Dans les Hautes-Alpes, le flux migratoire explose

Propos de Jean-Marie Bernard recueillis par Jean-Marc Leclerc et parus dans Le Figaro en ce jeudi 28 septembre 2017 : « D’un rythme de cinquante mineurs étrangers par an, nous sommes rapidement montés à un prise en charge de cinquante mineurs par mois. »

Près de 60 migrants sont accueillis à Gap depuis le mois d’août au 10 rue Faure du Serre de manière précaire dans des locaux de la paroisse. Mgr Xavier Malle est allé leur rendre visite mardi 19 septembre au soir.

« Nous ne pouvons pas laisser dormir dehors des jeunes sans les aider, a déclaré Mgr Xavier Malle sur les ondes de D!CI ce lundi 25 septembre. Et je dois dire que la paroisse est fortement mobilisée, aidée aussi par des associations. Il y a beaucoup de dévouement chez toutes ces personnes-là. Mais […] les salles paroissiales ne sont pas faites pour cela. On commence à être nous-mêmes débordés. Et donc il faut qu’avec les autorités nous trouvions des solutions. »

Le 10 rue Faure du Serre à Gap en ce jeudi 28 septembre. Deux migrants sur la terrasse, dont l’un en train de confectionner des bracelets
Distribution quotidienne de déjeuners assurée par des bénévoles à la maison paroissiale de Briançon.

Vous pouvez laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *