Depuis vendredi 10 mars, le tweet de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri sur la campagne 2017 du denier de l’Église fait le buzz.

Mais certains mettent en doute l’interdiction d’affichage public, ou du moins disent que ce n’est pas pour la raison invoquée dans le tweet.

En réponse aux détracteurs, voici donc in extenso le texte reçu par le diocèse de l’afficheur Clear Channel, relayant celui de l’ARPP :

Veuillez trouver ci-dessous les recommandations de l’ARPP qui poussent notre service juridique à nous recommander de ne pas accepter ce visuel :

« L’annonceur devra s’assurer d’avoir obtenu les autorisations préalables et nécessaires de la part des ayants-droits pour utiliser dans ces projets publicitaires les références au personnage et à l’œuvre cinématographique (Don Camillo).

Il en va de même pour la représentation du drapeau européen, qui est soumise à autorisation.

Nous attirons votre attention sur le fait que la reprise du drapeau français, emblème de la république, associé à cette communication à caractère religieux pourrait être de nature à choquer et serait susceptible d’entraîner des réactions négatives.

En outre, l’utilisation des termes « Votez Jésus-Christ, le seul qui n’a jamais changé de programme » peut être perçue comme de nature à tourner en dérision les personnalités politiques, qui plus est dans le contexte actuel d’actualité pré-électorale. »

En l’état actuel nous ne pouvons afficher ce visuel.

Je reste à votre disposition.

Bien cordialement,

[signature du responsable de clientèle]

Les précautions ayant été prises par le diocèse en ce qui concerne les droits, c’est bien pour les autres raisons évoquées que l’affichage public n’a pas été autorisé.

Cet article a 3 commentaires

  1. MORELLI Albert

    Cette affiche ne critique personne puisqu’elle ne fait que dire la réalité que tout le monde voit tous les jours.
    c’est une atteinte à la liberté d’expression que de l’interdire.

  2. tustus

    Tout mon soutien au Diocèse de Gap pour cette belle campagne pour le denier du culte en honneur à Notre Seigneur Jésus-Christ.

    ça conforte encore plus mon choix de voter pour notre Seigneur au second tour des élections présidentielles !

Les commentaires sont fermés.