prêts pour l’enseignement, salle Saint-Maurice au Laus

Le 30 janvier, une trentaine de personnes se sont retrouvées au Laus pour vivre une halte spirituelle, un temps pour soi, un temps pour Dieu, avec pour thème : Comment rendre compte de notre foi et annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ ?

C’est une tradition au service de catéchèse et de catéchuménat de proposer cette journée. Une journée à vivre comme un chemin, pour prendre du temps pour Dieu et se poser dans l’agitation de nos vies, réfléchir à ce qu’est notre foi, ce qu’elle devrait être, comment nous en vivons et à quoi elle nous engage, en partageant des paroles et la Parole, le repas et l’eucharistie, la prière et la marche, en recevant le pardon, la joie, la paix et les grâces du Laus.

Les interventions du père Éric Juretig (sur le kérygme) et du père Ludovic Frère (sur la croix d’Avançon et sur le terme “repartir”) ont été bien appréciées, invitant à la réflexion et à la méditation.

à la chapelle du Précieux-Sang

et repas partagé

Le repas partagé a été un beau moment de convivialité et de partage de toutes les bonnes choses que chacun avait apportées.

En fin de journée, notre décor fut complété avec des fontaines pour la soif, des bancs pour le repos, des fleurs pour la joie, des oiseaux pour les chants, des lumignons pour la paix mais aussi des cailloux pour ce qui reste lourd à porter.

Nous avons vécu ensemble l’eucharistie pour rendre grâce et être envoyés… pour annoncer !

Béatrice Milliard
Responsable du service diocésain
de la catéchèse et du catéchuménat