Homélie 22 juin 2019- Fête Dieu St Sacrement- Fête de la St Jean – Quartier st Jean – Gap

A écouter:

 

A lire:

Les apôtres disent à Jésus « Renvoie cette foule : qu’ils aillent dans les villages et les campagnes des environs afin d’y loger et de trouver des vivres ; ici nous sommes dans un endroit désert. » Je pourrai presque dire cela ce soir ! Mais Jésus leur dit, nous dit : « Donnez-leur vous-mêmes à manger. » Cela semble impossible ; ils n’ont que cinq pains et deux poissons. Je pense que vous avez été plus prévoyant et avez prévu plus pour ce soir. En tout cas, cette introduction de l’évangile de la multiplication des pains nous fait bien comprendre que l’homme ne vit pas seulement de pain.

Nous avons besoin du pain qui vient du Ciel, du pain multiplié par Jésus, l’Eucharistie, Jésus présent dans l’Ostie consacrée. Ce passage de la vie de Jésus est une préfiguration de la messe, qu’il instituera le jeudi saint : «Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction sur eux, les rompit et les donna à ses disciples pour qu’ils les distribuent à la foule.» C’est ce que nous faisons à chaque messe. La conclusion est aussi intéressante : «Ils mangèrent et ils furent tous rassasiés ; puis on ramassa les morceaux qui leur restaient : cela faisait douze paniers.»

Frères et soeurs, peut-être qu’après le dîner de ce soir vous serez rassasiés, au sens où vous n’aurez plus faim. Mais est-ce que fondamentalement vous serez rassasié pour toute votre vie, pour l’éternité ?

Dans un texte intitulé «Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui ?», le Conseil Permanent de la Conférence des Evêques de France cite cette parole de St Augustin : «Tu nous as fait pour Toi, Seigneur, et notre cœur est sans repos tant qu’il ne repose en Toi » (saint Augustin, Confessions I, I, 1). Dieu a créé l’homme à son image et à sa ressemblance pour l’unir à lui dans l’Amour qui est la vie éternelle. L’homme n’est pas fait pour se contenter de cette vie-ci, il est appelé à plus grand, en vivant dès maintenant l’amour. Plus radicalement encore, l’homme ne trouve pas sa fin en lui-même, il est appelé à se donner aux autres et à Dieu pour s’accomplir.»

Frères et soeurs, ce qui nous rassasie, c’est recevoir le pain du Ciel, et en retour se donner aux autres et à Dieu.

Voilà le grand message de la Fête Dieu que nous célébrons demain, mais aussi le message de st Jean-Baptiste. Ce cousin de Jésus a eu comme mission de montrer Jésus : voici l’agneau de Dieu. Voici celui qui peut rassasier votre vie. Voici la source de l’amour, pour qu’à votre tour vous donniez beaucoup d’amour autour de vous.

Amen.

Fermer le menu