Homélies des confirmations 2019
  • Post published:8 décembre 2019

Samedi 7 décembre 2019 – Confirmations au Monêtier les Bains

Homélie des confirmations pour le Doyenné de Briançon.

Dimanche 1er décembre 2019- Confirmations à Laragne


« C’est le moment, l’heure est déjà venue de sortir de votre sommeil. Car le salut est plus près de nous maintenant

qu’à l’époque où nous sommes devenus croyants. La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche.»

Dans 4 semaines, ce sera Noël. Dans 4 semaines, nous fêterons la venue, la naissance sur terre, à Bethléem, du Fils de Dieu. Jésus est venu prendre notre chair, pour racheter notre chair mortelle et pour nous donner le salut éternel.

L’Avent est l’attente d’une venue. Et les textes mettent en parallèle trois venues de Jésus :

  • Sa venue il y a plus de 2000 ans ;
  • sa venue, son retour à la fin des temps, et l’évangile nous en parle.
  • Nous sommes entre ces deux venues de Jésus, mais chaque jours nous pouvons l’accueillir, c’est sa venue dans nos vies personnelles.

Le prophète Isaïe donne une vision de la fin des temps pleine de paix.

– D’abord, toutes les nations se convertiront : «Il arrivera dans les derniers jours que la montagne de la maison du Seigneur se tiendra plus haut que les monts … Vers elle afflueront toutes les nations et viendront des peuples nombreux.»

– Mais surtout, Jésus régnera et ce sera un règne de paix. «De leurs épées, ils forgeront des socs, et de leurs lances, des faucilles. Jamais nation contre nation ne lèvera l’épée ; ils n’apprendront plus la guerre.»

Nous savons bien que nous en sommes loin. Attentats, guerre au Mali et ailleurs, dérèglement climatique, augmentation de la pauvreté et même de la faim dans le monde. Le tableau n’est pas rose. de ce monde dans lequel vous grandissez.

Rendons-nous compte que le mal vient essentiellement de ce que chacun sur terre conduit sa vie selon sa volonté propre. L’égoïsme, l’individualisme, ne peuvent apporter au monde la paix, mais entretiennent des conflits, que ce soit dans nos familles, dans nos villages, dans nos pays, entre les pays.

Si chacun cherchait à suivre le bon chemin de Dieu, alors le monde irait mieux. Si chacun faisait le choix de l’amour de Dieu et du prochain, de la fraternité universelle, du don de soi, alors le monde irait mieux. 

Cela commence donc par mon choix à moi. En 1972, un météorologue Edward Lorenz fait une conférence s’interrogeant : « le battement d’ailes d’un papillon au Brésil peut-il provoquer une tornade au Texas ? » On a appelé cela l’effet papillon. Il ajoute : Si le battement d’ailes d’un papillon peut déclencher une tornade, il peut aussi l’empêcher. Alors, sans développer sa théorie, je dirai quel est battement d’aile positif que nous pourrions faire, quelle conversion pourrait avoir un effet bénéfique et en entraîner d’autres. En théologie, on l’appelle la communion des saints. Un saint élève le monde. 

Dimanche prochain, en la cathédrale de Gap, je célèbrerai une messe diocésaine pour les 4 militaires du régiment de Gap, morts en opération extérieure au Mali ; et je vous invite à y participer. Il a semblé juste qu’après cette semaine que nous allons vivre de célébrations d’hommage civils, à Paris et à Gap, une célébration religieuse rassemble la communauté chrétienne et la grande famille de l’armée, pour prier pour nos morts, et apporter un peu de réconfort aux familles et à leurs amis. 

Ces 4 Jeunes, dont un né à Puy-Sanières dans l’Embrunais, s’étaient engagés pour servir notre pays. Ces 4 jeunes avaient mis leur vie au service des autres. Ces 4 jeunes ont donné leur vie. « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime », dit Jésus.

Chers jeunes, vous allez recevoir le don plénier de l’Esprit Saint, dans ce sacrement de la confirmation.

Que l’Esprit Saint que vous allez recevoir en plénitude aujourd’hui soit votre force pour grandir en sainteté, et le moment venu, donner votre vie, dans le mariage, la vie consacrée ou le sacerdoce, au service de vos frères et sœurs en humanité.

C’est important, car dans l’évangile, Jésus nous inviter à nous tenir prêt : «Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra.» Reprenons st Paul : «La nuit est bientôt finie, le jour est tout proche. Rejetons les œuvres des ténèbres, revêtons-nous des armes de la lumière. Conduisons-nous honnêtement, comme on le fait en plein jour, revêtez-vous du Seigneur Jésus Christ.»

Chers jeunes, si vous voulez avoir une vie réussie, une vie pleine, revêtez vous du Seigneur Jésus. Suivez-le. Apprenez de lui à donner votre vie. Ce n’est que dans le don qu’une vie se réalise. Sinon elle est centrée sur elle-même, rabougrie, centrée sur son plaisir personnel et moi et moi et moi et moi. Seule une vie donnée set une vie réussie. Mais pour cela, il faut accueillir d’une manière renouvelée l’Esprit d’Amour qui uni le Père et le Fils. En ce jour de la confirmation des jeunes, chacun de nous frères et soeurs, peut appeler l’Esprit. 

Cher Esprit Saint,Cher Esprit Saint,
Me voici devant toi pour me laisser modeler,
pour me laisser conduire,  pour me laisser aimer.
Accueille l’offrande de tout mon être
et fais-moi la grâce de t’aimer chaque jour davantage.
Apprends-moi à me laisser faire par toi en toute chose,
à ne pas mépriser tes inspirations, à ne pas te résister.
Que cette prière faite en ce jour soit le début
d’une intimité nouvelle avec toi. Amen !

Samedi 14 décembre 2019- 10h30 au Collège St Joseph de Gap

Pratiquement la même homélie que l’après-midi à Chorges (voir plus bas)

Samedi 14 décembre 2019- 10h30 au Collège St Joseph de Gap

Dimanche 15 décembre 2019 – 10h30 à Saint Bonnet