Hommage au Père Pierre Fournier
Père Pierre Fournier lors du colloque Jartoux le 8 août 2020

Les obsèques seront célébrées le samedi 20 mars 2021 à 10h à la cathédrale de Gap (diffusion en direct sur RCF et sur Facebook). Il sera inhumé dans le caveau des prêtres, au cimetière de la Chapelle à Gap. Un temps de prière est organisé le vendredi 19 mars à 16h à l’église Saint-Roch.

Le Père Pierre Fournier, malade depuis plusieurs années, est parti vers le Père le 15 mars 2021 dans l’après-midi.

Fils d’Auguste Fournier et d’Élise Disdier, le Père Pierre Fournier est né le 29 février 1948 à Fréjus. Il est ordonné prêtre pour le diocèse de Gap en 1976. D’abord nommé au secteur de Gap, il est ensuite curé de Vars, avant d’être nommé professeur au séminaire interdiocésain d’Avignon, dont il est membre de l’équipe d’accompagnement spirituel jusqu’en 2000. Dans le même temps, il est chargé de l’animation spirituelle du Foyer Saint-Louis de Charance, où il réside. Curé de la paroisse Saint-Roch à Gap et de Neffes à partir de 2000, puis du secteur de La Saulce de 2010 à 2014, il est ensuite curé de Veynes jusqu’en août 2020. Il est chanoine de la cathédrale de Gap depuis le 8 décembre 2020.

Responsable de nombreux mouvements et services diocésains, comme la Formation Permanente, le dialogue interreligieux, la catéchèse, Chrétiens en monde rural, RCF et la bibliothèque diocésaine, il est reconnu pour son érudition, son amour de l’histoire et de la théologie, son aisance d’orateur pour faire partager ses centres d’intérêts très variés. Il a notamment contribué à l’historiographie du diocèse par deux ouvrages : La vie du diocèse de Gap, un regard… sur le passé et vers l’avenir, paru en 1997, et Le diocèse de Gap et d’Embrun hier et aujourd’hui, qu’il a dirigé, paru en 2015. Il est aussi l’auteur de Sur les pas de saint Jacques, et de nombreuses recensions qui paraissaient régulièrement dans plusieurs revues, comme Prêtres diocésains, et sur le site de la médiathèque diocésaine. Ce lien mène directement aux articles dont il est l’auteur.

À plusieurs reprises, il emmène des groupes haut-alpins au Moyen-Orient : au Liban, en Terre Sainte, en Syrie. Il y noue des amitiés très fortes, comme avec Mgr Samir Nassar qu’il a connu au Séminaire universitaire de Lyon en 1974.

Cet article a 26 commentaires

  1. ROLLA

    Un sentiment de tristesse m’atteint au moment où j’apprends le décès du père Fournier que j’avais croisé durant mes années
    de scolarité à Charance. Je garde le souvenir d’un homme accessible, ouvert sur le monde, attentif à relier les hommes entre eux…Merci de votre engagement père Fournier au service des autres .

    Gilles ROLLA

  2. Stefan

    Nous avons rencontré Père Pierre il y a plus de trente ans avec des autres jeunes allemands. Avec son ami Père Albert Börschlein on a fait une voyage à la France dans la région de Gap. A ce temps-là il était curé à Vars. Je me souviens de lui comme un homme joyeux, d’ esprit pratique et profondement religieux. Merci pour tous!

  3. Bonnot Jean-Louis

    Le Père Fournier, c’est certes la perte d’un homme que j’avais découvert, lors d’un repas pris en commun chez des voisins et amis de Montbrand Marie-Josee et Herve, je l’avais apprécié, malgré,nos éducations différentes, un prêtre et un militant communiste et de la CGT… Nos échanges sur Avignon ou il avait passé une partie de sa vie de prêtre, et moi ancien enfant de cœur,nous rapprochais de lieux que nous connaissions tous les deux…Cette putain de maladie qui le rongeait depuis des années, et dont, je pense ses prières lui ont permis de tenir quelques années de plus parmi nous, et dont aujourd’hui il est débarrassé de cette saleté qui le rongeait. Je garderais de lui l’image d’un homme ouvert qui croyait en ce qu’il faisait sur terre…Et qui était ouvert aux autres…religions et idées…Je ne doute pas qu’il va mettre en pratique là-haut ou il voulait être à cote de son père et de son Dieu…Reposes en paix Père Fournier, tu le mérites, peut être que tu vas rencontrer les cinq Papes d Avignon dont je t’avais envoyé les photos de leurs portraits, durant une convalescence… Heureux que nos routes se sont croises autour d’un repas, a Montbrand….Tu resteras dans mon cœur.

  4. chardon

    c’est avec beaucoup d’émotion,que j’ai suivi sur rcf les funérailles du père Pierre Fournier,j’ai eu le bonheur de travailler avec lui à la paroisse de Veynes. juste quelqu’un de bien,discret,sensible et malgré sa maladie à l’écoute des autres,il a affronté cela avec courage,toujours en pensant d’abord à l’autre.
    après la tragique disparition du père Sébastien il y a un,une autre souffrance!
    ils seront toujours dans mon coeur,reposez en Paix

  5. Famille lacroix

    L ensemble de la tribu Lacroix est très ému du départ de pierre Fournier, tant il a éclairé nos vie ! Nous garderons sa lumière Qu il a mis dans nos vies.

  6. Clément

    Cette nouvelle du départ de notre cher Pierre Fournier nous attriste beaucoup, familialement, et je vais le confier au Seigneur, dans ma pauvre prière, car il a présidé souvent à la Vie Sacramentelle de nos enfants et préparé avec eux des baptêmes, premières communions, et mariages, Cousin éloigné, il gardait en affection tous ces liens familiaux, même lointains, et ne manquait pas de nous assurer, si on lui confiait des intentions de prière, de prendre ensuite des nouvelles: Il cultivait l’amitié, l’affection pour tous.
    Cette nouvelle peut nous bouleverser toutes et tous, car nous avons tous avec Pierre, un souvenir précieux, un bout de chemin partagé, un encouragement à la Patience, à la charité, à la fraternité universelle, à la Miséricorde.., reçue et offerte…
    Sa grande Foi et son immense culture théologique faisaient de lui un Pasteur éminent, pour l’Annonce de la Foi auprès de tous les croyants, du plus simple au plus élevé dans l’étude de la Parole, auprès des jeunes et des enfants, des familles, des catéchumènes et des catéchistes, des séminaristes, et de ses frères Prêtres,.et de tous les pauvres rencontrés ..Le Seigneur a éprouvé sa Valeur et sa Fidélité…Nous chérirons le souvenir des enseignements , des conférences, des formations, qu’il proposait,
    Béni soit le Seigneur pour ce “Saint Prêtre qu’Il nous avait donné, comme serviteur de notre Eglise Diocésaine. Je me souviens particulièrement de sa ferveur à nous encourager à nous convertir dans nos pratiques paroissiales, et à adopter une pensée , une démarche synodale. Tout ce que Pierre a semé devrait porter du fruit et le Maître de la moisson peut lui dire aujourd’hui: _<>

    Union de prières avec tous les chrétiens du diocèse, pour tous nos chers prêtres, et sincères condoléances à vous tous..

    En Dieu, Pierre, l’Unique, l’irremplaçable Pierre, MERCI,

  7. Guédon Solange et Xavier

    Merci très cher Pierre. Merci pour tout ce que nous avons partagé en Terre Sainte, en Inde, au Bénin, dans les Hautes-Alpes. Tu nous as fait don de ta bonté, de ton sourire, de ton écoute, de ta gentillesse, de ton savoir, de ta foi, de ta tolérance, de ton amitié et aussi de tes souffrances. C’est ainsi que tu as atteint le plus profond de nous-mêmes. Tu as respecté nos doutes. Nous t’en sommes reconnaissants. Merci Pierre, nous te devons beaucoup. Repose en Paix. Pour nous , tu restes un lien vivant.
    Solange et Xavier (Vias 34)

  8. CHANAVAT Pierre

    Lors de ses conférences sur la Bible , il nous donnait envie de l’ouvrir et d’approfondir les textes toujours plus .
    J’ ai eu cette chance de l’approcher personnellement lors des changements de correction de ses verres de lunettes à intervalles réguliers …. Un Homme qui m’a marqué tant par sa culture que par sa simplicité et son humanisme .
    Pierre

  9. MITHIEUX

    Comment rester insensible à tant de commentaires si élogieux.
    Pierre je l’ai connu étant adolescent,il était mon aumônier.Un peu suivi de loin en loin son parcours ensuite et c’est lui qui m’avait recontacté, m’invitant lors de sa remise de médaille du mérite.
    Depuis lors quelques rencontres informels,des courriers,des echances de mails.
    Toujours d’un ton très personnel.
    Moi qui ne suis pas quelqu’un d’important en aucune façon,et dieu c’est qu’il a cotoié des gens autrement plus important que moi dans tous les milieux.Et bien il a su reveller à moi même le meilleur.
    Il savait rendre les autres meilleurs par son charisme naturel.
    Lorsque je dialoguai avec lui,je me sentais important à ces yeux.
    Moi qui suis si mal croyant, jamais il ne m’en à tenu la moindre rigueur.
    J’ai perdu un père spirituel.
    Personne ne le remplacera jamais dans mon cœur.
    Ces derniers mois,la pandémie,les divers confinements,couvre-feu et tout le temps qu’il devait de plus en plus consacrer à sa maladie ne nous ont malheureusement pas permis de nous revoir.
    Regrets éternels ne pas l’avoir encore plus cotoié,c’est trop tard.
    Reste tout les souvenirs,les courriers,mails que je conserve si précieusement.
    Deux points encore.
    Je ne suis pas assez proche de l’église pour bien comprendre pourquoi,mais il me semble que celle-ci aurait gagné à le mettre beaucoup plus en avant.Lui permettre d’avoir un parcours encore plus reconnu.
    Un public plus important aurait pu bénéficier plus largement de faire connaissance avec cette personne exceptionnelle.
    Je ne juge pas ,je me fais juste cette remarque.
    Peut être lui même ne souhaitait pas se mettre plus en avant,ce qui ne m’étonnerait pas de sa part.
    Il n’est pas trop tard pour le faire mieux et plus connaître.
    Pour cela, je pense qu’il serait bénéfique pour chacun que nous puissions échanger sur ce qu’il a représenté pour nous encore plus
    Et nous serions encore plus éberlué, à n’en pas douté par tout ce qu’il a apporté au plus petit d’entre nous comme au plus puissant.
    A bientôt Pierre,tu illumine à jamais les moments les plus joyeux de ma vie et je sais que tu continuras à me soutenir pour toujours lors de ceux les plus difficiles…

  10. Imbert Jlouis

    A bientôt Pierre,
    Tu seras toujours là comme tu avais su l’être depuis les coupes de cheveux à Berlioz, jusqu’aux difficultés de la vie où tu étais toujours prêt à aider, quitte à bousculer l’ordre établi.
    JLouis Imbert.

  11. Siegel bernard

    Pierre tu nous as accompagnés lors de notre formation diaconale.
    Tu es dans nos cœurs, tu n es pas mort mais tu poursuis simplement ta vie en Dieu.
    Simple, humble, et discret , L Evangile toujours devant.
    Merci et en communion spirituelle

  12. gilles BERGER

    Nous nous sommes rencontrés ,tous deux, hommes de radio.Nous avons partagé une messe au rocher pres de la mosquée al Aqsa et nous sommes reposé au buisson ardent au pied du mont Horeb.
    Tu etais un passeur de paix au sourire radieux et a la pensée eclairée.
    Ta lumiere est la flamme qui animera nos ames jusqu’a nous retrouver.

  13. WILLIAM MARIE MERCHAT

    J’apprends avec émotion le décès du Père Fournier qui fut mon accompagnateur spirituel au séminaire d’Avignon. Il était toujours attentionné, plein d’humour et d’une grande culture. Je réentends son fort rire dans le réfectoire !
    Que le Seigneur le bénisse et l’accueille, comme un bon serviteur, dans sa Maison.
    Paix et espérance à sa famille et au diocèse de Gap.
    P. William Marie MERCHAT, diocèse de NIMES

  14. Jean-Pierre EUGENE

    Un homme bon, très cultivé, très simple et très accueillant, à l’image du séminaire d’Avignon qui accueillit jadis quelques générations de seminaristes Martiniquais dont je fus. Nous y côtoyions alors de bien belles personnes habitées du Christ. Qu’il rayonne désormais de cette Gloire et de cet Amour si ardemment désirés et si dignement annoncés jusqu’à son dernier souffle.

  15. MARIE-JO

    Le Père FOURNIER a accompagné maman dans ses derniers instants ; jamais je n’oublierai ses prières. MARIE-JO

  16. Péan Michel

    Je regrette de n’avoir pas pu rencontrer le père Fournier depuis trois ans. Je suis maintenant éloigné de Gap .J’avais fait de nombreux articles dans le Dauphiné libéré sur Pierre Fournier, comme curé de Saint Roch, puis lors de ses nombreuses conférences pleines d’érudition et à travers son action à Gap Espérance. Il y a eu aussi ses livres, le diocèse mais aussi Saint Jacques. Il était très conscient de sa maladie. ” On ne me guérit pas, on me soigne” m’avait il dit.
    C’était comme il est dit plus haut, une belle personne qui fait honneur à l’église et à l’humanité.
    Michel PEAN

  17. Pierre BRUGIDOU

    J’ai eu la chance d’être accompagné par le P. Pierre Fournier de 1994 à 2001 pendant ma formation a Séminaire d’Avignon. Il était un saint prêtre, un homme très fraternel, et hautement érudit. J’ai retenu de lui sa simplicité dans la relation et son attachement au Christ. Il était très attentif au dialogue interreligieux, à la communication dans l’Eglise, aux jeunes… Il aimait la nature, la montagne, en bref la vie. Je rends grâce pour sa vie de prêtre donnée.

  18. Jean-Pierre Robert

    Au revoir, Pierre ! Et mille mercis pour ton action, tes livres, ta culture et, bien entendu, ta gentillesse ! A un de ces jours chez le Père où nous pourrons reprendre nos conversations sur les Soudanais et le Soudan…

  19. Jean Lamblot

    Je veux rendre hommage à ce prêtre étonnant qui fut mon voisin au séminaire universitaire de Lyon et que j’ai suivi dans le désert pendant un mois (c’est très ancien). Sa modestie, sa foi et son intelligence étaient remarquables à mes yeux. Son ouverture à l’étranger et tout spécialement au monde musulman devrait être une source d’inspiration. Il voulait vivre l’évangile dans sa radicalité, il l’a fait en suivant Jésus-Christ jusque dans la mort. Nul doute qu’il participe à sa résurrection.

  20. Berge Marie

    Un forrmateur simple, ouvert et lumineux.
    Si je suis toujours catéchiste c est grâce à lui qui etait toujours à l écoute de nos doutes et questionnement.
    Merci père Fournier.

  21. JEAN BESCOND

    Grande tristesse
    Profonde admiration
    Immense gratitude
    Repose en paix Pierre!

  22. Michel FATON

    J’apprends avec une immense tristesse le rappel à Dieu de notre Père Pierre FOURNIER… Mes plus sincères condoléances à sa famille, ses proches et à vous tous serviteurs au diocèse de GAP. En union de prière avec vous. Immense respect pour ce qu’il a été, pour ce qu’il a donné sans compter, pour la belle personne qui a embellie notre existence..

    1. Maurice Nicollet

      Père Fournier mon ami..
      Vous auriez pu vivre encore un peu,En ces temps d’incertitude, on avait tous besoin de vous.
      Vous qui saviez tant donner, réconforter, aimer vos proches et vos paroissiens.
      En nous privant de votre ombre, Dieu nous rend aveugles.
      Qu’il vous accueille auprès de lui, vous l avez tant mérité. Maurice

  23. Vicente Marie-Antoinette

    Tristesse et reconnaissance

  24. Vicente Marie-Antoinette

    Beaucoup de tristesse et de reconnaissance envers le père Fournier pour tout ce qu’il a donné pour nous

  25. DURAND

    Très touché par le décès du Père Pierre Fournier qui a été mon accompagnateur spirituel au séminaire en Avignon.
    En communion de prière avec sa famille et le diocèse de Gap.

    Abbé François Durand, diocèse de Mende

Les commentaires sont fermés.