Il reste avec nous

Le Christ n’avait pas de carnet de rendez-vous.

Mais il savait. Il savait l’horreur des derniers jours.

Ce mystère d’amour termine une vie courte et si bien remplie.

Vendu par Judas au prix d’un esclave, il suit sa route.

Il passe du triomphe des rameaux à la croix.

Avant de nous quitter sur terre, il tient à rester parmi nous. Il nous laisse le signe le plus grand qui soit, son corps et son sang.

Chaque jour, depuis deux mille ans, il peut descendre dans les mains nues du prêtre et se donner à nous.

Émerveillés par ce don prodigieux, nous savons et croyons qu’il est là physiquement, en nous.

C’est la force du chrétien. On n’en a pas de plus grande.

Si nous en prenons conscience, comment ne pas attendre, impatiemment, le moment où il descend parmi nous ?

C’est le rendez-vous à ne pas manquer.

On ne peut pas ne pas s’y préparer.

On ne peut pas, après l’avoir reçu, ne pas le contempler longuement en nous.

L’eucharistie, méditée et priée, est le cœur et le centre de toute vie chrétienne.

C’est la victoire du Christ.

C’est une force sans limite.

Nous, les habitués, nous n’avons pas toujours conscience de cette présence.

Peut-être faut-il que d’autres qui ignorent le mystère de sa présence nous y invitent.

Passant une nuit auprès d’une église d’où perçait à travers un vitrail la luciole qui indiquait le Saint-Sacrement, je ralentis ma voiture pour adorer…

Le jeune qui m’accompagnait me demande pourquoi. Simplement, je lui explique. « Si c’est vrai, me dit-il, alors, tu devrais rester auprès de lui, jour et nuit. »

Tout était dit.

Il est parmi nous.

Ne manquons pas ce rendez-vous.

Père Guy Gilbert

______________________

Méditation extraite du hors-série n° 27, Le compagnon de Carême, publié pour le Carême 2012 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

  • Pour acquérir Le compagnon de Carême, cliquer ici : Le compagnon de Carême
    Vous y trouverez la Parole de Dieu du jour, des commentaires d’auteurs, des articles sur la liturgie, la liturgie des heures du dimanche.
  • Pour s’abonner à la revue Magnificat, cliquer ici : Magnificat
    Tous les jours, la revue mensuelle Magnificat propose les textes officiels de la messe, deux temps de prière (le matin et le soir) puisés dans le trésor de la liturgie des Heures, des textes de méditation extraits des Pères de l’Église, des écrits spirituels contemporains qui prolongent la prière et invitent à vivre la foi, des extraits du martyrologe romain (multiples visages de sainteté qui reflètent l’unique lumière qui nous éclaire), et chaque mois une œuvre d’art sacré commentée par un spécialiste.

Cet article a 1 commentaire

  1. Denise

    Jésus le Sauveur est toujours à nos côtés,
    adoucissons Sa Semaine Sainte en Priant avec Lui et pour une fois pas pour nous mais pour Lui qui nous a tout donné ! une Prière peut aussi dire Merci alors disons Lui Merci et combien nous L’aimons !

    Denise

Les commentaires sont fermés.