Ensemble, bâtissons cette église !

 L’architecte Philippe Madec présente au jury présidé par Jean-Jacques Aillagon
le projet qu’il envisage pour l’église et le réaménagement
du sanctuaire Notre-Dame du Laus (Hautes-Alpes).

 

 

Volet ci-dessous
téléchargeable et imprimable
en cliquant dessus

Volet téléchargeable et imprimable en cliquant dessus

 

 

Cet article a 8 commentaires

  1. Dommage que “cette église” n’ait pas vraiment l’air d’une église !

    Oui ! Vraiment dommage !

    1. Ah ? Parce qu’il y aurait une architecture spéciale et figée pour les églises ? Elles ont pourtant bien évolué au cours des siècles : forme basilicale (donc sans transept), forme octogonale, voûte romane, voûte gothique, dôme… et j’en passe. Allez, sachons distinguer l’essentiel de l’accessoire et être de notre temps.

  2. Desolé de ne pas trouver ce projet harmonieux !
    C est froid, sans âme ! ça ressemble à un Palais des Sports !

  3. MERVEILLEUX ! dans l’attente de voir cette belle église, dans cet écrin de verdure,
    je vous dis merci!
    et vous félicite!
    Notre Dame et ste Benoìte vous protège fd

  4. Quel beau projet !

    Harmonie pleinement réussie entre la petite basilique ancienne, bien dégagée, la nouvelle église contemporaine, nichée au creux du vallon, et le bel environnement naturel, sans oublier l’harmonie avec le regard d’humble piété de Benoîte et le sourire plein de douceur de Marie, Reine de ces lieux !

  5. Impatiente ! Oui, je suis tout simplement impatiente de découvrir la future église de Notre Dame du Laus.
    Son emplacement au cœur de la vallée, au creux des montagnes, la charpente à petits bois… cela m’enchante !
    J’aime bien aussi votre façon de matérialiser nos dons de façon concrète !

  6. De grâce, n’étendez pas les constructions sur les espaces naturels. Le chapiteau actuel est une bonne base, sachant que des gradins peuvent être ménagés à l’arrière. Par contre, les matériaux et le style de ce projet peuvent tout à fait convenir… Gardez à ce lieu un caractère rustique et humble malgré les rosettes de l’assistance. Que le showbiz reste un outil, pas une finalité.
    Cordialement.

    1. A M. Marc Abrias. Si vous regardez bien, vous voyez que toute la partie où se trouve le chapiteau actuellement retourne à la nature. Du coup on verra mieux la basilique et l’église pourra être grande sans être vue ni gêner la vue. Vraiment ce projet est respectueux du site, il respecte le caractère rustique du lieu tout en le projetant dans le XXIe siècle. Pour ma part je suis emballé !

Les commentaires sont fermés.

Fermer le menu