Décès du père Elie Mathieu, ancien vicaire général
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Décès du père Elie Mathieu, ancien vicaire général

Ancien vicaire général, ancien recteur du Laus, le Père Elie Mathieu est décédé en ce samedi 16 juillet 2016 à Gap, au lendemain de son 90e anniversaire, en la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel.

Ses obsèques seront célébrées ce mercredi 20 juillet à Saint-Véran à 14h00 par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

Le père Elie Mathieu est né le 15 juillet 1926 à Saint-Véran, de Blaise Mathieu et Madeleine Faure.

Entré au Grand Séminaire en 1944, il est ordonné prêtre le 29 juin 1950 à Saint-Véran.

Le 1er août 1950, à titre provisoire, il est chargé des paroisses de Molines-en-Queyras et de Fontgillarde. Il est, ensuite, nommé vicaire économe à Arvieux le 1er octobre 1951.

Le 15 octobre 1958, il est nommé vicaire à la paroisse Saint-André de Gap. Il devient vicaire à Laragne le 9 avril 1963, paroisse dont il devient curé le 4 mai 1967.

Il est vicaire épiscopal chargé de la pastorale en septembre 1969 sous l’épiscopat de Mgr Coffy. Celui-ci l’élève à la dignité de chanoine titulaire en novembre 1971. Il était le doyen de nomination du chapitre. Il est nommé vicaire général par Mgr Robert Coffy en 1972, charge qu’il conservera jusqu’en 1984. En 1984, il est nommé membre du collège des consulteurs. Il est chargé du service diocésain des vocations en février 1985 et est délégué auprès des instituts de religieux et religieuses en mars 1985.

Il est administrateur du diocèse de Gap entre le 19 octobre 1987 (départ de Mgr Raymond Séguy) et le 11 juillet 1988 (Mgr Georges Lagrange). Mgr Lagrange le nomme responsable de la pastorale sacramentelle et liturgique en septembre 1990. Il quittera ces fonctions en 1993.

Il est recteur de Notre-Dame du Laus d’août 1979 à avril 1993. De 1993 à 2006, il est aumônier de la clinique des Alpes. À partir de 2006, il prend sa retraite à la maison Saint-Marcellin à Gap.

Notre-Dame du Mont-Carmel

Le Père Elie Mathieu nous a quittés à l’âge de 90 ans, le 16 juillet, en la fête de Notre-Dame du Mont Carmel célébrée à Saint-Véran au pèlerinage montagnard à la chapelle de Clausis. Né à Saint-Véran tout près de l’église, il a toujours gardé des attaches profondes avec sa famille. Son tempérament queyrassin était fait de persévérance, de discrétion, et de grande constance dans le service de l’Évangile et dans le dévouement fraternel. Après sa formation à Gap, au Petit Séminaire de Charance et au Grand Séminaire de Chabanas, il a été ordonné prêtre par Mgr A.-C. Bonnabel en 1950.

Son ministère de prêtre a connu l’événement du Concile Vatican II (1962-1965) et, avec cœur, il en a mis en oeuvre les orientations théologiques, spirituelles et pastorales. À Gap, auprès du Père Marcel Brochier, il a été au service de la paroisse des Cordeliers. Plus tard, il sera encore impliqué dans la vie paroissiale comme curé du secteur de Laragne. Le Père Mathieu s’est passionné pour l’animation de l’apostolat des laïcs, comme avec les équipes d’Action catholique, notamment l’Action catholique générale des hommes (ACGH). Dans la vie du diocèse, il a tenu une place importante. Il aimait impulser sur le diocèse le rythme de l’Église universelle, par exemple en diffusant la dynamique des documents du pape Paul VI, ses lettres apostoliques comme celle sur la joie chrétienne, Gaudete in Domino, lors du Jubilé de l’année 1975, ou encore celle sur l’évangélisation du monde, Evangelii nuntiandi, lettre apostolique si chère au pape François.

Le Père Mathieu a été vicaire général de 1972 à 1984, et administrateur diocésain en 1987 en attendant la nomination de Mgr Georges Lagrange. Il a également été recteur du sanctuaire de Notre-Dame du Laus, puis longtemps, à Gap, aumônier de la Clinique des Alpes, très dévoué à la visite des personnes malades, avant de se retirer à la Maison Saint-Marcellin avec les autres prêtres aînés.

Le Père Mathieu faisait partie des chanoines de la cathédrale, chargés plus spécialement de porter vers le Seigneur la prière du diocèse. Il va poursuivre maintenant cette prière solidaire de louange et d’intercession sur le chemin du Ciel. Il va reposer au cimetière de son village natal à Saint-Véran. Ses obsèques vont être présidées par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, ce mercredi 20 juillet, le jour même de la fête de son saint patron, le prophète Elie, dont la Bible nous dit qu’il a été “enlevé vers le Ciel”. Que le Seigneur accueille en sa Lumière ce serviteur de l’Évangile du Christ, ce serviteur de l’Église dans son cheminement au rythme de la vie de la population haut-alpine. Avec la reconnaissance de notre cœur et de notre foi, notre prière diocésaine l’accompagne.

Père Pierre Fournier

 

Webmaster

Cet article a été rédigé par le service communication du diocèse de Gap.

Cet article a 1 commentaire

  1. 14H. Présente par la pensée en ce moment précis pour les obsèques du père Elie Mathieu, célébrées par Monseigneur Di Falco.
    Que Dieu continue de le protéger, le remercier pour avoir remplie une vie sacerdotale religieuse et spirituelle pour tous ses fidèles. Un beau chemin pour la Miséricorde divine.
    Sincères Condoléances.
    Mes respects Monseigneur. En union de prières avec vous.

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu