Décès du père Jean Depay

Décès du père Jean Depay

Vendredi 12 février, en fin de matinée, le père Jean Depay s’est fait faucher par une voiture. Transporté à l’hôpital d’Auxerre, il y est décédé le soir-même à 18h30.

Né en 1920 et ordonné prêtre en 1945, le père Jean Depay a passé plusieurs années dans le diocèse de Gap et d’Embrun, aux Guibertes, d’abord de manière épisodique puis de manière permanente. Il était retourné dans son diocèse d’origine de Sens-Auxerre à la fin de l’année 2014, résidant à Brienon-sur-Armançon (Yonne).

La messe de funérailles sera célébrée le jeudi 18 février à 15h00 en l’église de Lucy-le-Bois (Yonne), suivie de l’inhumation au cimetière.

Dans le diocèse de Gap et d’Embrun, une messe à sa mémoire et à son intention sera célébrée en l’église des Guibertes (Hautes-Alpes) le jeudi 18 février à 18h00.

Ministères du père Jean Depay :

– Vicaire à la cathédrale d’Auxerre (1946-1947)
– Vicaire à Saint-Savinien à Sens (1947-1952)
– Curé de Lain (1952-1958)
– Curé de Véron-Étigny (1958-1971)
– Curé de Michery (1971-1980)
– Curé de Bléneau (1980-1994)
– Prêtre auxiliaire d’Avallon, en résidence à Lucy-le-Bois (1994-2010)
– Prêtre résidant de manière permanente aux Guibertes (Hautes-Alpes) (2010-2014)
– Prêtre retiré à Brienon-sur-Armançon (2014-2016)

L’au-revoir de Mgr Jean-Marie di Falco Léandri au père Jean Depay
le 28 septembre 2014 en la collégiale de Briançon

Webmaster

Cet article a été rédigé par le service communication du diocèse de Gap.

Cet article a 5 commentaires

  1. Je suis le neveu de Madeleine Bouillé, de la paroisse de Taingy, qui m’avais recommandé auprès de l’abbé Depay.

  2. J’avais 7 ans, en 1957, lorsque mes parents m’ont envoyé en colonie de vacances avec labbé Depay, au Fressinet, dans une ancienne ferme qui existe encore.
    L’année suivante, nous étions aux Guibertes.
    Merci à l’abbé Depay pour tous les bons souvenirs que je garde de cette époque…

  3. Père, Et dire que je pensais que vous célèbreriez mes obsèques. Vous oubliez, c’est impossible : que de bons moments vécus avec vous. Vous n’êtes resté que 10 ans aux Guibertes mais vous avez su former un groupe d’amis. Les travaux pour l’église des Guibertes vous les verrez d’en haut. Je vous dis à très bientôt, le plus rapidement possible (mais c’est Dieu qui décidera). Merci. Elisabeth

  4. Union de cœur avec vous dans la prière pour le confrère qui nous devance auprès du Père: qu’il repose en Paix et prie pour nous!

    in Christo et in Ecclesiae

  5. je ne doute pas père Jean que votre nouveau chemin soit lumineux .

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu