Jean Piat a accepté l’invitation de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri de venir en notre diocèse pour marquer l’Année de la foi. Il fera une lecture publique des Actes des Apôtres, un des textes fondateurs de notre foi et de notre culture.

 

Le mot de Mgr Jean-Michel di Falco Léandri

Il y a quelques mois, le Pape Benoît XVI a proclamé une Année de la foi qui va se dérouler de l’automne 2012 à l’automne 2013. Elle vient de s’ouvrir ce 11 octobre, jour anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II. Elle s’achèvera le 24 novembre 2013.

Tous les diocèses de France ont réfléchi à la forme que cette Année de la foi pourrait prendre. Pour notre diocèse, j’ai souhaité qu’elle ne soit pas proposée qu’aux chrétiens mais à un public plus large en créant un événement dans un cadre culturel et pas seulement cultuel. Ainsi, ceux et celles qui le veulent pourront découvrir des textes sacrés pour la première fois, ou les approfondir s’ils les connaissent déjà, tout en restant évidemment libres de penser ce qu’ils veulent.

Ces « textes fondateurs » chrétiens, ainsi que les désignent les programmes scolaires actuels, ont influencé tous les domaines de l’art et donc des pans entiers de notre culture : la littérature, la peinture, l’architecture, la sculpture, la musique. Ils inspirent toujours des artistes contemporains indépendamment même de toute démarche de foi ; on ne saurait l’ignorer.

Comme l’a dit il y a quelques années Dominique Borne qui, avec Régis Debray, a participé en 2002 au Rapport sur l’enseignement du fait religieux dans l’École laïque : « Nous avons perdu la lecture de tout un pan du patrimoine. Nous habitons dans un décor dont nos élèves ‒ et nous-mêmes parfois ‒ ont perdu les clés. Il est très important de donner un sens au décor dans lequel nous vivons. Car au-delà du patrimoine, ce sont nos lieux de vie qui sont encore pétris de signes religieux. Il faut apprendre aux élèves où ils habitent. » Et ce que Dominique Borne dit là des élèves vaut aussi pour un nombre grandissant d’adultes !

Pour pallier ce constat, il faut susciter la curiosité, faire en sorte que le public vienne pour la renommée et le talent du lecteur, et qu’à cette occasion il découvre la beauté et la force d’un texte que seuls de grands comédiens sont capables de servir. C’est pourquoi j’ai invité plusieurs artistes connus et appréciés du grand public à venir faire une lecture continue des textes sacrés au rythme d’une fois par mois. Alain Delon, Francis Perrin, Francis Huster, Louis Velle, Frédérique Hébrard, Jean Piat ont déjà donné un accord de principe. J’espère que leur activité professionnelle ne les empêchera pas d’honorer leur promesse de venir jusqu’à nous pour mettre leurs talents au service de la Parole qui fait vivre les chrétiens.

Jean Piat sera à Gap le mardi 13 novembre pour faire une lecture publique des Actes des Apôtres, cette grande saga des premiers chrétiens. Si vous ne venez pas lui, lui vient à vous. Venez l’écouter !

Mgr Jean-Michel di Falco Léandri
Évêque de Gap et d’Embrun

 

 

 

Cet article a 2 commentaires

  1. Marie José Grimaldi

    quelle heureuse initiative !

  2. MAS

    Je suis convaincue que c’est de la Parole que se nourrit la Foi.
    Les Lectures, l’Evangile sont proclamés souvent de belle façon lors des célébrations.
    Mais l’interprétation, par les personnes citées, d’extraits ciblés des Actes des Apôtres et de l’Ancien Testament, promet, grâce à la richesse des textes et au talent de chacun, d’être de beaux moments remplis d’émotion. Je suis heureuse si la notoriété des intervenants incite croyants et incroyants à venir, dans un lieu inhabituel, profiter de cette écoute.
    Bravo pour cette idée originale !

Les commentaires sont fermés.