You are currently viewing Concert à Gap de polyphonie traditionnelle et religieuse Corse

S’attachant à ressusciter le très riche patrimoine polyphonique et musical de la Corse, Jean-Paul Poletti est d’abord la figure emblématique du fameux groupe Cantu Il Populu Corsu, dont il devient l’un des principaux compositeurs et chanteurs. Après cette expérience qui dure de 1974 à 1981, il contribue à revitaliser le chant polyphonique sacré de Sartène. Cette cité, « la plus Corse des villes Corses », selon Prosper Mérimée, est riche d’une tradition du chant sacré qui remonte au XIIIe siècle. Aidé par les franciscains du couvent Saints-Côme-et-Damien, Jean-Paul Poletti fit renaître des compositions parfois tombées dans l’oubli, et désormais chantées avec talent par le « Chœur d’hommes de Sartène » que Jean-Paul Poletti a créé en 1995 et qu’il dirige, tout comme l’école de chant de Sartène qu’il a créée en 1987 et qui est devenue depuis Centre d’Art Polyphonique.

Sartène

Jean-Paul Poletti y dirige deux chœurs : un chœur mixte de 40 personnes, Granitu maggiore, et le Choeur d’Hommes de Sartène. Il anime des stages de polyphonies tant en Corse que sur le continent et à l’étranger. En 1988, Sergio Vartolo, Maître de Chapelle à Bologne, réactualise un Oratorio du XVIIe siècle et demande à Jean-Paul Poletti d’y intégrer une partition polyphonique : l’œuvre fera un triomphe à la Fenice de Venise. En 1990, il reçoit une Victoire de la Musique avec Les Nouvelles Polyphonies Corses. En 1992, Jean-Paul Poletti et Les Nouvelles Polyphonies Corses ouvrent les Jeux Olympiques d’Albertville. Puis 1993 voit la création, à Cannes, de la Cantata Corsica qui fera l’ouverture de la saison du Théâtre de Paris-Châtelet en 1995. Pour cette Cantata Corsica, Jean-Paul Poletti devient membre d’honneur du Royal College of Music de Londres.

Le chœur d’hommes de Sartène

– Polyphonie traditionnelle et religieuse Corse –

Jean-Paul Poletti et Le choeur d’hommes de Sartène se produiront
le dimanche 7 octobre 2012 à 17h00
en l’église Saint-Roch de Gap

Entrée 20 €, gratuite pour les moins de 12 ans

 Concert au profit des blessés en opération de l’Armée de Terre