Éléments de discernement – 30 / La juste propriété privée
  • Post published:8 mars 2012

3. Ce que l’Église a à dire sur les sujets au cœur de la campagne présidentielle 2012 en France
   3.4. Au sujet de l’économie

     3.4.1. Le développement humain authentique ne saurait être exclusivement économique !
(voir article précédent)

__________________

     3.4.2. La juste propriété privée

Pour l’Église, la propriété privée ne peut se concevoir dans une optique purement individualiste :

« Mais si l’on demande en quoi il faut faire consister l’usage des biens, l’Église répond sans hésitation : “À ce sujet, l’homme ne doit pas tenir les choses extérieures pour privées, mais pour communes”, car “au-dessus des jugements de l’homme et de ses lois, il y a la loi et le jugement de Jésus-Christ.” (…) Le Concile Vatican II a également proposé la doctrine traditionnelle dans des termes qui méritent d’être cités littéralement : “L’homme, dans l’usage qu’il fait de ses biens, ne doit jamais tenir les choses qu’il possède légitimement comme n’appartenant qu’à lui, mais les regarder aussi comme communes, en ce sens qu’elles puissent profiter non seulement à lui, mais aussi aux autres.” » Jean-Paul II, encyclique Centesimus Annus, 30

______________________________

 

Pour aller plus loin

 

Élections 2012 : Éléments de discernement (table des matières et accès au contenu au fur et à mesure de sa mise en ligne)

– Vidéo : Mgr Jean-Michel di Falco Léandri parle des échéances électorales

Élections : un vote pour quelle société ? Déclaration du conseil permanent de la conférence des évêques de France au sujet des élections présidentielles et législatives de 2012

Compendium de la doctrine sociale de l’Église