Dix ans déjà pour l’EHPAD Jean Martin !

En 2007, à l’heure où, pour un grand nombre de sœurs, les déplacements extérieurs et l’implication dans des activités au service des autres diminuaient à cause de l’âge, du handicap, de la dépendance, la congrégation des sœurs de la Providence de Gap a voulu vivre une autre manière d’être présente auprès de la population gapençaise par la création d’un établissement hébergeant des personnes âgées dépendantes. Les sœurs ont ainsi inventé une nouvelle spiritualité de communion et de participation.

Les sœurs de la Providence ont ensemble impulsé une nouvelle page de l’histoire de la congrégation face au défi du vieillissement. Elles ont voulu risquer des réponses solidaires nouvelles, ouvrir des routes inédites à vivre en cet âge de la vie, de nouveaux engagements missionnaires en inter-congrégations, et avec les laïcs.

Avec la construction d’un EHPAD, la congrégation a voulu qu’une communauté de sœurs soit en cette structure pour une mission de proximité, pour « un avec » avec les plus fragilisés, pour vivre en communauté de destin avec tous ceux et celles qui sont dans cette tranche de vie.

2007-2017… Dix ans déjà ! À Gap, les 10 ans de l’EHPAD Jean Martin ont été vécus par diverses célébrations :

Le 26 juillet, ce fut une journée jeux pour petits et grands, avec château gonflable pour les enfants et petits enfants du personnel et des résidents, jeux de société pour les résidents et leurs familles.

Le 27 juillet, une soirée festive réunissait tous les acteurs de cette fondation depuis 10 ans. Plus de 200 personnes étaient rassemblées en fraternité pour faire mémoire du chemin parcouru, comprendre le nouveau chemin de providence traversé par la communauté et s’encourager à poursuivre tous ensemble l’action de l’EHPAD avec ses valeurs. Au programme : powerpoint, apéritif dînatoire, lâcher de ballons, feu d’artifice. Superbe soirée d’anniversaire préparée par le conseil d’administration et la direction.

Et enfin, en ce samedi 7 octobre, ce fut une eucharistie d’action de grâces avec la plantation d’un pommier qui veut signifier l’Espérance au-delà de tout…

C’est l’heure d’un nouvel âge, de la mission, de la prière, de la fraternité. Une nouvelle aventure spirituelle, humaine a commencé. La providence est fondation, pari, audace, confiance. Même avec un petit nombre de sœurs. Le lieu de fondation des sœurs de la Providence de Gap est toujours lieu de croissance et d’espérance.

Les sœurs de la Providence de Gap

Témoignage

 

Ce samedi 7 octobre, la messe a été célébrée par le père Guy Corpataux avec le père Jean-Marie Chapoy, le père Corneille Schellekens et le père Régis Pellegrin (en fauteuil roulant). Les religieuses de La Providence avaient superbement préparé cette eucharistie, beaux chants, belles prières et beaux témoignages (religieuses, direction, association, personnels et résidents) qui reflétaient bien la réputation de cette maison.

Avant la messe, nous avons assisté à la projection d’un film qui retraçait la rétrospective du projet, jusqu’à sa réalisation et les 10 ans d’activités diverses.

Après la messe et avant l’apéritif, un pommier a été planté où on nous fixé rendez-vous dans 10 ans !!!

Une visiteuse d’une résidente

 

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *