Ce 8 décembre, les catholiques ont célébré l’Immaculée Conception de la Vierge Marie. Cette année cette fête a revêtu un caractère particulier, puisqu’elle correspond à l’ouverture de l’année de la Miséricorde, souhaitée par le pape François pour toute l’Église universelle.

À Gap, la messe en la cathédrale de Gap, présidée par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, a été suivie d’une procession dans les rues du centre-ville et de la bénédiction de la porte sainte. Celle-ci sera ouverte solennellement dimanche prochain à l’issue de la messe.

Ci-dessous, le reportage de D!CI TV et quelques photos :

Une assemblée nombreuse, avec des chants soutenus par la chorale des Cordeliers

La Vierge Marie à l’honneur. Statue apportée par le père Thomas Lunot, qui vivra animer une mission paroissiale en janvier, mars et mai 2016

Diacres et prêtres entourent l’évêque en cette occasion. Parmi les prêtres, à la gauche de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, le père Thomas Lunot, religieux de Saint-Vincent-de-Paul

La longue procession dans les rues de Gap
Bénédiction de la porte sainte (située côté sud de la cathédrale) à l’issue de la célébration

Le programme pour dimanche 13 décembre à Gap

Le Conseil pontifical pour la Promotion de la Nouvelle Évangélisatio, organisme au Vatican chargé par le pape François d’organiser cette Année sainte, une procession peut précéder l’ouverture des portes saintes dans les diocèses.

Deux portes saintes seront ouvertes dans le diocèse de Gap et d’Embrun : à Gap le dimanche 13 décembre et au sanctuaire de Notre-Dame du Laus le dimanche 20 décembre.

À Gap, le père Sébastien Dubois, curé, a donc décidé de débuter la liturgie d’ouverture de la porte sainte de la cathédrale depuis l’église Saint-André-les-Cordeliers.

Rendez-vous donc dimanche 13 décembre à 10h00 devant les Cordeliers, puis procession jusqu’à la cathédrale, où se fera l’ouverture solennelle de la porte sainte et la célébration de la messe sous la présidence de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri.

Exceptionnellement, les différentes messes dominicales sur la paroisse du Gapençais sont supprimées. Ne demeurent que la messe du samedi soir à 18h30, celle du dimanche matin à 10h00 en latin, et celle du dimanche soir à 18h30, toutes les trois à Saint-André-les-Cordeliers.

Le programme pour le week-end des 19 et 20 décembre

Sur l’invitation du père Sébastien Dubois, pour la paroisse du Gapençais, et sur celle du sanctuaire de Notre-Dame du Laus, la chorale de Venon, petit village isérois, se produira à la cathédrale de Gap le samedi 19 décembre à 16 h, puis à Notre-Dame du Laus le dimanche 20 décembre à 14h30.

De plus ce jour-là elle participera au sanctuaire à la messe d’ouverture de la Porte de la Miséricorde (ouverture et messe à 10h30). Cette année, lors des célébrations de l’Ascension, cette chorale s’était déjà produite à la grande satisfaction des pèlerins et des responsables du sanctuaire.

Cet article a 8 commentaires

  1. Elisabeth MEYER

    Quoi de plus naturelles ces processions qui témoignent de notre culture, notre patrimoine et nos croyances. Le plus important est de les vivre dans la foi.
    Que cette année de la miséricorde soit la plus riche d’enseignements possible pour les Chrétiens du monde entier.
    Merci pour ce partage de photos et vidéo.

  2. Martine-Jeanne

    Magnifique votre procession dans les rues ! Le temps n’a pas permis que nous fassions de même dans notre ville de Bayonne, après une belle Sainte Messe en la cathédrale; avec notre Evêque. Mais on a fait très plaisir à la Sainte Vierge, je suis sûre en terminant notre prière à l’Immaculée Conception par un beau chapelet médité avec la Fraternité des Saints Apôtres, arrivée depuis quelques mois chez nous,

  3. latouche

    quelle bonheur d’avoir quelqu’un comme MONSEIGNEUR vraiment ,je sais que vous êtes une personne sincères et de confiance qui ma apporté plein de chose et que vous allez continuer à le faire vraiment de tout COEUR avec vous ,je vous remercier mille fois et vous souhaite un peu tard un bonne anniversaire à vous

  4. Mario

    Nos valeures restent vigilantes sur le fait de savoir qui parle pour laisser entendre quoi. On s’y reconnaît ou pas…Merci à la vigilance de Xavier.

  5. croassant

    Je corrige ma faute d’étourderie “chorale”.

  6. croassant

    MONSEIGNEUR,quand je regarde ces belles photos de cette magnifique messe célébrée par vous,ce 8 décembre pour la Fête de l’Immaculée Conception,c’est plus fort que moi,je suis triste! Comme j’aimerais assister à de telles cérémonies religieuses dans votre superbe cathédrale! Une foule nombreuse vous accompagne avec des chants de la chrorale.Bénir la Porte Sainte avant l’ouverture le 13 décembre et pouvoir en soirée faire une procession dans la ville! De plus,bien entouré,MONSEIGNEUR,de nombreux Prêtres,une assemblée pieuse et reconnaissante à leur Evêque de tous ces moments de communion avec Dieu et la Sainte Vierge Marie! Merci pour le partage de ces célébrations religieuses. MONSEIGNEUR,j’étais avec vous par la pensée. “La Miséricorde nous fait grandir en profondeur”,St Luc.Bonne fin de semaine

  7. BECUYWE

    J’espère qu’aucun de ceux qui ont participé à cette procession n’est opposé à la prière de rue ! ! ! 🙂

    1. Xavier

      Attention cependant à ne pas faire le jeu des laïcards. Mgr Georges Pontier a très justement déclaré ce 4 décembre, comme président de la CEF, à l’occasion du 110e anniversaire de la de la loi de 1905 : “L’Eglise catholique, depuis des décennies maintenant, ne remet pas en cause cette loi [sur la laïcité]. Elle la respecte. Pour autant, elle constate qu’un courant de pensée existe dans notre pays pour passer d’une laïcité de l’Etat à une laïcisation de la société. Certains voudraient que l’ensemble de la vie en société soit laïque et que les citoyens croyants n’expriment et ne vivent leur foi que dans un strict espace privé de plus en plus réduit, voire même caché.” Alors vive les processions (non pas sauvages) mais autorisées par les maires !

Les commentaires sont fermés.