You are currently viewing Décès de Mgr Raymond Séguy, évêque de Gap de 1981 à 1987 – Mgr Xavier Malle et le p Bertrand Gournay représenteront le diocèse

Message de Mgr Xavier Malle

Nous venons d’apprendre le décès de Monseigneur Raymond SEGUY, évêque émérite d’Autun, Châlon et Mâcon le 21 mars 2022 dans sa 93ème année et sa 41ème année d’épiscopat.

Il fut évêque de Gap de novembre 1981 à août 1987.

Nous portons dans la prière et l’action de grâce Mgr Séguy pour son long ministère épiscopal, d’abord à Gap puis à Autun, et le confions à la tendresse du Père.

Jeune évêque, j’avais été le rencontrer l’été 2018, pour me présenter à lui, l’entretenir du diocèse qu’il avait servi et lui demander conseil. Il m’avait accueilli et hébergé dans sa maison de famille à Baraqueville, près de Decazeville, et s’occupait encore d’un immense jardin. Puis depuis le début de la pandémie il avait rejoins la maison des prêtres ainés à Rodez.

Quand je parle de lui à l’occasion de mes visites pastorales, les chrétiens se souviennent de lui comme un homme proche, aimant marcher et chasser. Il avait fait bâtir en action de grâce un petit oratoire près de la baie Saint Michel au dessus du lac de Serre-Ponçon, ayant échappé miraculeusement à un grave accident.

Que Notre Seigneur accueille son bon et fidèle serviteur.

Je me rendrai à Autun pour sa messe d’obsèques, pour représenter notre diocèse, en compagnie du père Bertrand Gournay, ordonné par Mgr Séguy en 1987 en même temps que le père Jean-Pierre Oddon.

La messe des obsèques,

présidée par Mgr Rivière, évêque d’Autun, sera célébrée le samedi 26 mars 2022 à 15h en la cathédrale Saint Lazare d’Autun.

Témoignage du Père Jean-Pierre Oddon

Bertrand Gournay et moi-même, avons été ordonnés prêtres par Mgr Séguy, le 21 juin 1987, après 11 ans sans ordinations presbytérales.

Homme du rural, Mgr Séguy savait rejoindre les gens des villages dans la simplicité des rencontres, des repas où il chantait et trinquait pour le plaisir des convives.

Il n’était pas un éminent théologien ; sa capacité à reconnaître et siffler les chants des oiseaux avait un écho franciscain, même s’il était un chasseur ardent …

Dans le Seigneur, il connait désormais la joie de chanter la Résurrection.

Jean-Pierre Oddon

Voici les étapes de sa vie :

La publication a un commentaire

  1. Grizolle Jean-Luc

    Une erreur s’est glissé dans cet article : Le Père Pierre Foiurnier a été ordonné prêtre par Monseigneur Pierre Chagué en 1976.

Les commentaires sont fermés.