J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes – Vendredi 30 mars
  • Post published:30 mars 2012

J’ai multiplié sous vos yeux les œuvres bonnes
de la part du Père
(Jn 10, 32)

Rendre la vue à des aveugles, ouvrir les oreilles des sourds, remettre debout un paralytique, purifier des lépreux, nourrir une foule avec quelques pains, accueillir le repentir silencieux d’une femme méprisée, bénir les enfants, pardonner les péchés et même rappeler des morts à la vie…, que d’œuvres bonnes, en effet ! que de gestes d’amour et de compassion ! Toujours et partout, le Christ s’est montré disponible aux plus petits, aux plus pauvres, aux plus malheureux. Son œuvre la plus haute et la plus universelle, c’est l’annonce de la Bonne Nouvelle : « Vous les hommes, apprenez à quel point Dieu vous aime ! Il vous aime tant qu’il vous envoie, qu’il vous offre son propre Fils ! » Alors, pourquoi tant de haine contre le Christ ? Pourquoi peut-il dire qu’on veut le lapider ? peut-être parce que les œuvres bonnes révèlent, par contraste, les œuvres mauvaises, là où le péché des hommes rajoute du mal aux malheurs du monde. Mais prenons courage, car la victoire est du côté des œuvres bonnes que viendra bientôt couronner l’œuvre excellente de la résurrection !

Christelle Javary

______________________

Méditation extraite du hors-série n° 27, Le compagnon de Carême, publié pour le Carême 2012 par la revue Magnificat.

Avec l’aimable autorisation de la revue Magnificat

  • Pour acquérir Le compagnon de Carême, cliquer ici : Le compagnon de Carême
    Vous y trouverez la Parole de Dieu du jour, des commentaires d’auteurs, des articles sur la liturgie, la liturgie des heures du dimanche.
  • Pour s’abonner à la revue Magnificat, cliquer ici : Magnificat
    Tous les jours, la revue mensuelle Magnificat propose les textes officiels de la messe, deux temps de prière (le matin et le soir) puisés dans le trésor de la liturgie des Heures, des textes de méditation extraits des Pères de l’Église, des écrits spirituels contemporains qui prolongent la prière et invitent à vivre la foi, des extraits du martyrologe romain (multiples visages de sainteté qui reflètent l’unique lumière qui nous éclaire), et chaque mois une œuvre d’art sacré commentée par un spécialiste.