Dimanche 20 septembre était jour de fête pour la paroisse Saint-Arnoux pour le Gapençais. Des paroissiens venant des treize clochers s’étaient rassemblés dans le parc du collège-lycée Saint-Joseph pour fêter le saint patron du diocèse et de la paroisse : Saint Arnoux !

Une journée sous le signe de l’accueil (des nouveaux arrivants sur la paroisse), du partage (tous les plats apportés étaient mis à la disposition de tous), de l’information (stands tenus par les mouvements et services de la paroisse), des jeux (pour tout-petits et plus grands).

Ci-dessus une vidéo, un montage photo, et la lettre adressée par le curé, le père Sébastien Dubois, à tous les paroissiens, rythmée par : “Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !”

La lettre du curé

Pour atteindre chaque récapitulatif (A, B, C…),
cliquez sur le lien dans le texte.

Pour revenir au texte afin de continuer la lecture,
cliquez sur le lien dans chaque titre de récapitulatif.

Chers paroissiens, chers amis,

Alors que s’ouvre une nouvelle année pastorale, nous sommes invités à entendre l’appel du Christ à ses disciples. Dans l’évangile de Marc, il n’a pas fallu plus de vingt versets pour que retentisse l’invitation du Sauveur : « Venez à ma suite, je vous ferai pêcheurs d’hommes » (Mc 1, 17). Comme dans le texte biblique, notre réponse peut se faire immédiate : « Aussitôt laissant leurs filets, ils le suivirent. »

Jusqu’à nous, depuis que des témoins du Christ ont fait connaître sa bonne nouvelle dans nos vallées, nombreux sont ceux qui se sont engagés dans le bassin gapençais au cours des siècles dans une réponse personnelle, pour que la Bonne Nouvelle résonne dans le cœur de leurs contemporains. Nous en avons bénéficié et aujourd’hui nous continuons à y répondre.

Ainsi, chaque année pastorale qui s’ouvre est un temps de grâce qui nous est offert pour écrire une nouvelle page du livre de vie de l’Église, là où nous sommes, comme une réponse à l’évangile.

Voilà deux ans maintenant que j’accompagne ce travail d’écriture du quotidien paroissial comme votre curé. Dans cette lettre, avec mes frères prêtres, je voudrais vous proposer des points d’attention qui pourraient former l’axe d’une dynamique paroissiale, et vous adresser des appels pour que notre paroisse soit fidèle au mandat missionnaire que le Christ a donné à son Église, afin que tous les baptisés deviennent des disciples-missionnaires. (Cf. Evangelii gaudium, n°9).

Pour permettre à chacun de discerner là où le Seigneur l’attend, mes propositions seront reprises à la fin de ma lettre de manière synthétique. (Les lettres majuscules entre parenthèses vous permettront de vous y retrouver).

Le mois de septembre est désormais marqué par le rendez-vous incontournable de notre fête patronale. Ce week-end de rentrée paroissiale (A) est fêté le dimanche qui suit la fête liturgique de Saint-Arnoux, soit, cette année, le 20 septembre. Ce dimanche, qui s’ouvre lors de la messe solennelle célébrée dans le parc de Saint-Joseph, doit permettre à toutes les composantes de la paroisse de se retrouver. Chacun y a sa place ! Il nous faudra être toujours plus attentif pour que cette journée soit conviviale et festive. Je remercie déjà ceux qui se sont engagés dès le mois de mars pour que le premier objectif de l’année soit atteint… Il est ambitieux, car il s’agit d’inviter déjà tous les baptisés qui vivent dans notre paroisse à y participer. Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

L’année sainte de la miséricorde

Notre Pape François nous a déjà donné le tempo de notre année pastorale avec l’annonce de l’Année Sainte de la Miséricorde. Ce sera donc le sujet brûlant de cette année, car il est limité dans le temps. Elle débutera le 8 décembre 2015 pour se clôturer le 20 novembre 2016.

Comme curé de la paroisse, mon souci va dans deux directions. Premièrement, permettre à ceux qui vivent sur le territoire paroissial de faire une expérience de la Miséricorde, en comprenant à la lumière de la révélation biblique jusqu’où va l’amour de Dieu pour nous et, l’ayant reconnu, jusqu’où il nous invite à aller dans notre vie quotidienne. Deuxièmement, mettre en mouvement les structures paroissiales et les chrétiens engagés, pour accueillir dans la cathédrale ceux qui voudront faire la démarche de passer la Porte Sainte. C’est le Conseil Paroissial qui portera directement le premier point et l’E.A.P de la cathédrale le second. Mais peut-être certains d’entre vous veulent-ils s’investir pour l’Année Sainte ? Je l’espère… Faites-vous connaître, car tout devra être prêt pour le 1er décembre (B). Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

Pour tous nous mettre en route, nous profiterons de la retraite paroissiale d’entrée dans l’Avent du vendredi soir 27 novembre au samedi 28 novembre. Ainsi, j’ai invité le père Baldo Alania, italien, membre de la fraternité missionnaire de Jean Paul II. Il nous aidera à nous approprier ce thème de la miséricorde que Saint Jean-Paul II a offert à l’Église du XXIe siècle. Ce rendez-vous désormais annuel, qui marque le début de l’année liturgique, commencera par un premier enseignement le vendredi soir à la salle Saint-François jusqu’aux vêpres du samedi en fin d’après-midi. Comme l’an dernier c’est une retraite à domicile qui vous est proposée (C)… Le frère Baldo prêchera au cours de la messe du dimanche à la cathédrale où nous dévoilerons la crèche (D) qui sera réalisée cette année dans la chapelle Saint-Arnoux.

La présence de la Porte Sainte dans la cathédrale, voulue par le Pape François, et l’invitation faite par notre évêque aux Hauts-Alpins à y venir, nous oblige à mettre en place un accueil pastoral dans la cathédrale. Cela nécessite la création d’un espace d’accueil chauffable et insonorisé qui sera situé entre la chapelle de Sainte Roseline et celle des âmes du Purgatoire (où il y a actuellement la statue de sainte Thérèse). C’est notre évêque qui financera cet aménagement et je l’en remercie. Au-delà des questions matérielles (qu’une équipe a prises en main depuis plusieurs semaines déjà), c’est une équipe d’accueil qu’il nous faudra constituer (E). À la différence de l’accueil paroissial qui répond à des questions très pratiques, c’est plus la dimension d’écoute qui sera privilégiée. Pour être en place dès le 8 décembre, ces personnes devront prendre le temps de suivre une session de formation à l’écoute et une introduction à l’Année Sainte de quelques jours au Laus, au mois de novembre. Il s’agit aussi de réaliser le livret qui sera remis aux pèlerins pour les guider dans leurs démarches (F). Ce document les conduira au passage de la Porte Sainte dans l’espace de la Miséricorde pour que chacun puisse faire une démarche plus en profondeur. L’usage d’une vidéo nécessite une compétence en ce domaine pour réaliser le support numérique… (G) Là encore, sans vous, rien ne sera possible. Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

Mais pendant l’année jubilaire, nous ne devons pas seulement avoir le souci d’accueillir ceux qui viendront passer la Porte Sainte, il nous faudra rejoindre la réalité de chaque quartier. J’espère que les équipes d’animations pastorales dans les différents clochers sauront rivaliser d’inventivité pour nous aider à sortir de nos habitudes routinières, et à réveiller le géant parfois endormi qu’est la paroisse Saint-Arnoux (Cf. l’homélie de la messe de clôture de la retraite paroissiale d’entrée dans l’Avent 2014)… En attendant leurs propositions, j’ai choisi deux moyens pour aller à la rencontre de nos contemporains. Vivre une fête des lumières le 8 décembre et vivre une mission paroissiale dans les premiers mois de 2016. Nous connaissons tous le retentissement de la fête des lumières à Lyon et combien elle rejoint nombre de non chrétiens chaque année. Voilà donc un moyen très simple pour signifier qu’ici à Gap, il se passe quelque chose de particulier le 8 décembre de cette année. Le conseil économique de la paroisse négocie actuellement avec les ciergeries qui fournissent Lyon, mais il nous faudrait sortir de nos églises pour proposer ces bougies à d’autres : marché, commerçants de Gap, halls des grandes surfaces… Enfin rejoindre le gens là où ils sont… Chacun pourra au minimum illuminer ses fenêtres, d’autres en offriront à leurs voisins, d’autres oseront par ce moyen, aller à leur périphérie, je l’espère. Peut-être pourrons-nous rêver qu’à compter de cette année de la Miséricorde, les gapençais prendront une nouvelle habitude, le 8 décembre. Là encore, ce sont des bras, de l’organisation et de la bonne volonté, pour que cette proposition se déploie dès le 1er novembre, afin que le 8 décembre le plus de Gapençais possible illuminent leurs fenêtres (H). Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

Si les plus âgés d’entre nous ont le souvenir des missions paroissiales, il ne faut pas croire qu’elles ne sont que l’apanage du passé… Les pères Lazaristes, autre nom de la congrégation de la mission fondée par saint Vincent de Paul, ont vécu ces dernières années un retour aux sources, en réactualisant les intuitions de leur fondateur. C’est ainsi que le père Thomas Lunot, depuis dix ans, arpente la France pour faire vivre aux paroisses cette expérience de grâce. Je le connais bien, pour l’avoir invité avec ses missionnaires dans les paroisses du Veynois. Il est déjà venu rencontrer ceux qui le souhaitaient et participer à un conseil paroissial l’an dernier. Il reviendra en octobre pour rencontrer l’équipe pilote de ce projet pour que tout soit prêt fin janvier 2016. La mission paroissiale qu’il nous propose de vivre s’articule en trois moments forts pour notre vie locale :

  • Un week-end marial qui aura lieu le dernier week-end de janvier, les 30 et 31, sans doute à Notre-Dame d’Espérance, avec des ateliers pour les enfants, et un « son et lumière » dans la soirée… Le dimanche nous consacrerons la paroisse au Cœur Immaculé de Marie et nous vivrons un petit pèlerinage d’action de grâce. Ce sera un temps fort de prière pour confier dans les mains de Marie, la mission paroissiale de neuf jours qui se tiendra au cœur de notre Carême.
  • Le cœur de cette proposition sera la mission de neuf jours, avec des temps de prière dans tous les quartiers, des visites à domicile, des spectacles avec les jeunes de l’aumônerie et du catéchisme. Du 5 au 13 mars, deux prêtres viendront renforcer notre équipe pour soutenir et mettre en œuvre les propositions, ainsi qu’une dizaine de religieuses qui assureront un relais de prières.
  • Le week-end de retour de mission, le 28 et 29 mai, sera l’occasion de prier pour nos défunts avant le spectacle « le Prince de la Paix ». Le dimanche, nous consacrerons la paroisse au Sacré Cœur de Jésus avant l’heure solennelle de la Miséricorde divine.

Pour que la mission paroissiale (I) puisse bien se préparer, il nous faut mettre en place d’ici le 15 octobre l’équipe de pilotage composée de sept personnes pour mener à bien ce projet. C’est-à-dire un responsable pour chaque pôle : musique, jeunesse, logistique, rencontres, médias, malades, coordination… Les outils et l’expérience des pères Lazaristes sont là pour que nous vivions ici, ce que plus d’une vingtaine de paroisses et douze diocèses ont déjà eu la grâce de vivre. Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

L’an dernier la paroisse a proposé un pèlerinage paroissial en Terre Sainte. Cette année à l’occasion de l’année de la Miséricorde, il nous faudra passer par les quatre basiliques majeures du 10 au 15 avril. Notre destination sera donc Rome… Attention les places sont limitées… (J).

La dernière encyclique du pape

Sans doute nombreux sont ceux qui, profitant d’une période de vacances ou de repos, ont pris le temps de se plonger dans l’encyclique Laudato si’… Il nous faudra nous approprier en communauté, cette année, ce beau texte. Si le Pape François nous invite à la louange au sein de la création, il nous invite aussi à avoir un regard lucide, et à faire nôtres des exigences qui ne sont pas réservées aux seuls puissants ou gouvernants. Il faudra donc permettre à chacun d’entendre ces appels pour que nous les traduisions dans le concret de notre existence et de notre vie. J’ai donc besoin de constituer une équipe pour accompagner cette réflexion (K) afin qu’elle s’insère en profondeur dans la vie paroissiale. Qui a envie de rassembler autour de lui des personnes pour développer la réflexion du Pape François afin qu’elle porte des fruits dans nos vallées ? Je m’étais réjoui pour la précédente encyclique du nombre de personnes qui ont pris le temps de la travailler avec des groupes de lecture dans les différents clochers. Il nous faut amplifier cette dynamique. Je suis preneur de vos propositions, au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

De manière très concrète, afin de réduire le nombre de feuilles imprimées à l’occasion des messes dominicales, les membres des équipes liturgiques et animateurs de chants ont commencé depuis juin dernier, le travail de création d’un livret de chant unique pour l’ensemble de la paroisse Saint-Arnoux. Cela renforcera l’unité paroissiale avec un large répertoire commun. En plus, je confie aux EAP de Saint-Roch et de Notre-Dame d’Espérance la mise en place des vidéoprojecteurs pour les paroles des chants et l’usage de la liturgie car nos deux églises les plus récentes se prêtent bien à ce support. Outre les questions techniques, les animateurs de la liturgie de part et d’autre veilleront à ce que l’ensemble du répertoire de notre futur carnet de chants soit utilisable pour la projection.

Un des points de faiblesse de la vie paroissiale demeure à ce jour dans l’usage d’internet… Il nous faut rattraper ce retard tout d’abord pour une visibilité et un accueil de qualité pour ceux toujours plus nombreux qui rencontrent la vie paroissiale par ce média. J’ai donc pris la décision de faire appel à des professionnels : le groupe Bayard -Presse qui a déjà soutenu la création de sites de nombreuses paroisses et mouvements d’église. Ceux qui veulent participer à cette mise en place peuvent déjà se faire connaître … Car nous avons besoin d’eux maintenant. Sans doute que notre site (L) pourra devenir une vraie plateforme de communication pour supprimer nombre d’impressions papiers…

Vivre la charité, la question des migrants

Personne d’entre nous n’est insensible à la misère qui frappe aux portes de l’Europe, mais qui frappe aussi chez nous avec ces migrants qui arrivent avec femmes et enfants chaque semaine dans notre paroisse. Sans oublier ceux qui, ici, traversent depuis plusieurs années l’épreuve du chômage ou du drame familial, et qui parfois sont plus discrets mais tout autant dans le besoin. Il nous faut garder le souci des deux. Nombreux sont les paroissiens de Saint-Arnoux qui s’engagent très concrètement dans des structures, ou associations d’entraide. Heureusement ! Car nous avons besoin, pour être efficaces, de ne pas avancer seuls. Malheureusement, les équipes ne sont pas assez nombreuses… Sans elles, je ne sais pas vers qui me tourner pour répondre aux besoins. J’attire ainsi votre attention sur trois de nos associations qui nous aident à répondre aux demandes : le Secours Catholique, Main de partage et l’Oasis Sainte-Claire. J’espère que vous les connaissez toutes trois… Elles peuvent être les lieux où se déploie en Église notre réponse pour vivre la charité.

De manière très concrète, je recherche une personne (M) dans la paroisse pour faire l’interface avec nos structures catholiques, mais aussi les autres réalités associatives qui travaillent dans le même sens… Qui veut bien m’aider ? À ce jour, il n’existe qu’une personne au Secours Catholique pour suivre la question des étrangers… Ne le laissons pas se noyer lui aussi… Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

La vie ordinaire de la paroisse

Si j’ai voulu attirer dans cette lettre l’attention sur certains points pastoraux particuliers pour cette année, je rends grâce aussi pour ce qui se vit au quotidien dans nos quartiers grâce à la participation des baptisés qui s’engagent pleinement. Si Dieu nous a voulu ici en ce temps, c’est bien qu’il compte sur chacun de nous aujourd’hui ! Je n’aborderai pas dans ma lettre tous les points de la vie paroissiale, j’aurai trop de « Merci » à dire au nom du Christ ! Mais je voudrais souligner des points qui méritent votre attention car j’ai dû faire évoluer leur fonctionnement :

La préparation au baptême des bébés (N) s’articule désormais autour du premier dimanche de chaque mois (à quelques exceptions près) où les familles sont invitées à se retrouver pour vivre la messe ensemble, avant un temps convivial et des ateliers qui se terminent en fin d’après-midi. L’enjeu est de rapprocher les demandeurs du baptême de la vie de la communauté qui s’articule autour de la pratique dominicale, tout en leur permettant de rencontrer de jeunes parents de leur tranche d’âge déjà insérés dans la vie de la communauté.

Pour cela, nous avons besoin des familles qui pratiquent leur foi pour la faire découvrir à ceux qui sont loin de cette pratique… Déjà une dizaine de familles se relaient, mais ce n’est pas suffisant… Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

Pour la préparation au mariage (O), il est devenu nécessaire d’offrir un temps plus long aux couples qui souhaitent faire une démarche religieuse. Aux deux vendredis soirs initiaux, s’ajoutent désormais un samedi de 14h30 à 22h et un week-end. Six couples ont réfléchi l’an dernier à ce nouveau fonctionnement, mais il nous faut désormais étoffer cette équipe, pour réaliser les deux sessions annuelles. Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

L’accompagnement des funérailles (P) est aussi une partie importante de la vie ordinaire de la paroisse. À mon arrivée, j’ai eu la chance de trouver une équipe compétente et bien formée grâce au travail du père Jean-Marie Lefèbvre et de mes prédécesseurs. Cela a permis l’an dernier de proposer un nouveau service aux familles en deuil avec une équipe d’accompagnement pour ceux qui veulent avoir un lieu de parole, après le décès d’un proche. Mais le prêtre ne doit pas déserter cette partie de son ministère et doit, pour cela, travailler dans une juste collaboration avec les laïcs. C’est bien à toute la communauté chrétienne qu’est confié le message de la Résurrection et le souci d’accueillir les détresses de la perte d’un être cher. Chacun a donc sa place. Il nous faut par conséquent cette année élargir cette équipe. Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

L’aumônerie et la pastorale des jeunes doivent être un point fort de la dynamique paroissiale. Notre évêque, en créant la Kto’sphère, a voulu donner des moyens concrets à Gap pour soutenir la pastorale diocésaine. Malheureusement, ce local a déjà déménagé trois fois, ce qui ne favorise pas un travail de fond… Néanmoins, avec la création du « Centre diocésain Pape François » dans les anciens locaux du Saint-Cœur, de nouvelles perspectives sont apparues pour que la pastorale des jeunes ait enfin un lieu fixe et durable, comme cela a été le cas durant de nombreuses années, rue de l’Imprimerie. Ce nouvel espace verra donc le jour dans l’aile du Saint-Cœur qui se trouve parallèle à l’église des Cordeliers, pour mener à la chapelle du couvent. Un accès indépendant sera aménagé cours Ladoucette, même si l’entrée par l’accueil du centre diocésain sera toujours possible. De plus, pour participer à une véritable dynamique dans ce nouveau lieu, notre évêque a accepté l’accueil de la communauté « Parole Vivante » pour une première année, afin de voir si une installation définitive est envisageable. Quatre consacrées devraient donc arriver dans les prochaines semaines. Certains connaissent déjà cette communauté car plusieurs de ses membres sont venus à Gap à diverses reprises pour préparer leur arrivée. Fondée en 1995 au Brésil par un jeune laïc, la communauté est très impliquée dans la nouvelle évangélisation, elle est plus connue sous le nom « Palavra Viva ». Elle est déjà présente dans plusieurs diocèses de France et a fêté en août dernier ses vingt ans de fondation, à Lourdes, lors du rassemblement « Carisma » où une délégation de jeunes gapençais était présente.

Soutenir la vie des couples (Q) est un véritable enjeu pour notre paroisse, car cela revient à fortifier les familles, ce qui bénéficie en premier aux plus petits et aux plus fragiles. Mais il n’est pas le tout de marier ou de baptiser si nous n’offrons pas de moyens pour soutenir le lien conjugal et la famille dans une société qui les fragilise de plus en plus. Ainsi, nous avons déjà la chance d’avoir quelques équipes Notre-Dame (pour vivre au quotidien le sacrement du mariage) qui s’appuient sur la spiritualité développée par le père Caffarel. Riche de leurs expériences, ce mouvement a fait germer d’autres formes de rencontres : les équipes tandem (pour les couples jeunes mariés ou non) et les équipes reliance (pour les couples vivant une nouvelle union après un divorce). Je fais le rêve que de nouvelles équipes naîtront cette année.

L’an dernier avec les autres ministres ordonnés, nous nous sommes réappropriés le document qui fonde l’organisation de la paroisse Saint-Arnoux depuis 2011. C’est ainsi que nous avons réajusté ce projet pour qu’il soit plus conforme à la réalité que nous vivons et au droit de l’Église. Nous avons publié le document « Vivre ensemble la Communion et la Mission » pour l’Avent 2014. Les évolutions notables résident dans le fait qu’il y a un curé et des prêtres qui forment une équipe pastorale au lieu de curés in solidum ; la création d’un conseil paroissial en remplacement du groupe d’animation paroissiale ; la suppression de l’assemblée paroissiale qui n’avait pu fonctionner qu’une fois ; la création d’assemblées pastorales locales pour élargir les équipes d’animation pastorale ; l’appellation « délégué(e) » pour désigner les membres des EAP qui disparaît au profit de la notion de service accompli par une personne avec une équipe et enfin le statut du conseil paroissial pour les affaires économiques qui ont été établis . Un dernier point important pour cette rentrée : désormais, chaque mercredi matin les prêtres se retrouvent pour prier ensemble et avoir chaque semaine un temps de travail en commun. Nous réfléchirons également cette année à la mise en place de « veilleur » pour chaque clocher…

La vie de notre paroisse s’articule surtout autour des Équipes d’Animation Pastorale. Elles sont essentielles à la vie de nos quartiers. J’ai souhaité qu’elles soient plus nombreuses pour coller à la réalité du terrain c’est ainsi que les E.A.P de Charance, Treschâtel, Chauvet, la Tourronde ont vu le jour. L’EAP du centre-ville quant à elle, a été divisée en deux pour que naissent l’EAP de la cathédrale et l’EAP des Cordeliers, afin que la charge de travail des clochers les plus utilisés ne soit pas trop écrasante. Pour me permettre d’exercer ma mission, je dois les rencontrer au moins une fois sur deux, sachant qu’elles se rassemblent chaque mois. Le secrétariat paroissial assure maintenant parfaitement sa mission de coordination. Les EAP doivent être des véritables forces de propositions pour animer la vie spirituelle des clochers, mais aussi le point d’attention pour l’exercice de la charité au plus près des besoins. Les EAP, qui portent le souci de leur clocher doivent sans cesse être le trait d’union entre l’ensemble des réalités paroissiales et leur curé. C’est pour cela que j’ai souhaité qu’elles se rassemblent deux fois dans l’année avec le conseil paroissial. Notre première rencontre commune aura lieu le jeudi 5 novembre 2015, la deuxième le jeudi 2 juin2016.

La formation chrétienne est une réalité que nous ne devons pas oublier. Nous avons la chance à Gap d’être les plus proches des propositions de la formation permanente du Diocèse, et la paroisse ne doit pas abandonner ce champ… C’est ainsi qu’une équipe s’est mise en place pour proposer dès cet automne un rendez-vous régulier, sans doute un jeudi par mois avec un intervenant. Trois thèmes seront choisis pour l’année. Les conférences de Saint-Arnoux (R) devraient donc vous accueillir dans l’hémicycle du Centre diocésain. Là encore, si nous voulons faire venir des intervenants de qualité, il nous faudra être capable de mobiliser une assemblée nombreuse et donc de trouver de bons sujets… Au nom du Christ, j’ai besoin de vous !

Les finances, comme pour chacune de nos familles, ne sont pas la question centrale de nos préoccupations, car c’est vivre de l’amour qui nous anime, mais elles sont un point essentiel de la vie au quotidien. La paroisse, comme vous, se soucie de cette réalité, car c’est un des points d’appui, qui nous permet d’accomplir notre mission : Annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile à nos contemporains. Grâce à vous, le déficit chronique de la paroisse Saint-Arnoux de plus de 20 000 € chaque année a pu commencer à sérieusement se résorber, en le réduisant pour l’exercice 2014 à 1 300 €. J’espère cette année, que nous pourrons faire un dernier effort pour arriver à l’équilibrer ! Un des leviers qu’il nous est possible d’utiliser pour y arriver peut être la « quête prélevée » que le diocèse nous a proposé de mettre en place dans le gapençais comme lieu test pour le diocèse. Ceux qui peuvent bénéficier d’une réduction d’impôts peuvent ainsi donner plus à la paroisse sans grever leur budget… N’hésitez pas à vous renseigner cette année sur cette proposition.

Toute famille a besoin d’un moment privilégié où l’on prend le temps de se retrouver. Il en est de même pour chacune des communautés que nous formons. Si je porte le souci qu’au niveau de la paroisse soient proposées des animations d’envergure, comme la sortie paroissiale du samedi qui suit Pâques (S) qui a rassemblé l’an dernier une centaine de convives, ou l’organisation chaque année d’un pèlerinage à l’étranger (J), chaque quartier doit garder cet objectif au niveau local. L’an dernier je me suis fait organisateur de « paëlla géante » ou « fournisseur d’apéritif » sortis de ma voiture à la fin des fêtes patronales pour rappeler à certains cette nécessité et peut-être rompre la routine qui finit par asphyxier une communauté… j’espère cette année pouvoir me dégager de ces questions pratiques et je remercie ceux qui ont le souci de ces moments de convivialité… il faudra sans doute en inventer de nouveaux… le Christ, lui-même, à Cana n’était pas en reste… Au nom du Christ j’ai besoin de vous !

Pour cette rentrée, j’ai souhaité attirer votre attention pour que nous avancions dans la même direction. Comme au début de l’évangile, le Christ avait besoin de ces simples gens du quotidien… Ses premiers disciples ne savaient d’ailleurs pas trop où ils allaient… Cela leur faisait sans doute un peu peur, mais la confiance qu’ils lui ont témoignée, a été source de grâce, pour que l’œuvre de Dieu se déploie dans leur vie, et par eux, dans la vie de leurs contemporains.

Aujourd’hui, l’annonce de la Bonne Nouvelle n’est ni plus ni moins facile qu’autrefois ; le programme que les douze ont déployé sous nos yeux dans l’Évangile pourrait nous étonner aujourd’hui… Il n’a pas été question de rendement, de stratégie de communication, ni de mettre au point des méthodes pastorales efficaces. Il s’agit d’être avec Jésus. C’est ce que les apôtres ont vécu. Ils l’ont accompagné dans la montagne, dans la ville, sur le lac, en terre étrangère, en bateau, à la synagogue… La vie d’une communauté chrétienne ne vise que cela, avec les moyens d’aujourd’hui, comme le Christ l’aurait choisie pour faire un bout de route avec nous.

Rappelons que Jésus ne les a pas appelés et envoyés seuls… La vie fraternelle d’une communauté, l’entente entre les acteurs de la vie paroissiale, la mise à disposition des compétences de chacun et chacune dans une vraie collaboration pour l’Évangile est essentielle. L’évangélisation est une œuvre collective, communautaire qui engage chacun et qui nous oblige parfois à apprendre à nous supporter les uns les autres. Les disciples ont réussi à accomplir leur mission en s’accueillant tels qu’ils étaient, avec leurs qualités et leurs défauts : ils n’ont pas lâché la main de Jésus qui, lui, n’avait pas lâché la main des autres non plus, car il les avait choisis.

Puissions-nous vivre celle année pastorale, riche de la miséricorde de Dieu, en étant compagnons du Christ c’est-à-dire en disciples-missionnaires comme nous y invite le Pape François : « En vertu du baptême reçu, chaque membre du Peuple de Dieu est devenu disciple missionnaire (cf. Mt 28, 19). Chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Église et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’évangélisation, et il serait inadéquat de penser à un schéma d‘évangélisation utilisé pour des acteurs qualifiés, où le reste du peuple fidèle serait seulement destiné à bénéficier de leurs actions. La nouvelle évangélisation doit impliquer que chaque baptisé soit protagoniste d’une façon nouvelle. Cette conviction se transforme en un appel adressé à chaque chrétien, pour que personne ne renonce à son engagement pour l’évangélisation, car s’il a vraiment fait l’expérience de l’amour de Dieu qui le sauve, il n’a pas besoin de beaucoup de temps de préparation pour aller l’annoncer, il ne peut pas attendre d’avoir reçu beaucoup de leçons ou de longues instructions. Tout chrétien est missionnaire dans la mesure où il a rencontré l’amour de Dieu en Jésus Christ ; nous ne disons plus que nous sommes « disciples » et « missionnaires », mais toujours que nous sommes « disciples-missionnaires ». Si nous n’en sommes pas convaincus, regardons les premiers disciples, qui immédiatement, après avoir reconnu le regard de Jésus, allèrent proclamer pleins de joie : « Nous avons trouvé le Messie » (Jn 1, 41). La Samaritaine, à peine eut-elle fini son dialogue avec Jésus, devint missionnaire, et beaucoup de Samaritains crurent en Jésus « à cause de la parole de la femme » (Jn 4, 39). Saint Paul aussi, à partir de sa rencontre avec Jésus Christ, « aussitôt se mit à prêcher Jésus » (Ac 9, 20). Et nous, qu’attendons-nous ? » (Evangelii gaudium, n° 120)

Bonne rentrée paroissiale et que saint Arnoux nous guide pour faire comme lui la volonté de Dieu ici à Gap !

Père Sébastien Dubois,
votre curé


 

Récapitulatif des points d’attention de la vie paroissiale 2015-2016, ou la paroisse a besoin de vous :

Le plus simple est de contacter la paroisse par mail doyenne.gap@gmail.com ou de venir rencontrer au secrétariat de la maison paroissiale Mlle Amandine Roignot qui suit ces questions.

A. Dimanche de rentrée paroissiale :

    • il faut déjà constituer l’équipe de la rentrée 2016 car, c’est en mars que le train se met en route… Et donc maintenant qu’il faut vous présenter pour être invité à la réunion de bilan de la rentrée 2015.
    • la kermesse de l’après-midi est supportée par « l’Association jeunes en marche » nous cherchons à renouveler les membres de cette association.

B. Préparation de l’Année sainte de la Miséricorde : (avant le 1er décembre)

    • Participer à la mise en place du parcours de la Porte Sainte
    • Rendre accessible le thème de la Miséricorde
    • finaliser les propositions pour les œuvres de Miséricorde
    • aménager l’espace de la Miséricorde

C. La retraite d’entrée en Avent : (27 et 28 novembre)

    • faire partie de l’équipe d’organisation de cette retraite à domicile

D. La crèche de la cathédrale :

    • Cette année c’est le grand modèle… qui prendra place dans la chapelle Saint-Arnoux… et c’est nous qui seront invités à entrer dedans…
    • réaliser des éléments de décors, nous aider sur les questions techniques…
    • inauguration le dimanche 28 novembre pour que les Gapençais puisse en profiter dès le début de l’Avent

E. L’équipe d’accueil dans la cathédrale :

    • donner votre avis sur le local qui va être construit.
    • prendre le temps de se former à Notre-Dame du Laus pendant trois jours pour être opérationnel dès le 1er décembre
    • participer à la 1ère rencontre de constitution de l’équipe le 30 septembre à 15h30 à la Maison Paroissiale.

F. Le livret du pèlerin de la Miséricorde :

    • pour que les personnes qui viendront passer la Porte Sainte ne soit pas abandonnées à elles-mêmes, si l’accueil n’est pas ouvert au moment où elles passent.

G. Le support vidéo de l’espace de la Miséricorde :

    • nous cherchons des personnes avec des compétences techniques pour réaliser le film qui sera diffusé en permanence dans la cathédrale pour aider les personnes à s’approprier le thème de la Miséricorde.

H. Préparation de la fête des lumières du 8 décembre :

    • organiser les points de vente dans et à l’extérieur de la communauté chrétienne des kits de bougies (verrine + pains de cire).
    • communiquer sur cette proposition

I. La Mission paroissiale 2016 :

    • Intégrer l’équipe pilote pour préparer l’événement dans un des pôles : musique, jeunesse, logistique, rencontres, médias, malades, coordination…
    • proposer sa disponibilité pour un des trois temps forts.

J. Pèlerinage paroissial à Rome avec les pères Fontaine et Dubois :

    • du dimanche 10 avril 12h au vendredi 15 avril 22h00.

K. Encyclique Laudato si’ :

    • constituer une équipe pour faire découvrir ce texte au plus grand nombre.
    • trouver dans la communauté chrétienne les éléments de réponses concrètes aux appels du Pape François.

L. Le site internet de la paroisse :

    • participer à la conception du site.

M. Les migrants :

    • former une équipe pour accompagner les demandes qui arrivent chaque semaine à la paroisse, et être en lien avec les organismes partenaires au nom de la paroisse.

N. Préparation au baptême des bébés :

    • renforcer l’équipe déjà constituée pour participer à l’accueil, un ou deux dimanches dans l’année, des familles qui demandent le baptême.
    • rencontre de préparation dimanche 27 septembre à l’issue de la messe de Saint-Roch, après le partage du repas…

O. Préparation au mariage :

    • rejoindre l’équipe pour accompagner l’une des deux sessions.
    • participer au week-end à lourdes.

P. Accompagnement des funérailles :

    • participer à l’équipe d’accompagnement des funérailles.
    • accompagner les prêtres dans les célébrations
    • prendre le temps de se former sur la question de la mort et de l’Espérance chrétienne.

Q. Soutenir la vie des couples :

    • favoriser les mouvements qui soutiennent la spiritualité conjugale en les faisant connaître dans la paroisse.
    • intégrer ou créer de nouvelles équipes Tandem, Reliance ou Notre-Dame…

R. Formation chrétienne :

    • aider à la mise en place des conférences de Saint-Arnoux
    • participer à la réflexion de l’équipe qui porte ce projet
    • indiquer des thèmes à aborder ou des intervenants à faire venir

S. La sortie paroissiale :

  • prévue cette année le 2 avril (samedi après pâques) cette date ne semble pas propice en raison du début des vacances le même jour… donnez votre avis…
  • proposer des destinations…

Dans quel domaine nouveau avez-vous choisi de vous investir cette année ? ? ?

 


Qui fait quoi…

Qui propose quoi…

Paroisse Saint-Arnoux

Communauté catholique du bassin gapençais

 

  • Accueil paroissial :

Maison paroissiale – 2 place Saint-Arnoux – 05000 Gap

Du lundi au vendredi de 9h à midi et de 15h à 18h30.
Le samedi de 9h à midi.

  • Contact :

Téléphone accueil paroissial : 04 92 51 03 79
Mail : doyenne.gap@gmail.com
Web : www.paroissesdegap.com

  • Secrétariat de la paroisse

Jany PASCAL et Amandine ROIGNOT

  • Actu :

N’hésitez pas à vous abonner à Vie Chrétienne en Gapençais via l’adresse : infoviechretiennegap@gmail.com

Vous pouvez aussi vous abonner aux feuilles d’annonces de la semaine à cette même adresse.

Structuration paroissiale

Pour connaître la structure paroissiale vous êtes invités à consulter le document « Vivre ensemble la communion et la mission (Avent 2014) » disponible à la maison paroissiale.

  • Le Conseil paroissial

Ce conseil, est chargé de coordonner la vie paroissiale et d’aider le curé dans sa charge pastoral. Il est composé :

  • des prêtres suivants :

Père Sébastien Dubois – curé        dovenne.gap@gmail.com
Père Damien de Beaumont           damiendebeaumont@gmail.com
Père Mickaël Fontaine                  abfontaine34@gmail.com
Père Antoine de Padoue Chonang   adepadouechonang@vahoo.fr

  • Des diacres permanents en mission sur la paroisse :

M. Michel GRUÈRE                       mibri.gruere@wanadoo.fr
M. Henry PASCAL                        henrypascal51@yahoo.fr
M. Philippe CASTAGNO                 castagno.philippe@neuf.fr

  • Des laïcs :

Mme Danièle JOCTEUR                 dbjocteur@hotmail.fr
M. Jean-Marie REYNAUD              jmreynaud28@sfr.fr
Mme Brigitte OLLIVIER                 brigitte.ollivier05@orange.fr
M XXXXX à pourvoir…
M XXXXX à pourvoir…
M XXXXX à pourvoir…

  • Des Équipes d’Animations Pastorales (E.A.P.) par quartier ou village

Composée de cinq à dix personnes, l’E.A.P rassemble des paroissiens qui acceptent d’accomplir un service plus précis. Elle est répartie en cinq pôles d’attention : prière communautaire, annonce de la foi, charité, affaires financières et matérielles, animation de l’équipe. Elle assure un relais d’animation paroissiale dans la proximité des quartiers et des villages.

Régulièrement, elle s’élargit en une Assemblée Paroissiale Locale où tous ceux qui vivent dans un quartier sont invités à s’exprimer pour participer plus activement à l’animation des lieux de culte et de la vie chrétienne la plus locale possible.

Voici la liste des quartiers ou villages avec des EAP sur la paroisse ainsi que son coordinateur. Si vous désirez rejoindre une équipe, n’hésitez pas à les contacter.

La cathédrale : Mme Marie-Pauline DEUTSCH – 06 62 82 58 17
Saint-André-les-Cordeliers : Mme Isabelle DAUTREMER – 06 80 17 89 58
Saint-Roch : Mme Danielle JOCTEUR – 04 92 51 64 39
Notre-Dame d’Espérance : M. Jean-Marie REYNAUD – 04 92 53 84 79
Romette : Mme Nicole LHOMME – 04 92 52 72 41
Neffes : Mme Alix DELENATTE – 04 92 57 82 97
Charance : Mme Elisabeth FORTOUL – 04 92 52 25 21
La Bâtie-Vieille : Mme Régine BOUCHET – 04 92 24 04 32
Chauvet : Mme Michelle ROUIT – 06 87 55 16 00
La Garde : M. Jean-Yves BAUDRY – 04 92 52 15 81
Pelleautier/la Freissinouse : Mme Brigitte GRUÈRE – 04 92 57 84 26
Rambaud : Mme Claudine PARISOT- 04 92 52 08 49
La Tourronde : M. Roger MARCHETTO – 04 92 51 27 12
Treschâtel : Mme Sabine CORONAT – 04 92 51 00 76
Sainte-Marguerite : Mme Claire TERRASSE – 04 92 51 15 56
Saint-Jean : Mme Anne-Marie ESPIE – 06 02 31 29 90

  • Service matériel et financier

C’est le Conseil Économique Paroissial qui assure cette mission. Il se réunit régulièrement et suivant les besoins, avec ceux qui, dans les EAP, assurent le suivi des questions matérielles. Mail : travaux.paroisse.gap@gmail.com

  • Services. Mouvements. Congrégation….

Le service de la charité, l’annonce de la foi, la prière et la célébration des sacrements sont assumés par de nombreux paroissiens bénévoles, ou des membres de différents mouvements représentés sur la Paroisse Saint-Arnoux.

En voici une brève présentation, avec les coordonnées des personnes responsables. Dans chaque quartier ou village, une personne référente pour ces domaines de la vie chrétienne pourra vous donner des précisions sur ces réalités (cf. votre coordinateur d’Équipe d’Animation Pastorale)

Annonce de la foi

  • Éveil à la foi pour les 3/7 ans : « Premiers pas sur le chemin de Jésus »

Avec les enfants et les parents de tout le doyenné, trois ou quatre rencontres par an sont organisées, le samedi après-midi pour découvrir la prière et la vie en communauté, vivre l’Amour de Dieu.
Contact : Mme Dédée REYNIER – 04 92 51 46 44

  • École de prière et adoration des enfants, de 0 à 7 ans

Deux vendredis par mois à Saint-Roch de 16h45 à 18h
Contact : Mme Isabelle BRAGEUX-GELI – 04 92 52 25 21

  • Catéchèse des enfants en primaire : Connaître Jésus pour renforcer sa foi

Catéchèse, sur différents lieux, à partir du CEI, pour apprendre à prier, rencontrer Jésus, découvrir les sacrements, préparer sa première communion, continuer à grandir dans la foi.
Contact : Mme Danièle JOCTEUR – 06 83 44 95 22

  • Préparation au baptême des petits-enfants :

Des rencontres sont organisées le premier dimanche de chaque mois pour les parents de 10 à 17h à l’église Saint-Roch. Garderie mise en place pour les enfants.
Contact : Mme Thérèse KESSLER – 04 92 43 63 16

  • Préparation au baptême des enfants et adultes :

Un parcours sur plusieurs mois est organisé chaque année.
Contacts :
Pour le primaire : Mme Danièle JOCTEUR – 06 83 44 95 22
Pour le secondaire : M. Fred JORY – 04 92 53 73 46
Pour les adultes    : cf. votre EAP ou les prêtres de la paroisse

  • Préparation à la première communion et confirmation des adultes :

Contact : Sœur Béatrice BLAZY, Centre diocésain – 04 92 40 02 78 ou 06 82 29 31 62

  • Aumônerie militaire :

Contact : père Damien de BEAUMONT – 06 49 23 56 59

  • EPM (Équipe de Préparation au Mariage) : « une réflexion sur l’engagement »

Des couples vous proposent de parler de votre amour, votre vie à deux, votre futur engagement autour de thèmes.
Contact : Mme Anne ARTHUR – 06 32 94 68 34

  • Parcours Alpha classique :

Un repas chaque jeudi, pour explorer et échanger sur le sens de la vie.
Prochaine session : à partir du 30 septembre, salle sous l’église Saint-Roch à 19h30
Contacts : Mme Geneviève BENOIT – 06 98 76 51 56
ou Mme Marie-Claude PIERRE-BEZ – 04 92 24 89 73

Après Alpha : pour ceux qui ont déjà fait un parcours Alpha, rencontre les derniers jeudis du mois de 20h à 21h30.
Contact : M. Philippe CASTAGNO – 04 92 56 02 07

Célébrer et prier

  • Équipes liturgiques : « des célébrations ouvertes et priantes »

Des équipes liturgiques partagent l’Évangile, échangent et prennent en charge l’animation des messes.
Contact : Mme Brigitte OLLIVIER – 06 76 16 22 28

  • Liturgie de la Parole des enfants : « à la découverte de l’Évangile »

Église Saint-Roch, pendant la messe du dimanche matin à 11h.
Contact : Mme Danièle JOCTEUR – 06 83 44 95 22

  • Servants d’autel et servantes de liturgie : « un service attentif »

Une aide active aux prêtres et à la communauté lors de la Messe, au service de la prière et de la beauté des célébrations.
Contact : Père Mickael FONTAINE – 06 24 62 11 63

  • Adoration pour les vocations : « une relation à l’Autre pour construire le bonheur »

Chaque mercredi, de 16h à 19h en été, et de 14h à 18h l’hiver à Saint-André-les-Cordeliers. Le 1er mercredi du mois, adoration de 9h à 19h.
Contact : Mme Simone MOULIN – 04 92 24 96 73

  • Prière du Chapelet

Renseignements dans chaque église, à Saint-Roch, Romette, Notre-Dame d’Espérance

  • Entretien et sacristie :

Pour chaque lieu de culte une équipe est nécessaire : contacter le secrétariat ou l’EAP du quartier.

  • Chants grégoriens :

Le mardi à 17h30 à Saint-Roch
Contact : Mme Geneviève LEFEVRE – 04 92 54 30 10

  • Groupes de prières :

« École de prière et adoration des enfants, de 0 à 7 ans »
Deux fois par mois, à Saint-Roch.
Contact : Mme Isabelle BRAGEUX-GELI – 04 92 52 25 21

« Talita Koum »
Le mardi à 20h, à Saint-André-les-Cordeliers.
Contact : Mme Élisabeth FORTOUL – 04 92 52 25 21

« Venez et voyez »
Le jeudi à 20h30, prières, chants et louanges, oratoire sous l’église Saint-Roch
Contact : M. Alain MARLAY – 04 86 73 95 95

« Marie Porte du Ciel »
Le 3e vendredi du mois, à Saint-André à 17h15
Contact : Mme Chantal ETIENNE : 04 92 53 75 41

« Prière des mères »
Le lundi à 10h salle Saint-François.
Contact : Mme Marie-Claire PIRON : 04 92 23 35 18

« Miséricorde divine »
Le mardi à 15h à la cathédrale.
Contact : M. Christian BARBET – 06 20 78 42 22

« Rosaire pour la Vie »
Chaque 1er samedi du mois à 17h l’hiver et 18h l’été à la cathédrale
Contact : M. Yann GICQUEL – 04 92 56 02 14

« Méditation chrétienne »
Le vendredi à 18h à Notre-Dame d’Espérance :
Contacts : Renée 04 92 45 27 14 – Annick 04 92 46 98 24

« La prière de Taizé »
Les 1ers et 3es jeudi du mois, oratoire de l’espace jeunes au 10 rue Faure du Serre, à 19h15
Contact : M. Fred JORY – 06 95 69 81 83

« Marches méditation »
Chaque 12 du mois, marche méditation organisée autour de Gap.
Contact : Père Pierre FOURNIER – 04 92 54 22 60 ou 04 92 40 02 72

« Rencontres bibliques »
Le lundi à 14h à la maison diocésaine et à 20h30 salle de Saint-Roch.
Contact : Père Pierre FOURNIER – 04 92 54 22 60 ou 04 92 40 02 72

Service de la charité

  • Aumônerie des Centres médicaux :

« J’étais malade, et vous m’avez visité » (Mt 25)

Prêtres et chrétiens bénévoles, au service de tous, dans le respect des consciences, pour une visite d’amitié, pour prier, vous porter l’Eucharistie, et pour vous donner le sacrement des malades et de réconciliation.

Contact avec les Aumôneries :

– Centre Hospitalier intercommunal des Alpes du Sud – 04 92 40 61 61
Mme Rachel GERTOUX – site Muret poste 6250
M. Éric CHAIX – site Adret poste 6550

– Polyclinique des Alpes du Sud – 08 26 55 50 01
M. Michel GRUÈRE – 06 83 85 11 58

  • E.M. (Service Évangélique à domicile) :

Personnes malades, isolées, âgées, handicapées, en maison de retraite, qui souhaitez recevoir le Corps du Christ ou simplement une visite à domicile, appelez nous !
Contact : Mme Claudine PARISOT – 04 92 52 08 49

  • Main de partage

Association reconnue d’intérêt général, qui mène des actions en faveur des personnes en situation de précarité (collecte de denrées, distribution alimentaire, récupération et vente de meubles, linges, etc…
Contact : M. Manuel HABIS- 04 92 23 05 36 ou 06 85 50 41 97

  • Accompagnement des funérailles : « une présence pour les familles »

Accueil et préparation des célébrations de l’Espérance dans la Résurrection. Pour des renseignements sur le fonctionnement de l’équipe,
Contact : Mme Carmen ESTRANGIN – 06 88 63 26 17

  • Accompagnement des personnes en deuil

Le 1er lundi du mois, une équipe formée à l’écoute et à l’accompagnement est disponible pour vous accueillir dans la confidentialité, le respect des opinions. Soit en groupe, soit individuellement.
Contact : Mme Carmen ESTRANGIN – 06 88 63 26 17

  • Table Ouverte Paroissiale (TOP)

Se rencontrer, créer des liens, rompre la solitude autour d’un repas un dimanche de temps en temps au sein des quartiers…Repas fraternel et lieu de partage et d’échange.
Contact : M. Michel GRUERE – 04 92 57 84 26

Mouvements et services

  • Aumônerie de l’Enseignement Public : « Grandir en chrétien »

Pour les jeunes de la 6e à la Terminale des collèges, lycées, lycées professionnels de Gap, rencontres hebdomadaires en petits groupes, partage de vie, de la Parole, prière et actions humanitaires, préparation aux Sacrements, temps forts et camps d’hiver et d’été.

Contact : M. Fred JORY – 06 95 69 81 83 – aumonerie.ieunes.gap@ceeetel.net

  • Scoutisme

Le scoutisme propose aux jeunes un espace de vie qui répond à leur besoin de rêver, d’agir, de réussir leurs projets, de vivre en communauté, de donner sens à leur vie.

– Scouts et Guides de France
Contact : Mme Pascale LABANSAT – 06 08 07 80 85

– Scouts d’Europe (AGSE)
Contacts : Joseph COURCOL – 06 12 94 05 71 / Valérie PREVOST – 04 92 24 72 11

  • MCR (Mouvement Chrétien des Retraités)

Des personnes retraitées approfondissent et témoignent de leur Foi.
Mots clés : Amitié, Spiritualité, Apostolat.
Contact : Mme Mimi TOURNIER – 06 30 68 13 64

– CMR (Chrétiens dans le Monde Rural) :

Contact : Mme Anne-Claire MARTIN – 04 92 53 74 70

  • Café des Mamans

Accueil Saint-Roch, le jeudi à 9h40
Contact : Mme Corinne ALLEMAND – 06 63 09 45 46

  • Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – Terre Solidaire

« Solidarité internationale » Permettre aux plus pauvres d’être acteurs de leur propre développement. Pour plus de justice, agir ensemble.
Contact : M. Romain DAUTAIS – 04 92 21 94 47

  • Foi et Lumière

Un samedi après-midi par mois, une communauté de rencontre, de partage et de prière formée de personnes ayant un handicap mental ou physique.
Contact : Mme Marie-Laure PAYAN – 04 92 51 09 78

  • C.A.T. / Action des Chrétiens pour l’abolition de la Torture

Prière, sensibilisation et action pour cette cause, dans une dimension œcuménique.
Contact : Mme Geneviève RICHARD – 04 92 51 75 36

  • Équipes Notre Dame

En équipe, échanger sur notre vie de couple, réfléchir autour d’un thème annuel, découvrir le plaisir « de s’asseoir », etc…
Contact : M. et Mme Jean-Yves et Régine DUBIÉ – 04 92 46 21 94

  • AFC (Association Familiale Catholique)

Soucieux de promouvoir l’importance de la structure familiale au sein de la société, et de soutenir les familles chrétiennes, des animations sont proposées à cette fin.
Contact : Mme Catherine CHEMIN – 04 92 54 18 42

  • ACF (Action Catholique des Femmes)

Entre femmes, partager et échanger à la lumière de l’Évangile, accompagnées par le Père DELAUP, Aumônier – 04 92 40 02 87

  • Jeunes pros et étudiants

De 25 à 35 ans, rencontre le 2e lundi de chaque mois de 19h30 à 22h au 10 rue Faure du Serre pour partager et échanger sur un thème de société autour d’un repas.

Contact : jeunesprosgap@gmail.com

  • Just for you’cat

Une fois par mois, jeunes parents, jeunes pros, rencontres pour réfléchir sur un thème spirituel basé sur le Youcat.
Contact : Mme Marie-Pauline DEUTSCH – mpbancel@yahoo.fr

  • Pastorale de la santé

Service de l’Église qui coordonne et est garante de l’identité des Aumôneries d’hôpitaux, du Service d’Évangile à la Maison (domicile et maison de retraite, EHPAD, centre de soins, etc.) et de la Pastorale des personnes handicapées. Le service de la visite s’adresse à toutes les personnes malades, âgées, handicapées, isolées de notre diocèse, qu’elles soient à l’hôpital, à domicile ou en établissement d’hébergement.
Contact : Mme Élisabeth GUY – 06 30 58 20 14

  • Secours Catholique / Caritas France : « Être près de ceux qui sont loin de tout »

Contact : Mme Sylvie MESSAGER – 06 81 74 30 77

  • Café Sourire (organisé par le Secours Catholique)

Tous les lundis de 8 à 10h, 7 av. Commandant Dumont à Gap, venez partager un petit-déjeuner fraternel convivial et solidaire.
Contact : M. Antonio SPINELLI – 06 79 68 31 82

  • Enseignement Catholique

Une communauté éducative soutenue par une équipe de bénévoles au service de tous les enfants pour la réussite de tous.
Contacts :
École Sainte Jeanne d’Arc : 04 92 51 22 64
École du Saint-Cœur : 04 92 51 20 24
Collège et Lycée Saint-Joseph : 04 92 53 89 61

  • Les jeudis de la Saint-Arnoux :

Un jeudi par mois à 18 h, session de deux heures sur un thème détaillé, formation chrétienne au centre diocésain
Contact : Mme Hélène BIARNAIS – 04 92 50 00 00

Communautés religieuses et groupes de spiritualité

  • Sœurs de la Providence

Spiritualité avec des laïcs, chambres pour des familles de personnes hospitalisées, locaux pour l’École Jeanne d’Arc.
EHPAD « Jean Martin »
Contact : 22, Bd Charles de Gaulle – 04 92 51 56 30

  • Sœurs de Notre-Dame de la Salette

Une présence religieuse dans la vie paroissiale et au service de la réconciliation.
Contact : Clairfont – Route de Veynes – 04 92 23 28 06

  • Sœurs de Saint-Joseph

Activités dans des actions caritatives et pastorales.
97 route de Chabanas
Contact : Les Marronniers – 04 92 51 15 99

  • Fraternité Charles de Foucauld

Un lieu de partage autour de la spiritualité de Charles de Foucauld
Contact : M. Léon MINOZZI – 04 92 52 35 59

  • Fraternité Laïque Dominicaine

Un approfondissement de la Foi autour de saint Dominique.
Contact: M. Hubert DAUBIAN-DELISLE – 04 92 50 35 18

  • Fraternité Franciscaine Séculière

Groupe « Sœur Alouette de saint François ». Vivre l’évangile selon l’esprit de saint François d’Assise.
Contact : Mme Marie-Thérèse MARMAGNE – 06 8118 90 34

  • V.X. – Communauté Vie Chrétienne

Groupes de partage et d’échange fraternels, inspirés par la spiritualité développée par Saint Ignace de Loyola et les Jésuites.
Contacts :
Mme Anne d’HAUTEFEUILLE – 04 92 49 34 64
Mme Claudine PARISOT – 04 92 52 08 49

  • Oasis Sainte-Claire (ex Saint-Vincent de Paul)

Rompre l’isolement, éviter l’exclusion, créer des liens par l’écoute et l’accompagnement des personnes isolées. Les mardis et mercredis de 14 à 16h, salle Saint-François.
Contact : Mme Magali RICHARD – 06 79 99 06 21

  • Communauté du Chemin Neuf

Communauté catholique à vocation œcuménique
Contact : Mme Élisabeth FORTOUL – 04 92 52 25 21

  • Étude et textes du dimanche

Le mardi à 9h30 dès la fin de la messe de Saint-Roch, étude et préparation des textes de la messe du dimanche.
Contact : Mme Sabine JACQUIGNON – 04 92 57 92 26

  • Communauté (Association) Saint-Pie V

Le diocèse accueille sur le territoire paroissial la Communauté (Association) Saint Pie V avec le père Luc Pecha comme chapelain. Cette Communauté assure la célébration des sacrements selon la forme extraordinaire du rite latin, conformément à la demande du Pape Benoît XVI.
Contact : Père Luc PECHA – 04 92 22 33 95

Messes selon le rite tridentin :
Du lundi au samedi : 8h30, sauf le mardi : 9h30
Le dimanche : messe à 10h
Le dimanche : vêpres à 16h et, à partir du dimanche qui suit le 1er novembre jusqu’aux Rameaux, à 15h30.

Catéchisme pour les enfants dès 4 ans :
Contact : Mme Colette BERNARD – 04 92 52 27 00