La famille de Marcel Arnaud a rendu hommage en ce samedi 19 mai 2018 à cette figure de la Résistance, par le dévoilement d’une plaque à Gap et sa participation à la messe du samedi soir à Saint-André-les-Cordeliers.

Durant la Seconde Guerre mondiale, Marcel Arnaud a été l’une des figures marquantes de la Résistance dans les Hautes-Alpes, à la fois par la spiritualité et l’action sociale, « le don de soi » a dit Mgr Xavier Malle, évêque du diocèse de Gap et d’Embrun. Il a, entre autres œuvres, participé à la fondation de l’hôtel Le Relais à Gap, où la plaque en sa mémoire est désormais visible, qui accueillait des jeunes travailleurs. Il a aussi créé une coopérative agricole à Agnielles dans le Dévoluy, qui servait également à cacher des armes. Il est mort du typhus quelques jours après la libération du camp de Bergen Belsen où il était interné.

Dominique Marçais, fille de Marcel Arnaud Photos : Delphine Franceschetti

Dominique Arnaud-Marçais, sa fille, nous dit pourquoi cette commémoration a lieu plus de 70 ans après les faits :

La table ronde

Avant le dévoilement de la plaque, une centaine de personnes a pu assister à une table ronde historique autour des historiens Nadia Imbert, Jean-Pierre Pellegrin et Philippe Franceschetti.

Le dévoilement de la plaque
Plaque à la mémoire de Marcel Arnaud

 

 

 

 

 

 

Luc-André Biarnais,
archiviste du diocèse de Gap

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here