Nous entendons beaucoup de messages techniques, professionnels. Il manque parfois de choses simples à réaliser au niveau humain. On imagine bien que l’on téléphone à ses proches. Pourquoi ne pas le faire pour des personnes seules plus éloignées.

Dans son premier message aux alsaciens, Mgr Luc Ravel, évêque de Strasbourg fait une demande facile a appliquer par tous : « que chaque catholique s’engage à un contact journalier avec deux personnes seules qu’il connaît. Il n’y a pas que les grands vieillards à être seulsUn coup de téléphone, une communication vidéo, un SMS pour prendre et donner des nouvelles, proposer une aide etc. Nous sommes très nombreux et peu de personnes passeront dans les mailles du filet de notre charité. »https://www.alsace.catholique.fr/actualites/371791-premier-message-a-chers-alsaciens-temps-de-lepidemie/