Des Haut-Alpins touchent du doigt le drame syrien

Mgr Samir Nassar, archevêque maronite de Damas depuis 2006, était présent dans les Hautes-Alpes samedi 20 et dimanche 21 mai 2017.

À son programme, un déjeuner avec Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, une rencontre avec les Haut-Alpins qui ont participé à des pèlerinages sur les pas de l’apôtre saint Paul, et son témoignage sur le drame syrien lors de deux messes : le samedi soir en l’église Saint-André-les-Cordeliers à Gap et le dimanche matin en la basilique du sanctuaire Notre-Dame du Laus.

Mgr Samir Nassar et le père Pierre Fournier invités à déjeuner à la Maison épiscopale par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri

Mgr Samir Nassar interviewé par Luc-André Biarnais au Centre diocésain pape François

Messe à Gap en l’église Saint-André-les-Cordeliers le samedi soir

Messe au sanctuaire Notre-Dame-du-Laus le dimanche matin

“La moitié des habitants en Syrie n’a plus de toit. Vous êtes plus de 66 millions d’habitants en France. Imaginez 33 millions d’entre vous sans toit. Voilà où nous en sommes en Syrie, sans compter les morts et les blessés.”

Le samedi après-midi, Mgr Samir Nassar a aussi répondu, en présence de son ami, le père Pierre Fournier, à une interview de Luc-André Biarnais. Il a présenté l’Église maronite dans son histoire et dans sa diaspora aujourd’hui. Il est revenu sur la guerre actuelle en Syrie et sur ce moment important qu’est la rencontre avec des Haut-Alpins.

Pour en savoir plus sur l’Église maronite, vous pouvez consulter les livres suivants à la médiathèque Mgr Depéry du diocèse de Gap et d’Embrun : Catalogue : Église maronite

Mgr Samir Nassar au cours de son témoignage au sanctuaire Notre-Dame-du-Laus

 

 

Fermer le menu