Déclarations officielles

Ci-dessous, différents communiqués : de la CRCF, du Cardinal Jean-Louis Tauran et d’une délégation d’imams de France, et du collectif interreligieux Gap Espérance.


 

Déclaration
de la Conférence des responsables de culte en France

Attentat Charlie Hebdo

Paris, le 8 janvier 2015
—–
Déclaration lue à 12h devant les journalistes rassemblés à la Mosquée de Paris
à l’issue de la réunion périodique de la CRCF

—–

Nous venons d’observer ensemble la minute de silence décrétée par le président de la République.

Au lendemain de l’horrible attentat perpétré dans les locaux de Charlie Hebdo qui a fait 12 victimes et 11 blessés, nous voulons exprimer ici notre plus vive émotion et surtout notre affection et notre solidarité pour les victimes, leurs familles, leurs proches, leurs amis.
Nous les responsables de culte en France réunis aujourd’hui nous voulons en appeler à la fraternité. Nous en appelons à la conscience et à l’engagement de tous les citoyens de ce pays. Nous appelons chacun à s’associer dans cet esprit de fraternité au rassemblement organisé ce dimanche et au deuil national décrété par le président de la République
mais aussi, nous demandons à nos fidèles, d’observer un temps de jeûne, chacun selon sa tradition.

Nous sommes unanimes dans la défense des valeurs de la République, liberté, égalité, fraternité, et en particulier, la défense de la liberté d’expression. Nous nous engageons à poursuivre cet élan de partage, de dialogue et de fraternité.

—–

Participaient à la réunion d’aujourd’hui : Mgr Georges PONTIER et Mgr Pascal DELANNOY (Conférence des évêques de France) – Le pasteur François CLAVAIROLY et le pasteur Laurent SCHLUMBERGER (Fédération protestante de France) – Le Métropolite Emmanuel et le Métropolite Joseph, ainsi que Carol SABA (Assemblée des évêques orthodoxes de France) – Monsieur le Grand Rabbin de France Haïm KORSIA et M. Joël MERGUI, président du Consistoire (Grand Rabbinat de France) – Le recteur Dalil BOUBAKER et M Anouar KBIBECH (Conseil français du culte musulman) – Mme Marie Stella BOUSSEMART et M. Olivier WANG-GENH (Union bouddhiste de France)


Déclaration du Cardinal Jean-Louis Tauran
et d’une Délégation d’Imams de France

Du Vatican, le 8 janvier 2015

Déclaration

Alors que prend fin la rencontre romaine des quatre Imams de France, qui ont participé avec la délégation de la Conférence épiscopale française à l’Audience générale d’hier, les participants, choqués par l’odieux attentat qui, le 7 janvier 2015, a visé le siège de la publication « Charlie Hebdo », désirent encore une fois s’associer aux paroles prononcées hier et ce matin par le Pape François pour dénoncer la cruauté et la violence aveugle. Comme lui, nous invitons les croyants à manifester par l’amitié et la prière leur solidarité humaine et spirituelle envers les victimes et leurs familles.

Dans ces circonstances, il convient de rappeler que sans la liberté d’expression, le monde est en danger : il est impératif de « s’opposer à la haine et à toute forme de violence qui détruit la vie humaine, viole la dignité de la personne, mine radicalement le bien fondamental de la coexistence pacifique entre les personnes et les peuples, au-delà des différences de nationalité, de religion et de culture. » (François, 7 janvier 2015).

Les responsables religieux sont appelés à promouvoir toujours davantage une « culture de
paix et d’espérance », capable de vaincre la peur et de construire des ponts entre les hommes.

Considérant l’impact des moyens de communication, ils invitent leurs responsables à offrir
une information respectueuse des religions, de leurs adeptes et de leurs pratiques, favorisant ainsi une culture de la rencontre.

Le dialogue interreligieux demeure la seule voie à parcourir ensemble pour dissiper les
préjugés.

Son Em. Cardinal Jean-Louis TAURAN
Mgr Michel DUBOST
M. Tareq OUBROU
M. Azzedine GACI
M. Mohammed MOUSSAOUI
M. Djelloul SEDDIKI
P. Christophe ROUCOU


Déclaration
du collectif interreligieux “Gap Espérance”

Gap, le 8 janvier 2015

Apprenant le tragique attentat perpétré au siège du journal “Charlie Hebdo”, le collectif interreligieux “Gap Espérance” des responsables juifs, chrétiens et musulmans, réagit en condamnant fermement un tel acte. Devant un tel déni de la liberté d’expression lorsque ses porte-parole sont fauchés pour réduire la démocratie au silence, la conscience humaine ne peut qu’appeler à la raison, au refus de la violence, et à la mise en œuvre des valeurs constructives de la société dans les dialogues et la justice.

“Gap Espérance” exprime toute sa sympathie envers les familles des victimes. Il appelle à l’apaisement des tensions et au refus des amalgames face à ces actes barbares qui sont tout à fait à l’opposé de l’islam et dont se désolidarisent l’extrême majorité des musulmans de France. Le collectif encourage tous ceux qui, sans cesse, contribuent au dialogue culturel, social et religieux.


 

 

Fermer le menu