3. Ce que l’Église a à dire sur les sujets au cœur de la campagne présidentielle 2012 en France
   3.3. Au sujet du rôle de l’État :

     3.3.1. L’autorité de l’État est nécessaire et légitime
     3.3.2. L’État doit veiller à respecter le principe de subsidiarité à tous les niveaux
(voir article précédent)

__________________

     3.3.3. L’État garant de l’ordre et de la sécurité

Il relève du rôle de l’État d’assurer le respect, la défense et la promotion des droits et des devoirs de l’ensemble des citoyens :

« Le rôle des gouvernants consiste surtout à garantir la reconnaissance et le respect des droits, leur conciliation mutuelle, leur défense et leur expansion, et en conséquence à faciliter à chaque citoyen l’accomplissement de ses devoirs. Car “la mission essentielle de toute autorité politique est de protéger les droits inviolables de l’être humain et de faire en sorte que chacun s’acquitte plus aisément de sa fonction particulière.” » Jean XXIII, encyclique Pacem in Terris, 60

______________________________

 

Pour aller plus loin

 

Élections 2012 : Éléments de discernement (table des matières et accès au contenu au fur et à mesure de sa mise en ligne)

– Vidéo : Mgr Jean-Michel di Falco Léandri parle des échéances électorales

Élections : un vote pour quelle société ? Déclaration du conseil permanent de la conférence des évêques de France au sujet des élections présidentielles et législatives de 2012

Compendium de la doctrine sociale de l’Église