Décès du Père Sébastien Dubois

C’est avec une immense tristesse que nous vous annonçons que, ce vendredi 28 février, a été retrouvé le corps sans vie du père Sébastien Dubois. Il s’est donné la mort.

Aujourd’hui, nous pleurons avec tous ceux qui sont affligés par cette mort soudaine : ses proches et ses paroissiens.

Ce soir, un temps de prières aura lieu à partir de 20h à l’église des Cordeliers, avec adoration puis office des défunts présidé par Mgr Xavier Malle.

Le Seigneur détruira la mort pour toujours.

Il essuiera les larmes sur tous les visages,

et par toute la terre il effacera l’humiliation de son peuple ; c’est lui qui l’a promis.

Isaïe 25, 8

Cet article a 23 commentaires

  1. Daniel Hauser

    Prions pour nos prêtres. Certains, harassés de travail, certains vivant des moments de faiblesse, ils sont hommes et fils de Dieu avant tout. Ce prêtre, que je ne connaissais pas, mais dont j’ai entendu parler au moment de son décès, a rejoint son Créateur. Que les prières des catholiques l’accompagnent et surtout que la force des supplications du Peuple de Dieu nous accorde d’avoir de nombreuses vocations sacerdotales, religieuses ou de familles réellement témoins de l’Amour du Christ. Amen !

  2. MARIN Marie-Odile et Roger

    Nous connaissions le père Sébastien lorsqu’il était à Veynes, nous le connaissions surtout par notre fils Vincent (décédé à 28 ans en montagne). le père l’avait accueilli chaleureusement, il l’avait aidé pour préparer son chemin vers Compostelle par la côte. Vincent était parti de St Vaast la Hougue après avoir été mis sur la route par le papa de Sébastien.
    Lors de la cérémonie d’adieu à la cathédrale, nous avons beaucoup aimé l’accent mis sur la miséricorde.
    ” Qui sommes nous pour juger ! ”
    Dans notre Eglise, il faut se centrer sur l’Amour. Nous devons entourer nos prêtres qui comme nous ont besoin d’affection et d’aide pour assurer leurs lourdes tâches.
    Nous assurons de notre prière pour le père Sébastien, pour son papa, sa famille et ses frères d’église.

  3. LOUINES PLAISIR

    Je ne connais pas père Sébastien , j’éprouve un immense chagrin et je n’arrête pas de pleurer, je n’arrive plus à retenir mes larmes. Pourquoi mon Dieu? Toutes mes condoléances à sa famille et a son diocèse

  4. Marie-Claude HUSSON

    Quelle profonde tristesse d’apprendre le décès de ce prêtre que j’ai croisé plusieurs fois dans Gap et à Notre Dame du Laus très récemment.
    On parle de Communauté de Chrétiens, de fraternité et je ne peux que penser combien Sébastien Dubois a dû se sentir seul, isolé, désamparé pour mettre fin à ses jours. Le drame est là. Sommes-nous vraiment proches les uns des autres….
    Je suis certaine que le Seigneur accueuillera ce prêtre, Dieu connaît chacun de nous.

  5. Christine

    Mon doux frère repose en paix dans la saint gloire de notre papa du ciel amen que nos prières MONTE au trône de la grâce pour toi amen rentre dans le repos eternel avec notre doux seigneur Jésus amen et un jour nous nous verrons alleluia amen

  6. amoudru

    j’ai été profondément effondré en apprenant la nouvelle, il va nous manquer à tous , je l’appréciais beaucoup, c’était un bon vivant

  7. louis

    A mon frère scoute toi qui était plein de vie toi qui a illuminé nos camps mon cher Sébastien tu as grandi dans l amour de dieu reçoit cette prière et rejoint la maison de dieu ton chef scoute louis de melun

  8. ZOCLI Jean Claude

    C’est avec une grande tristesse que j’ai appris la mort du Père Sébastien que j’ai eu la joie de rencontrer plusieurs fois au cours de mon année sabbatique à Briançon. Que le Seigneur l’accueille dans sa maison éternelle. Père Jean Claude ZOCLI.

  9. Tertrais

    Nous sommes profondément attristés par cette nouvelle. Nous avions connu et apprécié le Père Sébastien quand il était curé dans le champsaur . C.etait un bon prêtre. Nous unissons nos prières à celles de sa famille, ses paroissiens actuels et anciens.

  10. schreiber annie

    Une immense tristesse , ce père jovial et bienveillant manquera à tous , les mystères de la vie sont insondables, Dieu notre Père l’accueillera dans son sein, par le geste de désespoir qu’il a accompli, il nous montre combien la vie est fragile , et combien nous avons besoin les uns des autres, Cela me questionne aussi sur la solitude des prêtres , nous leur demandons beaucoup, et que leur apportons nous? Ils ont la foi pour les soutenir, et leur collègues prêtres , mais ils auraient peut-être besoin d’un accompagnement psychologique de temps en temps, à la différence des religieux qui vivent en communauté , ils sont bien seuls . Je prie pour ce brave Père, son geste terrible fera peut-être réfléchir l’Eglise sur la vie des prêtres, en tout cas cela me questionne en tant que catholique. Quand nous en rencontrons un nous trouvons normal qu’il nous dise “comment allez vous,? Pensons nous à lui demander à notre tour “et vous” je me sens bien petite devant ce qui est arrivé au Père Dubois

  11. Sylvain

    La paix sur toi Sébastien , tu vas manquer aux humains d’ici-bas…Tu restes dans mon cœur; Je te garderai là jusqu’à ce que le temps vienne de te retrouver aux côtés d’Alexis, de Papa et de tous les autres…Nous ne serons alors plus jamais seuls….Reposes ami…

  12. Giaume

    Terrible nouvelle ….. suis en grande tristesse……..je garde de lui les souvenirs à La Roche des Arnauds ….
    De tout coeur avec tout le diocèse ….
    Paroissienne estivale …….

  13. Michel FATON

    Mon père,
    C’est une immense tristesse qui a succédé pour moi, ce jour, à la nouvelle inattendue du décès du père Dubois et je dois dire que j’en ai immédiatement imaginé les raisons, (confirmées ultérieurement par un média local), parce que l’autodestruction d’un homme d’église est d’autant plus exceptionnelle que le fait la motivant puisse avoir un caractère infamant. Mais nul être humain, sauf celui ayant vocation pour cela, n’a le droit de juger, d’autant que la justice des hommes n’est pas passée, ainsi, seul le Très Haut est consenti pour se faire, laissant aux hommes, la seule appréciation personnelle qu’ils peuvent s’autoriser eu égard à leur personnalité, leur émotion, leur culture. Il n’en demeure pas moins que chacun aura la démarche intellectuelle spontanée et récurrente, de chercher « une vérité » à laquelle se raccrocher pour ne pas rester sans réponse, histoire de se rassurer, au bord d’un abime d’incompréhension et de doute. J’ose dire, avec la lucidité qui est mienne, demeurant dans l’ignorance des circonstances qui ont motivé l’acte désespéré du père Dubois, -(circonstances qui ne me regardent d’ailleurs pas du tout) que son choix a été je pense réfléchi, eu égard à son incapacité, comme en ont tous les hommes, à faire face d’une part à la justice compte-tenu de la nature spécifique des faits qui semblent lui être « reproché » et au regard de tous les gens qui l’ont connu, fréquenté, apprécié, du simple paroissien au sommet de sa hiérarchie, car quand on a le profil, la personnalité du Père Dubois, voir le monde s’effondrer autour de lui, emportant son image charismatique, la fierté en prends un coup … un coup dont il savait probablement ne pouvoir se relever et devoir affronter la vindicte populaire, problématique insupportable, convenons en… Il a été son propre juge, considérant que ce qui allait lui être publiquement reproché était passible de la “peine capitale” qu’il s’est hélas infligée en contradiction avec l’éthique même de notre église à savoir le respect des trois vertus théologales, mais la gravité supposée s’en trouve néanmoins apaisée par une mention du premier concile de Braga considérant qu’il n’y a pas péché si l’auteur est victime d’un grand chagrin –dixit- et je m’autorise à porter à décharge cette notion en faveur du père Dubois de ce fait, car pour moi, il a été victime d’un grand chagrin en réalisant le caractère de gravité de ses actes eu égard à son appréciation de cette gravité en rapport avec les exigences de son engagement religieux. Aucun jugement donc, je ne me le permettrais pas, mais une immense tristesse du gaspillage d’une existence, des blessures cruelles de toute une famille, et du deuil éprouvant touchant la communauté ecclésiastique départementale et au-delà. Je souhaite mettre un terme à ce que j’ai voulu comme une simple « réflexion » épistolaire pour vous présenter, Mon Père, ainsi qu’à tous ceux qui vous entourent mes plus sincères condoléances, mes sentiments fraternels et joindre mes prières aux vôtres pour que chacun de vous garde courage et confiance dans l’exercice de vos ministères et également, bien évidemment, pour que notre Dieu, dans sa grande bonté, dans son immense miséricorde, pardonne, lui qui seul en a les prérogatives, à notre frère… au Père Dubois, et rétablisse la paix dans les âmes des siens.

  14. DANIEL

    C’est avec une immense tristesse que je viens d’apprendre cette terrible nouvelle. Je ne sais pas comment l’annoncer à mes enfants qui aiment beaucoup le père Sébastien qui fessait de nombreuses interventions au sein de leurs école Sainte Jeanne d’arc. Mon garçon de 9 ans était également en préparation de la 1ère communion avec lui ! Paix à son âme. Il va nous manquer énormément.

  15. Christian Grossan

    J’assure la famille du Père Dubois, son Évêque Mgr Xavier Malle, ses confrères, ses paroissiens de ma profonde symapthie et je m’associe à leur prière.

  16. magat

    je croyais que le suicide est un peche !

    1. Huillet

      … D’après la Bible, les chrétiens savent avec certitude qu’ils ont la vie éternelle (1 Jean 5.13). Rien ne peut les séparer de l’amour de Dieu (Romains 8.38-39).
      Si aucune « créature » ne peut les séparer de l’amour de Dieu et qu’un chrétien qui se suicide est une « créature, » alors même le suicide ne peut le séparer de l’amour de Dieu. Jésus est mort pour tous nos péchés, et si un vrai chrétien, dans un moment d’attaque spirituelle et de faiblesse, se suicide, même ce péché est couvert par le sang de Jésus.

  17. Annie

    Pourquoi Mon Dieu ? Paroissienne pour le temps d’été, suis dans une immense tristesse …..;
    Union de priere en JESUS et MARIE ……..

  18. gb

    est ce qu’un enterrement religieux avec messe sera fait malgré son suicide??

  19. jean-pierre reybaud

    Cela fait 3 ans que j’ai déménagé et quitté Gap, mais je n’ai pas oublié le Père Dubois que j’ai rencontré, en particulier pour l’enterrement de l’un de mes meilleurs amis, et bien entendu à la cathédrale ou dans les rues de notre bonne ville de Gap; il reste pour moi un brave homme, ouvert et proche des gens ! tristesse en ce jour, paix à son âme et je lui dis: a la revista, Sébastien … jpr

  20. Hoarau Gilberte

    St Joseph « terreur des démons «prie pour l’Eglise et ses ministres

  21. elisabeth rousseu

    Je suis sidérée par cette annonce et en union de prières,j’adresse mes sincères condoléances à sa famille et à vous Monseigneur Xavier Malle ainsi qu’à tous ses confrères,et connaissances.

  22. MARYLÈNE GARDEISEN

    Nous sommes tellement atristés par cette nouvelle. Nous avons beaucoup travaillé avec Sébastien lorsqu’il est arrivé à VEYNES. Il a eu la volonté de sauvegarder la chapelle NOTRE DAME DE PITIE et nous a encouragé à créer l’association NOTRE DAME DE PIITIE..Il y a eu aussi toutes les actions qu’il a mené avec son dynamisme et sa bonne humeur pour la GLOIRE DE NOTRE SEIGNEUR. Nous avons vécu des instants de vrai fraternité dans la paroisse, dans les célébrations très priantes avec une équipe de jeunes dynamiques. Cétait un vrai plasiir le revoir à GAP. Que le SEIGNEUR LE PRENNE AUPRES DE LUI POUR QU’IL REPOSE EN PAIX.

Les commentaires sont fermés.