Mgr Xavier Malle a effectué sa première visite pastorale missionnaire du 12 au 16 décembre 2018 sur la paroisse de Laragne. L’abbé André Girier, à peine nommé curé du Laragnais, a mobilisé ses paroissiens pour organiser la visite pastorale de notre évêque.
Merci à Michel Arnoux, de Trescléoux pour votre compte-rendu.

“Du mercredi 12 décembre au dimanche 16 décembre, la paroisse de Laragne recevait la visite de son évêque, plus particulièrement les communautés de Laragne, Ribiers et Lazer. La programmation s’est inspirée de cette pensée du Cardinal Journet « : L’Eglise est dans l’évêque et l’évêque est dans l’église. » Donc pas de visites touristiques de toutes les églises.

Cette démarche d’évangélisation était guidée par la pensée de J.G Xerri « : Pour se laisser faire par Dieu, il y a trois temps à prendre : le temps de l’action, le temps de la relecture, le temps de la prière ».

Les actions.La rencontre avec les enfants du catéchisme et leurs parents, à Ribiers a permis de préparer la cérémonie de Confirmation de cinq adolescents et d’un adulte, ainsi que le renouvellement pour d’autres. La visite du Foyer « Plein Sud », le repas pris avec les pensionnaires et le souvenir du Père Lacroix, ancien curé de Laragne, co-fondateur de l’Association Vivre dans son pays », gestionnaire des E.P.H.A.D de Ribiers et d’Orpierre, la visite des malades de l’hôpital Chabre ont apporté un soutien, un réconfort aux anciens. La rencontre avec les vendeurs et les acheteurs sur le marché du jeudi à Laragne, accompagné par les dames laïques-consacrées de « Palavra Viva » a motivé la distribution d’une publicité pour le pèlerinage du 19 janvier à Notre-Dame-du-Laus. La rencontre avec les acteurs visibles de l’économie locale, à la chocolaterie du Poët et à OvinAlp à Ribiers a contribué à la connaissance de l’économie locale. Les débats avec les paroissiens, les groupes paroissiaux, sous la forme de questions-réponses ont encouragé la pastorale locale. La convivialité lors de repas pris avec les élus, au restaurant « l’Araignée gourmande », au camping de Montéglin, en famille à Lazer, en paroisse avec les prêtres, les paroissiens ont offert l’occasion de parler librement avec notre évêque.

La relecture.
Tous les jours les paroissiens ont pu suivre les Laudes, la messe, les vêpres avec leur évêque, les prêtres, revoir les textes de l’Avent et écouter les commentaires.


La prière.
Trois soirées d’adoration et de prière avec les chapelains de Notre-Dame-du-Laus, les laïques consacrées de Palavra-Viva, les sœurs de La Salette, dans une piété mariale, avec des chants, des danses, dans un recueillement profond. La cérémonie de Confirmation a Ribiers réunit pleinement les trois temps de la rencontre avec Dieu.”

 

 

 

 « Pour en savoir plus » : Qu’est-ce qu’une visite pastorale missionnaire ?

Une obligation pour l’évêque

Les visites pastorales sont définies par le Can. 396§ 1du CIC : « L’Évêque est tenu par l’obligation de visiter chaque année son diocèse en tout ou en partie, de telle sorte qu’il le visitera en entier au moins tous les cinq ans. »

Une invitation à l’espérance

Dans l’instruction Pastores Gregis du 16 octobre 2003, sur la charge des évêques, saint Jean-Paul décrit les visites pastorales comme l’occasion pour l’évêque diocésain d’entrer « en contact plus direct avec les inquiétudes et les préoccupations, les joies et les espoirs des personnes, et ayant l’occasion d’adresser à tous une invitation à l’espérance. Là, surtout, l’Évêque entre en contact direct avec les personnes pauvres, âgées ou malades. Quand elle est accomplie de cette manière, la Visite pastorale se révèle telle qu’elle est : un signe de la présence du Seigneur qui visite son peuple dans la paix » (n°46).

Une invitation à la mission

Le directoire pour le ministère des évêques de 2004, Apostolorum successores, précise quant à lui que « la visite pastorale est une des formes, provenant de l’expérience des siècles, par laquelle l’Évêque maintient des contacts personnels avec le clergé et avec les autres membres du peuple de Dieu. C’est une occasion pour raviver les énergies des artisans de l’Évangile, pour les louer, pour les encourager et les réconforter ; c’est aussi une occasion pour inviter tous les fidèles à un renouveau de leur vie chrétienne et à une action apostolique plus intense » (n°220).

Le pape François, dans l’exhortation apostolique « La joie de l’Évangile », a demandé un nouvel élan missionnaire aux disciples du Christ et aux communautés chrétiennes. « L’Église “en sortie” est la communauté des disciples missionnaires qui prennent l’initiative, qui s’impliquent, qui accompagnent, qui fructifient et qui fêtent » (n°24).

C’est dans cette perspective qu’a travaillé l’équipe de pilotage : non pas seulement prévoir l’organisation de visites pastorales de l’évêque, mais susciter une véritable participation des communautés chrétiennes à la démarche d’Église missionnaire.