser une messe en plein air sur ces lieux ?
    Merci de votre réponse à mon 1er mail !

Les commentaires sont fermés.