You are currently viewing Installation de la Communauté Saint Martin à Gap

Dimanche 3 octobre, Mgr Xavier Malle a installé don Dominique Malmezat comme curé de la paroisse Saint Arnoux en Gapençais, en présence de don Paul Préaux, modérateur de la Communauté Saint Martin.

Homélie de Mgr Xavier MALLE

Auparavant, il avait accordé une interview pour le site internet de la Communauté

dont nous reproduisons les termes :

Pourquoi avoir fait appel aux prêtres de la CSM dans votre diocèse et qu’attendez-vous d’eux particulièrement sur la cathédrale de Gap, que vous leur confierez dimanche ?

Dès mon arrivée à Gap, j’ai souhaité faire appel à des communautés extérieures au diocèse, pour assurer la mission pastorale dans des vallées au regard de la baisse du nombre de prêtres diocésains, et pour offrir à tous le témoignage d’une vie communautaire. Sont ainsi arrivés dans le Champsaur les missionnaires de la Salette malgaches, et dans le Veynois les Franciscains Trinitaires congolais. J’ai naturellement pris contact avec la communauté saint Martin ; la connaissant bien ayant été doyen de leur implantation à Chinon en Touraine. Leur arrivée a été anticipée car la paroisse St Arnoux du Gapençais a connu au printemps 2020 un véritable temps d’épreuve avec le drame du décès brutal de son précédent Curé. Généreusement, la Communauté Saint Martin a accepté d’avancer une arrivée qui était espérée dans les années à venir. Depuis début septembre, je peux dire que les paroissiens vivent une véritable consolation par l’arrivée de ces 4 jeunes.

Quels conseils laisseriez-vous aux prêtres de la communauté qui s’installent, comme ce sera le cas dimanche, dans un nouveau diocèse ? 

Classiquement, la première année, on découvre. Mais vu ce qu’on a vécu sur Gap, j’ajouterais qu’il y a une attention particulière à porter aux paroissiens. Soyez des hommes de communion. Chacun doit trouver sa place dans la paroisse.

Quels sont les enjeux qui attendent le diocèse de Gap pour ces prochaines années et plus spécialement le clergé haut-alpin ? 

Depuis 2019, le diocèse de Gap et Embrun est dans une démarche intitulée « Mission altitude », pour répondre à l’invitation du Pape François à une conversion missionnaire. Mission altitude a deux jambes. Une jambe plus interne, de travail collaboratif pour favoriser la mission commune entre les services diocésains et les paroisses, a abouti en mai dernier avec une soixantaine de propositions d’amélioration de nos pratiques. Une jambe plus externe, la définition d’une vision pastorale et d’orientations diocésaines a été menée par un groupe de travail. Cette démarche va maintenant s’appuyer sur la demande du Pape François que tous les diocèses du monde participent à « un synode sur la synodalité » : les petits groupes synodaux vont être appelés à se prononcer sur le projet d’orientations missionnaires diocésaines, le tout devant aboutir à une grande fête diocésaine à l’Ascension 2022.

Source : https://www.communautesaintmartin.org/article/installation-a-gap/

Communauté Saint Martin GAP