Jésus est le hard roc



Pour aller plus loin

Détails :

  • Ce lapin a été sauvé par le rocher.
  • Il rend grâce.
  • Le rocher prend la moitié du dessin, le ciel, l’autre moitié. On a le choix entre Dieu ou le néant.
  • Le lapin touche le roc, comme les pèlerins à Lourdes. Ce geste n’est pas de la superstition, mais évoque le fait de s’appuyer sur le roc qu’est le Christ.
  • Ses skis sont en forme de croix ; instrument du Salut.


Questions :

  • Et moi, de quoi ai-je été sauvé(e) ? Est-ce que j’ai déjà expérimenté le Salut de Dieu dans la vie ?
  • Si ce n’est pas le cas, est-ce que je lui ai demandé « Fais-moi voir ton Salut » ?
  • Est-ce que Dieu m’a déjà donné un « répit » ? J’aurais pu mourir, et je suis toujours vivant(e).
  • Comment est-ce que j’ « utilise » ma vie ? Pour qui ou pour quoi ?
  • Dieu peut-il ne pas satisfaire mon bonheur ?


Dessin et questions à partir des lectures qui seront lues dimanche 29 janvier, 4e dimanche du Temps Ordinaire – année B

  • 1ère Lecture : Deutéronome 18, 15-20
  • Psaume 94
  • 2e Lecture : 1 Corinthiens 7, 32-35
  • Évangile : Marc 1, 21-28

Avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Le lapin bleu, c’est aussi un blog, des BD, un prêtre. Pour en savoir plus : http://lapinbleu.over-blog.net/

Fermer le menu