Demandez, vous obtiendrez – Jeudi 1er mars
  • Post published:1 mars 2012

Demandez, vous obtiendrez
(Mt 7, 7)

Ces mots de l’Évangile sont presque devenus un dicton. C’est pourquoi ils peuvent être facilement vidés de leur sens ou détournés : ainsi lorsque nous imaginons, sous couvert de foi, que Dieu serait simplement au service de nos désirs ou de nos projets. Il suffirait de demander, Dieu ferait le reste…

Pour réajuster notre foi, il nous faut de nouveau nous tourner vers le Christ – nous « convertir » –, apprendre de lui à vivre ce qu’il nous enseigne, comme lui-même l’a vécu. Ainsi, tout au long des jours de sa vie terrestre, le voyons-nous s’en remettre au Père, dans une confiance sans limite, jusque dans la Passion, quand il semblerait que le Père se fait absent, sourd à la prière. Pourtant, à cette heure même, le Père veille sur la vie du Fils. Il lui fait traverser la mort en vainqueur du péché, comme nous le chanterons dans la nuit de Pâques.

Nous aussi, Dieu nous exauce quand nous l’implorons, non pas en nous procurant la vie que nous rêverions, mais en nous donnant part, dès le temps présent, à celle du Ressuscité, pour affronter dans sa puissance toutes les situations où semble encore régner la mort.

Anne-Marie Pelletier

______________________

Méditation extraite du hors-série n° 27, Le compagnon de Carême, publié pour le Carême 2012 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

  • Pour acquérir Le compagnon de Carême, cliquer ici : Le compagnon de Carême
    Vous y trouverez la Parole de Dieu du jour, des commentaires d’auteurs, des articles sur la liturgie, la liturgie des heures du dimanche.
  • Pour s’abonner à la revue Magnificat, cliquer ici : Magnificat
    Tous les jours, la revue mensuelle Magnificat propose les textes officiels de la messe, deux temps de prière (le matin et le soir) puisés dans le trésor de la liturgie des Heures, des textes de méditation extraits des Pères de l’Église, des écrits spirituels contemporains qui prolongent la prière et invitent à vivre la foi, des extraits du martyrologe romain (multiples visages de sainteté qui reflètent l’unique lumière qui nous éclaire), et chaque mois une œuvre d’art sacré commentée par un spécialiste.