Conférence-débat : Catholiques et protestants, que recevons-nous les uns des autres  en tant qu’Églises et comme personnes ?
Martin Luther (1483-1546)

Jeudi 26 octobre 2017, de 20h00 à 22h00, conférence-débat entre catholiques et protestants au centre diocésain pape François à Gap.

Catholiques et protestants, que recevons-nous les uns des autres en tant qu’Églises et comme personnes ?

Tel est le thème qui sera traité lors de ce débat avec le pasteur Arnaud Van Den Wiele, pasteur de la paroisse des Alpes du Sud de l’Église protestante unie de France, avec le père Pierre Fournier, prêtre du diocèse catholique de Gap et membre pour ce diocèse du service de la formation permanente, avec André Vallet, diacre du diocèse catholique de Gap et responsable pour le diocèse de l’œcuménisme, et avec comme animateur le père Jean-Dominique Dubois, responsable pour ce même diocèse du service de la formation permanente.

L’occasion de cette conférence est bien sûr le 500e anniversaire de la Réforme. Car il y a tout juste 500 ans, le 31 octobre 1517, le moine augustin Martin Luther affichait sur la porte de l’église de Wittenberg en Saxe- Anhalt (Allemagne) les 95 thèses contestant la pratique et la théologie des indulgences.

Cet événement marqua les débuts d’une puissante controverse avec les autorités de l’Église catholique qui aboutira malheureusement à la rupture de la Réforme.

Depuis lors les volontés de rapprochement ne font pas défaut après des siècles de conflits lesquels n’ont fait qu’exacerber les différences donnant suite souvent à l’ignorance réciproque. À l’heure de l’internationalisation et des autoroutes de la communication, la planète devenant un grand village, et après les sanglants conflits du XXe siècle de notre Europe héritière pourtant du christianisme, les chrétiens n’ont eu de cesse que de vouloir se rassembler pour annoncer le Seigneur Jésus.

Mais on n’efface pas rapidement des siècles de divisions. Apprendre à se connaître et à reconnaître que l’on a à apprendre les uns des autres est une voie d’humilité qui peut offrir à Dieu l’espace où il pourra répondre selon ses vues à son désir que nous soyons un pour que le monde croit (de l’évangile selon saint Jean, chapitre 17, verset 21).

Entre catholiques et protestants, où en sont aujourd’hui les relations personnelles et institutionnelles ? Quels sont les enjeux du dialogue? Jusqu’où va l’estime mutuelle ?

Ce sera l’objet de cette conférence et de ce débat.

 

Fermer le menu