Le Conseil épiscopal
de fin d’année du diocèse de Gap et d’Embrun s’est réuni du 23 au 25 juin à l’a
bbaye bénédictine Notre-Dame de Miséricorde à Rosans. Solidement campée sur le versant d’une petite
vallée des Alpes,
à proximité du département de la
Drôme,
 l’abbaye bénédictine Notre-Dame de Miséricorde est une fondation, en 1991, de l’Abbaye Notre-Dame de Fidélité à Jouques.
Le Conseil s’y est réuni pour dresser le bilan de l’année écoulée, établir les différents projets pour l’année à venir et notamment l’Année Sacerdotale décidée par le
Pape Benoit XVI. Celle-ci sera ouverte, pour le diocèse, lors de l’ordination sacerdotale de Charles Troesch dimanche 28 juin à 15 heures 30 à la cathédrale de Gap.

L’évêque et les 7 membres du Conseil ont notamment travaillé sur les sujets suivants : la Pastorale des funérailles, les projets d’aménagement du sanctuaire de Notre-Dame du Laus, le service diocésain de la catéchèse et du catéchuménat, le retour sur la certification des comptes de l’Association diocésaine, l’installation des sœurs de la Salette à Clairfont, le parcours de formation pastorale, l’extension du bassin de diffusion de RCF sur le secteur de
l’Argentière, la bibliothèque diocésaine, etc
.
Retour en images sur ce Conseil de fin d’année.


 
Paysage de la vallée des Alpes, près de l’abbaye

 


Les bénédictines de l’abbaye au cours de la
messe 

 


Entrée principale de l’abbaye 

 


Hébergement pour les visiteurs 

 


Le Père Fournier et le Père Gournay au cours du
Conseil

 


De gauche à droite, le Père Gournay, le Père Corpataux et le Père
Bardet 

 


Lecture du bréviaire avant la réunion du
Conseil 

 


Le Père Corpataux transmet les horaires de messe de son
doyenné de cet été à la Maison épiscopale !
 

 


Concélébration à la messe de la nativité
de St Jean-Baptiste 

 


Prière des prêtres avant la communion 

 


Invitation du Conseil par le Père Jacques-Pascal Bosi en présence
de Mme le Maire de Rosans 

 


Consultation Internet sur I-phone par le Père Corpataux, le Père Bardet
et Mgr Jean-Michel di Falco Léandri 

 

Cet article a 2 commentaires


  1. BONJOUR
    Je suis une pauvre handicapé j’ai à ma charge 4 enfants que je scolarise  ceux ci  ont perdu leur pauvre père sur les effets de la guerre qui a touché notre pays. Je suis  restez toute seule avec mes enfants toute souffrante  sans aucun emploi, sans argent, j’ai commencé avec l’aide d une  petite association caritatives  un petit commerce de vivres (bananes, aubergines et de tomates) mais cela ne suffit pas vraiment à nous  en sortir .Nous  souffrons, il arrive des jours ou nous restons le ventre creux sans mangé. Par cette lettre je sollicite votre bonne foi afin que vous puissiez m’aidez financièrement à monter mon projet de restauration  pour que mes enfants et moi arrivons à nous en sortir dans la vie quotidienne.
    J’attends votre réponse et que DIEU vous bénisse
    Mme  PRISCA KOUAME

    03 BP 1985 ABIDJAN 03 COTE D’IVOIRE AFRIQUE

    la_p85@live.fr

     


  2. BONJOUR
    Je suis une pauvre handicapé j’ai à ma charge 4 enfants que je scolarise  ceux ci  ont perdu leur pauvre père sur les effets de la guerre qui a touché notre pays. Je suis  restez toute seule avec mes enfants toute souffrante  sans aucun emploi, sans argent, j’ai commencé avec l’aide d une  petite association caritatives  un petit commerce de vivres (bananes, aubergines et de tomates) mais cela ne suffit pas vraiment à nous  en sortir .Nous  souffrons, il arrive des jours ou nous restons le ventre creux sans mangé. Par cette lettre je sollicite votre bonne foi afin que vous puissiez m’aidez financièrement à monter mon projet de restauration  pour que mes enfants et moi arrivons à nous en sortir dans la vie quotidienne.
    J’attends votre réponse et que DIEU vous bénisse
    Mme  PRISCA KOUAME

    03 BP 1985 ABIDJAN 03 COTE D’IVOIRE AFRIQUE

    la_p85@live.fr

     

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu