Il a visité son peuple pour accomplir sa libération – Samedi 24 décembre

Luc 1, 67-69
Zacharie fut rempli de l’Esprit Saint et prononça ces paroles prophétiques : « Béni soit le Seigneur, le Dieu d’Israël, parce qu’il a visité son peuple pour accomplir sa libération. Dans la maison de David, son serviteur, il a fait se lever une force qui nous sauve. »

Z acharie, enfin te voilà accordé à ton épouse, Élisabeth ! Pendant sa grossesse, tu es resté muet… Une punition ? Pourquoi ne pas y voir plutôt neuf mois de « retraite » afin que, privé de parole, tu puisses méditer et ruminer la parole du Seigneur. Puis un jour, ton silence est déchiré par un cri, celui de l’enfant qui vient de naître. Tu accomplis ton premier geste de père à son égard en lui donnant un nom, ce nom nouveau dans ta famille : Jean, « Dieu fait grâce ». C’est bien ce qui arrive sur-le-champ ! Te voilà délivré de ton infirmité et rempli de l’Esprit Saint pour proclamer la louange du Seigneur. Oui, Dieu visite son peuple aujourd’hui, par fidélité à son alliance établie hier avec le roi David.
Tes paroles sont prophétiques, Zacharie, mais tu annonces davantage qu’un prophète. Car Dieu ne visite pas son peuple en lui envoyant un saint personnage ; il vient lui-même, en la personne de son Fils ! C’est la visite par excellence, qui inaugure pour nous le Royaume des cieux. C’est la libération définitive, la force qui nous arrache à l’emprise du mal pour nous sauver.

Christelle Javary

Extrait du hors-série n° 26, Le compagnon de l’Avent, publié pour l’Avent 2011 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

Fermer le menu