La chronique de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri : “Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde”
  • Post published:26 octobre 2014

Dans sa chronique du dimanche 26 octobre 2014, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri présente “Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde”.

Les chroniques de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sont également diffusées toutes les semaines :

• sur les ondes de RCF Alpes Provence
• sur le site internet du journal Le Point
• sur D!CI TV
• sur le site internet du sanctuaire Notre-Dame du Laus

et tous les mois sur KTO dans l’émission À la source.

Bonjour,

Le vendredi 13 juin 2014, à la Une du quotidien barcelonais La Vanguardia, le pape François exprimait son inquiétude : « Les chrétiens persécutés sont une préoccupation qui me touche de près en tant que pasteur. Je sais beaucoup de choses sur les persécutions. Je voudrais qu’une chose soit claire : je suis convaincu que la persécution contre les chrétiens est aujourd’hui plus forte qu’aux premiers siècles de l’Église. Ce n’est pas de l’imagination : les chiffres sont là. »

Des chiffres, le cardinal français Jean-Louis Tauran en donne : « Le nombre de chrétiens persécutés dans le monde oscille entre 100 et 150 millions d’âmes. Ce nombre, en hausse constante, fait du christianisme la religion la plus persécutée au monde. »

Derrière ces chiffres se cachent des vies humaines, des visages, de femmes, d’hommes et d’enfants. Derrière ces chiffres, ce sont des persécuteurs et des persécutés, des bourreaux et des victimes.

L’homme est capable du meilleur comme du pire. Quand l’homme rompt avec les lois non écrites gravées dans son cœur, il devient l’animal le plus vil, le plus féroce, le plus sanguinaire : « Homo homini lupus », disait Plaute.

Et dans le même temps, où avant même le fait que l’homme soit un loup pour l’homme, l’homme est une créature sacrée pour l’homme : « Homo, sacra res homini », dit Sénèque. Mille années-lumière peuvent bien nous séparer les uns des autres sur le plan des idées, de la morale, de la culture, rien ne pourra distendre et rompre le lien de chair et de sang existant entre nous. Même le bourreau et sa victime sont de la même chair et du même sang.

Avant que les commentaires ne fusent sur ces chrétiens qui s’attribuent l’exclusivité de la souffrance, j’ajoute aussitôt qu’il est bien évident que les souffrances de tous les peuples et de tous les croyants sont insupportables, inadmissibles et incomparables entre elles.

C’est d’abord la souffrance des chrétiens mais aussi celle de tous ceux qui sont maltraités au nom de leur religion qui est présentée dans Le Livre noir de la condition des chrétiens dans le monde, paru cette semaine chez XO.

Cet ouvrage de 800 pages coordonné par Samuel Lieven réunit les témoignages et l’analyse de 70 contributeurs qui parcourent la situation de chrétiens aux quatre coins de la planète. Un ouvrage sous la direction et l’éclairage du dominicain britannique Timothy Radcliffe, du ministre italien et fondateur de la communauté Sant’ Egidio, Andrea Riccardi, ainsi que de votre serviteur.

Ouvrage que je vous invite à lire, pour comprendre notamment ce que vivent actuellement les chrétiens d’Orient.

À bientôt.

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri Évêque de Gap et d’Embrun

Cet article a 1 commentaire

  1. COTIN JANINE

    BONJOUR,

    COMMENT SE FAIT-IL QUE NOS POLITIQUES NE DISENT MOT QUANT A CES PERSECUTIONS QU’ILS CONNAISSENT BIEN ? CURIEUX ! QU’ILS S’INDIGNENT CONTRE LES CONDITIONS QUE VIVENT CERTAINES POPULATIONS AU MOYEN-ORIENT NORMAL MAIS POURQUOI NE PAS DENONCER EGALEMENT CE QUE VIVENT LES CHRETIENS ???

    A BIENTOT ET BIEN AMICALEMENT.

Les commentaires sont fermés.