La chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri – « Ils ont des yeux et ne voient pas »

Dans sa chronique du dimanche 26 juin 2016, pour la dernière chronique avant l’été, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri nous souhaite de bonnes vacances.

Les chroniques de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sont également diffusées toutes les semaines :

• sur le site internet du journal Le Point
• sur D!CI TV
• sur le site internet du sanctuaire Notre-Dame du Laus

et tous les mois sur KTO dans l’émission À la source.

Bonjour.

« Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas. »

Cette phrase est prononcée par le Christ dans l’Évangile de Matthieu et on l’a retrouve également dans le Coran.

J’ai repensé à cette phrase lors d’un séjour à Chamonix.

Écoutez plutôt.

« 9 h 30. Les touristes se pressent pour se glisser dans la benne du téléphérique qui va les transporter jusqu’à l’aiguille du Midi. Enfin nous partons. Peu à peu, le rideau se lève sur un panorama exceptionnel. Aussitôt arrivée, la boîte déverse son contenu d’hommes et de femmes prêts à me piétiner parce que je ne sors pas assez vite. Mon émerveillement est la cause de ma lenteur. Là, devant moi, l’un des paysages les plus grandioses du monde. La montagne vue à 3 900 m d’altitude. Le Mont- Blanc est là, à portée de main. Plusieurs cathédrales de pierre dressent leurs flèches dans le ciel. Des cathédrales que nul homme ne construira jamais. Dieu seul pouvait en être l’architecte. Quelqu’un me bouscule pour prendre une photo et me sort de ma rêverie. Les porteurs d’appareils-photos sont nombreux… J’observe.

Voici d’abord le genre bourrasque. Aussitôt la benne ouverte, il se précipite, au pas de course, sur la plate-forme d’observation, l’œil déjà rivé au viseur. Dans un concert de déclencheurs, il enferme la nature dans sa boîte, croyant ainsi se l’approprier. Un clic à droite, un autre à gauche, en haut, en bas, dessus, dessous, et hop ! Déjà il est reparti. Qu’a- t-il vraiment vu ?

Mais il n’y a pas que les photographes. Il y a ceux qui, aussitôt arrivés au belvédère, en font le tour comme s’ils étaient à la recherche d’un objet perdu. En fait, ils recherchent un emplacement pour s’installer, non pour contempler, mais pour fermer les yeux. Il paraît qu’on bronze mieux et plus vite à 3 900 m. Alors, après s’être badigeonnés d’huile, ils se déposent en douceur sur le gril.

Il y en a d’autres qui ferment les yeux, mais il ne faut pas se tromper. Leur attitude est celle de la contemplation. Ils ferment les yeux pour mieux voir, mieux éprouver l’imposante présence de la montagne.

Je me suis attardé à observer un couple. Deux Japonais. Infidèles à leur réputation, ils n’ont pas d’appareils- photos. Ils arrivent, ouvrent leur pliant, fixent leur chevalet, installent leur boîte de couleurs. Puis après un long regard silencieux pour mieux se laisser imprégner, ils fixent sur le papier, en de légères aquarelles, leurs émotions. Je suis resté longtemps auprès d’eux parce que j’étais bien. »

« Ils ont des yeux et ne voient pas, des oreilles et n’entendent pas. »

Le temps des vacances est une invitation pour affiner notre regard sur les autres et sur les choses.

Mieux voir avec le cœur.

Une occasion à ne pas manquer.

Alors si vous partez, bonnes vacances !

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri
Évêque de Gap et d’Embrun

Cet article a 2 commentaires

  1. Monseigneur, on cerne mieux parfois la réalité les yeux fermés. Ouvrir les yeux pour découvrir la beauté les fermer pour réfléchir et nous entendons mieux, davantage de concentration.
    ” On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux”. A. de Saint Exupéry.
    Heureux, ceux qui , comme vous, Monseigneur, sont montés si haut, Le Mont Blanc, pour admirer la nature, création de Dieu!.
    L’appareil-photo pour immortaliser!.

  2. Bonsoir Monseigneur,

    Il est bien vrai que souvent nous ne voyons pas les belles choses autour de nous , et encore moins les moins belles
    il en est de même pour entendre , les cris de joie nous assourdissent , mais la détresse du monde l’entendons nous?

    bonne soirée Monseigneur

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu