© Basile Bosq – www.basile-bosq.com

Dans sa chronique du 11 octobre 2013, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri réagit à une remarque du Ministre de l’Education nationale.

Les chroniques de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sont également diffusées toutes les semaines sur les ondes de RCF Alpes Provence et sur le site internet du journal Le Point, et tous les quinze jours sur KTO dans l’émission À la source.

 

Cet article a 3 commentaires

  1. Grimaldi Marie José

    Hélas Monsieur Peillon partage avec nombre de ses collègues une méconnaissance abyssale des sujets qu’il se permet de traiter.
    Vous avez tout à fait raison d’être, Monseigneur, fier de vos anciens élèves !

  2. COTIN JANINE

    BONJOUR,

    Je partage pleinement les propos de Mgr DI FALCO. Dans mon quartier les écoles publiques sont tellement mal “fréquentées” que même des parents musulmans n’hésitent pas à mettre leurs enfants à l’école libre (catholique).

    Le ministre de l’éducation nationale ferait mieux de s’occuper de la place des 4,5 j 1/2 de classe, qui passe très mal auprès des enseignants et de certains parents. Ils préfèrent préparer des générations de fainéants !

    Amitiés.

  3. kollyan

    Amusante chronique, mais un petit sourire face à la tristesse infirme de la pensée de Monsieur Peillon, si c’en est une.

Les commentaires sont fermés.